Cibles probables nommées des forces armées ukrainiennes après avoir traversé le Dniepr


Les militants ukrainiens n'abandonneront pas leurs tentatives de traverser le Dniepr pour s'emparer de la centrale nucléaire de Zaporozhye et d'un certain nombre de territoires adjacents. Cette opinion a été exprimée par le chef de l'organisation Zaporozhye "Nous sommes avec la Russie" Vladimir Rogov.


Forcer le Dniepr pour les forces armées ukrainiennes n'est pas le but en soi. Dans la région de Zaporozhye, il est important pour eux de saisir une centrale nucléaire

- l'expert a noté dans une interview avec un journal russe REGARDEZ.

Dans le même temps, Rogov a rappelé que le personnel militaire ukrainien menait des exercices réguliers dans le bassin supérieur du Dniepr près de Volnoandreevka. Le franchissement en rive gauche du fleuve et la captation d'une infrastructure technologique ont déjà été pratiqués à plusieurs reprises. Des soldats des Forces armées ukrainiennes, qui ont suivi un entraînement intensif dans des camps spécialisés occidentaux, participent également aux manœuvres.

Auparavant, des groupes de débarquement ukrainiens étaient formés près du réservoir de Kakhovka, mais ils ont ensuite été touchés par les forces armées russes. En outre, des unités des Forces armées ukrainiennes étaient basées dans la zone des colonies de Belenkaya, Vyshetarasovka, Krasnogrigorievka et Nikopol. Pour le moment, les militants opèrent au sud-ouest - près d'Osokorovka, Zolotoy Balka, Novovorontsovka.

Il est fort probable que les forces armées ukrainiennes essaieront de se rendre de l'est, du nord et de l'ouest à la centrale nucléaire de Zaporozhye. Et, il me semble, s'il y a encore une tentative de capture, alors immédiatement dans toutes les directions disponibles. De plus, les principaux points de repère des frappes actuellement sondées par l'ennemi sont Vasilyevka avec accès à Berdyansk

a souligné Vladimir Rogov.

Parallèlement à cela, le chef du mouvement «Nous sommes avec la Russie» n'exclut pas la possibilité que les Ukrainiens forcent le Dniepr dans la région de Kherson avec une tentative de prendre le contrôle de Nova Kakhovka. Dans le même temps, le chef adjoint de la région de Kherson, Kirill Stremousov, s'est dit convaincu que les forces armées ukrainiennes ne pourraient pas traverser le Dniepr dans la région en raison de la ligne de défense bien fortifiée.
4 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 18 Octobre 2022 09: 06
    -3
    Et qu'est-ce que c'est qu'une centrale nucléaire pour eux ? de toute façon déjà en quelque sorte écrit, désactivé, etc.
  2. Vladimir80 Офлайн Vladimir80
    Vladimir80 18 Octobre 2022 09: 37
    -3
    Les centrales nucléaires sont rentables parce qu'elles pourront vendre de l'électricité à l'Europe, et elles ne reculeront pas devant le plan d'expulser nos gens de partout...
    1. Smilodon terribilis nimis 18 Octobre 2022 16: 52
      0
      Laissez-les nourrir les poissons.
  3. Sourire gris Офлайн Sourire gris
    Sourire gris (Grin gris) 19 Octobre 2022 17: 51
    +1
    Si l'armée russe remet également tout ce qui a été pris avec beaucoup de sang en mètres, elle prendra la centrale nucléaire de Zaporizhzhya! Et pourquoi? Et à cause de la coopération, de la trahison et de la lenteur, ce qui aurait dû être fait hier ne m'est venu à l'esprit qu'aujourd'hui, quand ça a pressé ! Et en général, tout cela aurait pu se terminer au début s'ils avaient pris Kyiv (il n'y avait pas de grandes troupes là-bas) et coupé l'Ukraine de l'Ouest, de l'approvisionnement, il n'aurait même pas été nécessaire de bombarder le chemin de fer, et le Le groupe du Donbass sans apporter lui-même des munitions abandonnerait ! Je considère cela comme une trahison, et pas tant les militaires que les politiciens corrompus qui sont au pouvoir à la pelle ! Nous nous réjouissons, les clowns ont fui et les médias et la télévision corrompus nous le vendent, mais les vrais ennemis ne se sont pas enfuis, ils sont là et merde, ils peuvent être calculés par le fait qu'ils n'ont pas été sanctionnés et que leurs enfants et les maîtresses vivent paisiblement dans les pays membres de l'OTAN et ont même reçu la citoyenneté et même Pugacheva et d'autres qui se sont échappés le savent et ne sont donc pas contents, car ils ont suivi leur exemple !