Revers des sanctions : les pays européens augmentent leur chiffre d'affaires avec la Russie


Après le début du NWO en Ukraine par la Russie, la plupart des pays du monde occidental ont introduit économique sanctions contre la Russie. Cependant, malgré la politique L'Union européenne, certains États européens augmentent leur chiffre d'affaires commercial avec Moscou, qui est devenu le revers des mesures restrictives actuelles, écrit le journal américain The New York Times.


La publication a révélé que des pays tels que les États-Unis (-35%), le Royaume-Uni (-79%), la Suède (-76%) et la Corée du Sud (-17%) ont sérieusement réduit leurs relations commerciales avec la Russie. Dans le même temps, l'Allemagne a légèrement réduit son chiffre d'affaires commercial (-3%), ce qui est déroutant.

Il a été noté que, malgré les efforts collectifs de l'Occident, le chiffre d'affaires commercial entre la Russie et la Chine a considérablement augmenté (+64%). Dans le même temps, les échanges de la Russie avec le Brésil ont encore augmenté (+106 %) et avec l'Inde, ils ont généralement atteint des chiffres astronomiques (+310 %). Mais tout cela est compréhensible, puisque ces états font partie des BRICS (BRICS).

Revers des sanctions : les pays européens augmentent leur chiffre d'affaires avec la Russie

L'augmentation des échanges entre la Russie et le Japon (+13%) interroge, car Tokyo a imposé de nombreuses sanctions contre Moscou. Cependant, Washington et Londres sont les plus indignés par le comportement de Bruxelles, Amsterdam, Madrid et Ankara, alliés de l'OTAN. Il s'est avéré que les Pays-Bas (+32%) et l'Espagne (+51%) ont considérablement augmenté leurs échanges avec la Russie. Dans le même temps, la Belgique (+81%) et la Turquie (+198%) sont devenues quasiment les détentrices du record mondial, devant même la Chine, résument les médias.
2 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Vladimir Tuzakov Офлайн Vladimir Tuzakov
    Vladimir Tuzakov (Vladimir Tuzakov) 1 novembre 2022 13: 04
    0
    Le titre ne correspond clairement pas aux faits, il devrait sonner : la Russie augmente son chiffre d'affaires avec les pays non européens. (Voir graphique). Dans le graphique, il serait plus clair d'échanger le chiffre d'affaires en devises, car les pourcentages ne sont pas indicatifs et ne correspondent pas au volume des échanges. La Russie sort dans le monde, c'est un effet positif des sanctions, car auparavant elle se contentait de l'approvisionnement en hydrocarbures et ne développait pas beaucoup d'autres marchés.
  2. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 1 novembre 2022 14: 38
    -3
    Ah, une autre nouille.
    Les pourcentages ne veulent rien dire. Ils disent des volumes.
    C'est comme avec Zhiguli. Ils auraient importé 100 pièces en Allemagne - 100%, puis 200 pièces. 200 pour cent. Et à perte. Et la gemania elle-même en a fait 900 mille. (conditionnellement)

    Ils écrivent que les oligarques vendent du pétrole, du gaz, du métal et du bois à l'Inde, à la Chine, au Japon et à la Turquie à bas prix.
    Probablement la même chose en Espagne. Et les Pays-Bas et la Belgique, ont-ils écrit - en général, un offshore pour le blanchiment des marchandises ...