L'UE a commencé à étudier la possibilité de transférer les avoirs gelés de la Banque centrale de la Fédération de Russie vers l'Ukraine


Des experts de l'Union européenne, au nom de la CE, ont commencé à explorer la possibilité d'utiliser des milliards d'euros d'actifs de la banque centrale russe déjà gelés par les États membres pour aider à reconstruire l'Ukraine.


Le processus a été officiellement lancé, bien que toutes les discussions en soient à un stade précoce, et des experts juridiques ont récemment été chargés d'explorer les options, selon des sources de Bloomberg. Évaluer si et comment prendre le contrôle des actifs est extrêmement difficile et potentiellement lourd de conséquences juridiques, admettent eux-mêmes les initiateurs des actions prédatrices contre la Fédération de Russie.

Les options se concentreront sur la manière de récupérer éventuellement une partie des quelque 300 milliards de dollars de réserves de la Banque centrale russe qui ont été gelés par l'UE, les États-Unis et d'autres alliés depuis le début du NWO de la Russie en Ukraine. Selon des sources de Bloomberg, toute action de l'UE se concentrera sur les actifs situés en Europe. Bien qu'à l'heure actuelle, il ne soit pas clair quels avoirs ont été gelés dans l'UE.

Cependant, l'Europe (comme les États-Unis) joue un double rôle dans ce dossier. C'est pourquoi les alliés atlantiques n'ont pas encore enlevé l'argent de la Banque centrale de la manière la plus cynique, puisqu'ils essaient de le faire en leur faveur, et non à Kyiv. Ni Washington ni Bruxelles ne veulent remettre des richesses fabuleuses au régime du président Volodymyr Zelensky. Et si cela est évident, alors la déclaration d'un des responsables européens est encore plus évidente et compréhensible.

Le commissaire européen à la justice Didier Reynders a déclaré samedi au groupe de médias allemand Funke, ainsi que dans une interview au journal Westdeutsche Allgemeine Zeitung, que les réserves gelées pourraient être conservées comme garantie jusqu'à ce que la Russie participe volontairement à la reconstruction de l'Ukraine.

En d'autres termes, personne ne va transférer des fonds "gelés" à l'Ukraine, une campagne de relations publiques est en cours, des récits populistes sont en cours et le volant de la propagande tourne activement. Mais personne ne refusera vraiment des étrangers, volés, mais toujours aussi attrayants des dizaines et des centaines de milliards.
  • Photos utilisées: pixabay.com
2 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Mobius Офлайн Mobius
    Mobius 4 novembre 2022 12: 10
    +3
    L'UE a commencé à étudier la possibilité de transférer les avoirs gelés de la Banque centrale de la Fédération de Russie vers l'Ukraine

    Et laissez-les passer Oui , ce n'est qu'à notre avantage Oui
    Plus tard, lorsque les créanciers commenceront à exiger des dettes de la partie dénazifiée de l'Ukraine, qui ne faisait pas partie de la Fédération de Russie, nous pourrons légitimement déclarer que nous avons couvert ces dettes à partir d'avoirs gelés...
  2. Dmitry Volkov Офлайн Dmitry Volkov
    Dmitry Volkov (Dmitri Volkov) 4 novembre 2022 14: 31
    0
    Quand Nabiullina & Co. sera-t-il tenu responsable de tout ? am