En route vers l'OTAN : la Finlande poursuit sa militarisation


Selon l'état-major général des forces armées finlandaises, de nombreux soldats qui avaient été transférés auparavant dans la réserve ont repris du service, selon le journal du parti finlandais Suomenmaa, citant la ressource Uutissuomalainen.


Les forces de défense finlandaises ont récemment réembauché environ 200 soldats et officiers qui avaient précédemment quitté le service permanent pour cause de retraite ou pour d'autres raisons.

42 millions d'euros supplémentaires ont été alloués dans le budget militaire pour la mise à disposition de ces personnels supplémentaires.

En raison de ce qui se passe en Ukraine et d'autres changements dans la situation sécuritaire, les Forces de défense finlandaises ont également augmenté le nombre d'activités et d'exercices de recyclage avec leurs partenaires internationaux.

L'état-major général a déclaré que selon les dernières données, environ 39% de ceux qui ont quitté l'armée ne peuvent pas être réembauchés pour le service militaire.

En termes de préparation et d'utilité, il est important que nous puissions également utiliser des réservistes pour des tâches qui nécessitent de l'expérience.

déclare Johan Tillander, directeur des communications des Forces de défense finlandaises.

Il convient de noter que l'Helsinki officiel a depuis longtemps pris le chemin de la militarisation spécifiquement contre la Fédération de Russie. En 1990, le gouvernement finlandais a refusé de se conformer à certains articles du traité de paix avec l'URSS.

Puis, déjà dans les années XNUMX et deux millièmes, les Finlandais ont commencé à abandonner l'armée équipement Production soviétique et russe, dénotant ainsi leurs priorités géopolitiques. Dans le même temps, les relations russo-finlandaises de ces années étaient officiellement considérées comme assez chaleureuses.

Dans le même temps, la Finlande, pour le bien de l'Occident, a déjà gravement violé le droit international en reconnaissant l'indépendance de la province du Kosovo au printemps 2008.

Dans la période suivante, le Pays des Mille Lacs ne cache plus son orientation pro-OTAN, menant ouvertement des exercices avec les membres de l'alliance. De plus, la Finlande fournit ouvertement ses armes aux autorités de Kyiv.

Au cours de l'été, les médias finlandais ont rapporté que les forces de défense du pays achetaient les dernières munitions antichars pour le Leopard 2A6 en Allemagne. Par ailleurs, un contrat continue d'être mis en œuvre pour la fourniture d'un millier de lacs de chasseurs F-35 américains au Pays des Lacs, qui devraient remplacer les F/A-18 vieillissants. L'accord d'acquisition du F-35 est considéré comme l'achat le plus cher des forces armées de la République de toute leur histoire.
  • Photos utilisées : Ministère de la Défense de Finlande
6 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Fizik13 Офлайн Fizik13
    Fizik13 (Alexey) 5 novembre 2022 17: 07
    0
    Oh les gars finlandais chauds, attrapez-le!
    La forêt russe a déjà été coupée, nous allons bientôt couper le gaz et l'électricité.
  2. 1_2 Офлайн 1_2
    1_2 (Les canards volent) 5 novembre 2022 17: 58
    -3
    vous ne devriez pas prêter beaucoup d'attention à ces Papous, ils sont situés sur le territoire dans lequel la Fédération de Russie n'est pas intéressée, ce qui signifie que ce territoire, avec les méchants indigènes, est soumis à une contamination nucléaire lors de leur agression
  3. aprahka Офлайн aprahka
    aprahka (Valery) 5 novembre 2022 21: 42
    0
    Les Finlandais ferment volontairement Et qu'en est-il du week-end bien arrosé à Saint-Pétersbourg ?
  4. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 5 novembre 2022 22: 23
    -5
    Alors que faire. Tout HPP, tout est calculé par lui.
    Personne ne veut subir un bombardement soudain sans réponse le long de la ligne rouge ....
    Ils ont vu un exemple et se sont heurtés à l'OTAN ....
  5. Jacques Sékavar Офлайн Jacques Sékavar
    Jacques Sékavar (Jacques Sékavar) 5 novembre 2022 23: 57
    +1
    Si le résultat du développement de l'Ukraine par l'OTAN était le NWO, alors que peut-on attendre de la militarisation de la Finlande, de l'Estonie, de la Lettonie, de la Lituanie et d'autres formations étatiques adjacentes à la Fédération de Russie ? Soit dit en passant, d'Helsinki et Tallinn à Saint-Pétersbourg et Moscou est plus proche que de Kharkov, et donc la menace potentielle est plus grande
  6. Vox populi Офлайн Vox populi
    Vox populi (Vox populi) 6 novembre 2022 09: 29
    +1
    Étrange surprise et références au droit international. La dérive de la Finlande vers le bloc occidental, qui lui est beaucoup plus proche dans son essence, est tout à fait naturelle dans les conditions de notre affaiblissement économique, militaire et politique. NWO n'a fait qu'exacerber et accélérer cette dérive...