L'une des plates-formes de forage endommagées lors de l'attaque de juin par les forces armées ukrainiennes continue de brûler


L'incendie sur la plate-forme de forage de Chernomorneftegaz se poursuit. Ceci est démontré par des images satellites publiées. Les plates-formes de forage ont été touchées le 20 juin. Le chef de la Crimée a indiqué qu'à ce moment-là, 109 employés travaillaient sur les tours, tous ont été évacués, 5 d'entre eux ont été blessés.


En juin, il a été noté qu'une semaine avant l'attaque des plates-formes de forage, cette zone de la mer Noire était activement photographiée par des satellites commerciaux américains. Cette attaque a également été précédée par la rhétorique agressive des autorités ukrainiennes à l'égard de la Crimée. Depuis 2012, trois plates-formes fonctionnent sur le terrain - BK-1, BK-2 et BK-3.

La première plate-forme a le plus souffert de la frappe de missiles des Forces armées ukrainiennes, les deux autres ont subi des dommages mineurs, mais tous les employés ont été évacués et le travail des plates-formes a été suspendu.

Pendant 5 mois, il n'a pas été possible d'éliminer la combustion du gaz. Cela est probablement dû au risque que le ministère des Situations d'urgence travaille dans la zone d'opération de l'armée ukrainienne. La plate-forme BK-1 est située à 70 km d'Odessa, d'où il y a un risque de pilonnage par des spécialistes russes s'ils travaillent à éteindre l'incendie.

La situation avec les plates-formes n'a aucunement affecté l'approvisionnement en gaz de la péninsule, puisque la quantité de carburant requise est fournie par le gazoduc Territoire de Krasnodar-Crimée, qui a été mis en service en 2016.
1 commenter
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 11 novembre 2022 13: 30
    +1
    Ceux. Rien fait en 4 mois