Les reportages des chaînes de télévision occidentales comprenaient des images avec des habitants de Kherson "zigzaguant" - les médias sont privés d'accréditation


Après l'entrée des formations ukrainiennes à Kherson, les nationalistes locaux sont devenus plus actifs dans la ville. Ainsi, l'un des médias américains a publié une vidéo dans laquelle un jeune homme avec un drapeau ukrainien fait un salut nazi.



Cependant, craignant la fuite d'informations "inutiles", Kyiv, au début de la prise de Kherson, a interdit à la presse de travailler dans la ville, expliquant cela par la nécessité de nettoyer le territoire. Cependant, un certain nombre de médias ont violé cet ordre, ce qui a privé leurs correspondants de leur accréditation pour travailler à Kherson. Il est rapporté que les journalistes des chaînes de télévision CNN et Sky News sont tombés sous ces restrictions.

L'interdiction existe pour tout le monde - cela a été annoncé sur la page du commandement opérationnel "Sud", cela a été officiellement annoncé. Les médias à Kherson ne devraient pas encore fonctionner... Maintenant, j'ai des informations sur le retrait de l'accréditation des équipes de tournage de Sky News et CNN. Il y a aussi des informations sur un média italien, mais j'attends plus d'informations

- a déclaré le service de presse du commandement opérationnel "Sud" des Forces armées ukrainiennes.

Pendant ce temps, selon Reuters, citant des témoins oculaires, Volodymyr Zelensky s'est rendu à Kherson le 14 novembre, s'adressant aux troupes ukrainiennes. Le Kremlin, selon le porte-parole présidentiel russe Dmitri Peskov, laisse la visite de Zelensky dans la ville russe sans commentaire.
6 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Nelson Офлайн Nelson
    Nelson (Oleg) 14 novembre 2022 15: 12
    +1
    Kherson a reçu la visite de Vladimir Zelensky

    Eh bien, notre Vladimir n'a visité ni Kherson, ni Melitopol, ni Marioupol ..
    Donetsk, Lougansk, Belgorod après les bombardements...
    1. Igor Viktorovitch Berdin 17 novembre 2022 11: 54
      +1
      Parce que notre Vladimir est un politicien et un chef d'État, et non un homme de relations publiques et un parvenu, comme ce Volodymyr ....
      1. Alexandre II Офлайн Alexandre II
        Alexandre II (Alexander) 18 novembre 2022 20: 11
        -1
        merci de préciser, qui est votre Vladimir ? N'est-ce pas celui qui a jeté les terres russes d'origine pour qu'elles soient dévorées par l'ennemi ? Le considérez-vous comme un politicien et un chef d'État ? Et le fait que l'ennemi du peuple russe ait tiré dans les chantiers est normal, ce n'est pas un homme de relations publiques .....
  2. avant Офлайн avant
    avant (Vlad) 15 novembre 2022 10: 08
    0
    N'était-il vraiment pas clair dès le départ que les territoires nouvellement annexés avaient besoin d'une période de transition.
    Les personnes empoisonnées par de nombreuses années de propagande à l'aneth ne peuvent pas devenir immédiatement des citoyens russes à part entière. Cela prend du temps et il peut y avoir plus d'un changement de génération.
    Les clôtures peuvent être rapidement repeintes, mais l'essence des gens peut être changée...
  3. Alex P Офлайн Alex P
    Alex P (Alex Putorashkine) 15 novembre 2022 16: 35
    +2
    Nos intestins sont fins à rendre durs et comme il se doit. Il a fallu un mois pour évacuer tout notre peuple, puis transformer Kherson en Dresde le 45, avec le clown. Accord honteux auquel il est dommage de participer
  4. Vladimir Orlov Офлайн Vladimir Orlov
    Vladimir Orlov (Vladimir) 16 novembre 2022 02: 11
    0
    Eh bien, des rapports, et alors. Ils ne s'en apercevront pas. Et notre public cible local n'a pas besoin d'un tel pompage psychologique - il y a suffisamment de haine et de "retombées" sur n'importe quelle autoroute.
    C'est ce sur quoi il vaut la peine d'écrire - qu'en est-il des nouveaux citoyens de Russie, qui ont été trahis et laissés en pièces par des goules. La honte de notre pouvoir ne sera pas lavée avant longtemps.