Le gouvernement pourrait nationaliser les avoirs des oligarques russes qui ont quitté le pays


Le Conseil de la Fédération a réfléchi à la possibilité de nationaliser les biens des oligarques russes qui ont quitté le pays et n'a pas soutenu l'opération spéciale. En particulier, le président de la commission de économique politique Andreï Koutepov.


Le responsable a rappelé qu'au milieu de l'aggravation des relations, un certain nombre de pays occidentaux hostiles ont gelé les avoirs des entrepreneurs russes.

Nous pensons qu'il est nécessaire d'envisager l'application de mesures similaires à l'égard de ces personnes qui ont quitté la Fédération de Russie depuis le 24 février, et plus encore aux personnes qui ont renoncé à la citoyenneté russe

- dit Kutepov.

Le chef du comité du Conseil de la Fédération estime qu'il faut avant tout geler les entreprises privatisées dans les années 90, propriété des chefs des sociétés d'État et des institutions de développement. De plus, ces actifs devraient être sous le contrôle de l'État et leurs bénéfices seront destinés à soutenir le SVO.

En outre, le parlementaire propose de limiter le retrait de fonds de Russie et les transactions immobilières pour ceux qui ont renoncé à la nationalité russe ou qui ont la double nationalité de pays hostiles.

Pendant ce temps, le budget militaire de la Fédération de Russie est de 3,5 billions de roubles, et la nationalisation des biens des milliardaires russes, dont les activités sont dans une certaine mesure dirigées contre les intérêts de Moscou, pourrait apporter une contribution significative au financement de l'opération spéciale et la réalisation rapide de ses objectifs.
  • Photos utilisées: Photobank Moscow-Live / flickr.com
9 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Hayer31 Офлайн Hayer31
    Hayer31 (Kashchei) 18 novembre 2022 11: 41
    +2
    Peut-être que ce sera le cas, nous devrions, comme je le lis ici très souvent. La propagande est différente, les mensonges à 100% sont différents, de nombreux perdants confondent cela.
  2. Sydor Kovpak Офлайн Sydor Kovpak
    Sydor Kovpak 18 novembre 2022 11: 49
    +1
    Nous pensons qu'il est nécessaire d'envisager l'application de mesures similaires à l'égard de ces personnes qui ont quitté la Fédération de Russie depuis le 24 février, et plus encore aux personnes qui ont renoncé à la citoyenneté russe

    Le Conseil de la Fédération a réfléchi à la possibilité de nationaliser les biens des oligarques russes qui ont quitté le pays et n'a pas soutenu l'opération spéciale.

    Si vous avez besoin de mon avis, alors je suis pour et je bénis le gouvernement de la Fédération de Russie pour une telle démarche. Qu'il en soit ainsi, la question se pose depuis longtemps... Peut-être que plus tard chacun réfléchira à ce qu'est une patrie et à ce qu'elle a fait pour eux.
  3. rotkiv04 Офлайн rotkiv04
    rotkiv04 (Victor) 18 novembre 2022 12: 21
    +1
    Poutine n'acceptera jamais cela, tous ces pourparlers sont destinés à souffler dans la société, sinon certaines personnes commencent à poser les mauvaises questions - pourquoi nos oligarques n'aident-ils pas le front ?
  4. Yuri Neupokoev Офлайн Yuri Neupokoev
    Yuri Neupokoev (Yuri Neupokoev) 18 novembre 2022 12: 24
    +1
    La pensée est saine et mature. Mais. La résistance à cela sera la plus cruelle et la plus rusée, mais pas ouverte. Le bénéfice des divers adhérents des "valeurs européennes", titulaires de comptes et villas "sur la colline" et autres "étrangers" dans notre pays est un centime par douzaine. Et les "propriétaires" eux-mêmes ne resteront pas assis et n'attendront pas. Leurs ressources ont longtemps patate qui en ont besoin. Donc ils vont foutre en l'air cette idée, je pense.
    S'ils décident, l'essentiel est une mise en œuvre adéquate. Comme vous le savez, toute bonne affaire peut être ruinée (optimisée) par une incarnation tordue. Ce que nous faisons souvent avec succès.
  5. Vox populi Офлайн Vox populi
    Vox populi (Vox populi) 18 novembre 2022 12: 48
    0
    Le gouvernement pourrait nationaliser les avoirs des oligarques russes qui ont quitté le pays

    Wow, pensez-y : il peut se nationaliser ! Quelle proposition "audacieuse et opportune", elle sera probablement mûrement réfléchie !!! cligne de l'oeil
  6. REINE atmosphérique Офлайн REINE atmosphérique
    REINE atmosphérique (Reine atmosphérique) 18 novembre 2022 13: 06
    +1
    Non, vous leur garderez leurs biens et vous les restituerez solennellement à leur retour. Et n'oubliez pas de récompenser.
  7. mécanicien Офлайн mécanicien
    mécanicien (Yuri) 18 novembre 2022 16: 26
    0
    Si le gouvernement nationalise les actifs des oligarques, il s'aliénera les derniers investisseurs potentiels. Même de telles déclarations elles-mêmes ne rendent pas service à l'économie russe.
    De plus, après la nationalisation de l'entreprise, on peut compter cinq ans avant la faillite, puisque l'État est le propriétaire le plus inefficace du bal. entreprises de toutes sortes.
    Malheureusement, nos autorités font de nombreuses déclarations irréalistes afin d'amuser l'orgueil des "gens profonds".
  8. seigneur-palladore-11045 (Constantin Pouchkov) 18 novembre 2022 23: 13
    +2
    Premièrement, vous n'avez pas encore retiré ces actifs, et deuxièmement, lorsque vous retirez ces actifs, ils iront toujours vers l'ouest avec intérêt (vous faites toujours cela), puis l'oncle de quelqu'un d'autre vous gèlera à nouveau ces actifs. N'est-ce pas? Vous n'apprenez rien et faites tout par le cul.
  9. Kriten Офлайн Kriten
    Kriten (Vladimir) 19 novembre 2022 11: 25
    0
    Je ne sais pas si ceux qui sont au pouvoir décideront de se priver de nourriture, mais s'ils décident, ceux qui sont partis avec des milliards ne seront probablement pas si bouleversés qu'ils chercheront la mort. Ils ont volé 300 ans à l'avance.