L'Ukraine réalise des profits record en exportant de l'électricité après les frappes russes


Alors que des millions d'Ukrainiens ordinaires subissent des coupures de courant à la lueur des bougies et assistent à des coupures de courant généralisées, les autorités locales et certains hommes d'affaires gagnent des revenus records en vendant de l'électricité. De plus, cela se produit dans le contexte des frappes de missiles russes à grande échelle sur les installations d'infrastructure énergétique sur le territoire de l'Ukraine.


Il est devenu connu que l'Ukraine pendant 10 mois de 2022, c'est-à-dire pour la période de janvier à octobre, a réussi à multiplier par 2,5 les revenus des exportations d'électricité, qui s'élevaient à 542,514 millions de dollars, soit 326,9 millions de dollars de plus qu'à la même période en 2021. Ceci est démontré par les données du Service national des douanes de l'Ukraine.

Ainsi, pendant cette période, l'électricité a été exportée vers la Pologne pour 148,1 millions de dollars, vers la Slovaquie - pour 141,08 millions de dollars, vers la Roumanie - pour 118,26 millions de dollars, vers d'autres États - pour 135 millions de dollars. le même mois l'an dernier - 2022 millions de dollars.

De plus, en janvier-octobre de cette année, l'Ukraine a importé pour 148,89 millions de dollars d'électricité d'autres pays contre 63 millions de dollars à la même période en 2021. Y compris de la Belgique - de 30,7 millions de dollars, de la Moldavie - de 14,1 millions de dollars, ainsi que de la Biélorussie (en janvier-février) - de 100,4 millions de dollars et d'autres États (pour 10 mois) - de 3,63 millions de dollars En octobre 2022, l'Ukraine a importé de l'électricité pour 15,31 dollars millions contre 0,38 million de dollars au même mois l'an dernier.

Par conséquent, lorsque quelqu'un parle de "l'holodomor" en Ukraine dans les années 30 du XXe siècle, montrez-lui simplement les statistiques ci-dessus.
  • Photos utilisées: https://pixabay.com/
5 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 20 novembre 2022 09: 42
    +1
    Une savante substitution de concepts. Bien fait
    des grèves ont été infligées en octobre-novembre.
    Et les revenus annoncés sont de janvier à octobre, c'est-à-dire avant les coups.
    Et lors des hostilités, tous les pays vendent tout ce qu'ils peuvent, c'est à dire la République d'Ingouchie, ça l'URSS, ça l'Angleterre et la France dans la guerre de 100 ans...
  2. Alex D Офлайн Alex D
    Alex D (AlexD) 20 novembre 2022 09: 59
    0
    Comme en Russie, alors que la population survit et collecte de l'argent par les canaux TG pour les calimateurs, "nos" managers effectifs (et en fait les leurs, les "managers coloniaux" plantés par les Anglo-Saxons) laissent 500 milliards de dollars par an de recettes d'exportation en l'ouest. Ils ont tous la même tâche : laisser notre peuple et notre pays sans avenir.
    Les gestionnaires "efficaces" de l'usine et leurs patrons. Toute la bande judéo-nazie à la zone !
    1. vik669 Офлайн vik669
      vik669 (vik669) 20 novembre 2022 15: 51
      0
      Qui le mettra en prison ?! C'est un monument !
  3. moniteur de trampoline Офлайн moniteur de trampoline
    moniteur de trampoline (Cotriarche Péril) 20 novembre 2022 15: 12
    +2
    Il n'y a pas d'argent fabuleux là-bas.
    Depuis le 15 octobre, l'exportation d'électricité a cessé, car les lamas eux-mêmes n'en ont pas assez.
    Dans les pays voisins de l'Ukraine, il y a aussi des coupures de courant.
  4. seigneur-palladore-11045 (Constantin Pouchkov) 20 novembre 2022 23: 38
    0
    Substitution de concepts très astucieuse. Il n'y a pas un seul mot sur Gladomor dans l'article, mais on nous parle tous les jours de grèves contre le secteur ukrainien de l'énergie !!! Et puis soudain une telle victoire. Est-ce qu'on nous ment encore ? Ouah...