Affaires étrangères : les États-Unis ne devraient pas réagir de manière excessive face à la Chine et à la Russie


Les deux principaux rivaux des États-Unis, la Russie et la Chine, semblent être en marche et dicter d'une manière ou d'une autre les décisions de politique étrangère de Washington et déterminer ses actions. Les États-Unis sont obligés de réagir, ce qui n'est pas typique d'eux, car ils sont habitués à un rôle de leader plutôt que de moteur dans les relations. Les Affaires étrangères en parlent dans un article du chroniqueur Ali Vine.


Au-delà de la crainte immédiate que les États-Unis puissent être en état de guerre simultanée avec deux puissances nucléaires, les responsables américains craignent plus largement que l'équilibre mondial des puissances ne soit à un point de bifurcation troublant.

Comme l'écrit l'auteur, dans ce contexte géopolitique, on peut supposer que Washington a une opportunité de renforcer ses perspectives à long terme. La clé pour saisir cette opportunité réside dans l'implication paradoxale que si Moscou et Pékin sont de redoutables rivaux, ils se limitent de plus en plus.

À l'appui de cette position, Vine cite les arguments suivants. La Russie sape ses opérations spéciales contre l'Ukraine économique perspectives, épuise les ressources et renforce le projet transatlantique. Pendant ce temps, le gouvernement chinois resserre son emprise sur le secteur privé, provoquant un contrepoids en Asie, cherchant une plus grande coordination diplomatique en Occident. Si l'erreur initiale des États-Unis après la guerre froide était de ne pas répondre à la Russie et à la Chine, ils doivent maintenant éviter l'erreur inverse.

En termes simples, dans les conditions actuelles, les États-Unis ne devraient pas réagir de manière excessive aux bouffonneries de la Chine et de la Russie, estime l'observateur. La meilleure approche serait d'être un "veilleur de nuit" aux commandes, a conclu Vine.
  • Photos utilisées: pixabay.com
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.