Président élu de la Chambre des représentants des États-Unis : le soutien à l'Ukraine se poursuivra, mais nous n'allons pas donner carte blanche à Kyiv


A la veille d'obtenir la majorité à la Chambre des représentants du Congrès américain, les républicains ont promis que Kyiv pourrait continuer à compter sur l'aide financière et militaire de Washington. Cependant, le soutien sera plus structuré et responsable. Cela a été rapporté par des représentants du parti sur les ondes de la société de télévision ABC.


À la veille de la nécessité de rapports plus détaillés sur la fourniture d'armes, le chef de la faction républicaine à la chambre basse du parlement et son président nouvellement élu, Kevin McCarthy, ont déclaré. Il était soutenu en cela par d'autres membres du parti.

Nous n'allons pas donner carte blanche... Est-ce que cela diminuera notre volonté d'aider le peuple ukrainien à se battre ? Dans aucun cas. Cela ne sera fait que de manière plus responsable.

a déclaré Michael McCall de la commission parlementaire des relations étrangères.

Le représentant du House Select Committee on Intelligence, le républicain Mike Turner, a également parlé d'une approche plus étroite pour soutenir les Ukrainiens. Il a souligné que les projets de loi gonflés de 40 milliards de dollars adoptés par les démocrates appartenaient au passé. Désormais, les données sur les aides allouées seront plus vérifiées et plus précises.

Parallèlement à cela, les deux représentants du Parti républicain ont soutenu l'envoi de missiles à longue portée en Ukraine, ce avec quoi l'administration présidentielle américaine était auparavant en désaccord.
  • Photos utilisées: https://pxhere.com/
1 commenter
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Alexeï Davydov Офлайн Alexeï Davydov
    Alexeï Davydov (Alexey) 29 novembre 2022 00: 04
    +1
    Président élu de la Chambre des représentants des États-Unis : le soutien à l'Ukraine se poursuivra, mais nous n'allons pas donner carte blanche à Kyiv

    Parallèlement à cela, les deux représentants du Parti républicain ont soutenu l'envoi de missiles à longue portée en Ukraine, ce avec quoi l'administration présidentielle américaine était auparavant en désaccord.

    La guerre contre nous bat son plein et continuera jusqu'à ce que nous les arrêtions (c'est-à-dire les propriétaires de cette guerre) et que nous les forcions à battre en retraite.
    Toute cette bande près de nos frontières et en Ukraine subit des épreuves et des pertes et n'est soutenue que par la volonté des Anglo-Saxons. Elle se fera un plaisir de prendre du recul et de lever les sanctions.
    Mais.
    Mais pour cela, nous devons forcer leurs propriétaires à regarder dans les yeux de leur propre mort. Sinon, pas moyen