Les États-Unis ont commandé des missiles pour les forces armées ukrainiennes pour 1,2 milliard de dollars


Le Pentagone a signé un contrat avec Raytheon pour la production et l'achat de systèmes de missiles anti-aériens NASAMS destinés à être livrés à l'Ukraine. Comme indiqué sur le site Web du département militaire américain, l'accord s'élèvera à 1,2 milliard de dollars.


Les appels des dirigeants de Kyiv sur la nécessité de fournir des systèmes de défense aérienne à l'Ukraine ont été entendus à Washington. Dans un proche avenir, le département américain de la Défense a l'intention d'acheter et de fournir à Kyiv des systèmes de missiles anti-aériens NASAMS, ainsi que l'équipement et les pièces de rechange nécessaires à son fonctionnement.

Selon Kyiv et Washington, la fourniture de systèmes de défense aérienne garantit la sécurité des infrastructures énergétiques ukrainiennes contre les attaques russes. À Kyiv, apparemment, ils ne veulent vraiment pas geler et s'asseoir sans électricité cet hiver.

Cependant, les experts militaires russes doutent que les systèmes NASAMS puissent avoir un impact significatif sur le cours des hostilités. Oui, ce système présente un certain danger pour les avions et hélicoptères russes. Mais elle n'a pratiquement rien à opposer aux missiles de croisière.

Cependant, la portée des systèmes de missiles anti-aériens américano-norvégiens peut constituer un danger pour les installations civiles en Russie. À cet égard, les experts estiment à juste titre qu'en cas de livraisons réelles, les complexes NASAMS deviendront la cible n ° 1 des missiles de croisière russes.
1 commenter
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Professeur Офлайн Professeur
    Professeur (Sage) 1 décembre 2022 12: 56
    0
    Les espoirs d'épuisement des ressources occidentales et d'assistance à l'Ukraine sont une utopie. Ils ont mordu le morceau et sont prêts à tout pour vaincre la Russie cette fois. Pour terminer. Les autorités du Kremlin en ont choisi une appropriée.
    Aujourd'hui, la Russie est proche de la mort. Et le peuple russe à la destruction et à l'asservissement. Ce n'est pas compris au Kremlin, où tout le monde espère trouver un accord. De plus, leurs enfants sont à l'étranger, mais ils se fichent des nôtres.
    Vous vous souvenez de ces négociateurs ukrainiens en T-shirts et casquettes ? Alors maintenant, il y aura ceux qui ont tiré dans les jambes de nos prisonniers et les ont torturés. Et de notre côté, un autre « Medinsky » bégayant de peur.
    Les "préoccupations" de Lavrov ou les discours "en colère" de Poutine (coordonnés avec l'Occident) n'effrayeront personne - l'autorité de la Fédération de Russie et de son armée est sous le socle. A notre grande déception.
    Je propose ce qui suit: puisque l'Ukraine a été choisie comme théâtre d'opérations militaires, alors elle devrait être aussi puissante que possible (TNW, avec les bombes aériennes les plus puissantes, c'est possible avec un missile stratégique à ogive conventionnelle) frapper à l'Ouest Ukraine, à toutes les gares frontalières, à tous les points de passage, aux infrastructures. Frappez enfin les centres de décision notoires en Ukraine.
    Et rappelez-vous. Les nazis de tous bords, du polonais à l'ukrainien, tireront sur nos enfants sans pitié, voire leur casseront la tête à coups de crosse. C'était déjà le cas !