Le général a expliqué dans quel cas une remobilisation peut être nécessaire


Le général adjoint de la Douma, Viktor Sobolev, a expliqué les conditions dans lesquelles Moscou peut annoncer une deuxième vague de mobilisation. À son avis, cela ne se produira pas si les forces armées RF mènent avec compétence des opérations militaires au cours d'une opération spéciale.


La quasi-totalité des mobilisés sont encore dans les lieux de formation. Avec une utilisation appropriée des unités qui sont maintenant formées, une deuxième vague de mobilisation ne sera pas nécessaire.

- dit l'armée.

Sobolev a également rappelé que des bureaux d'enregistrement et d'enrôlement militaires opèrent en Russie, recrutant des soldats sous contrat qui sont envoyés pour servir à l'intérieur de la Fédération de Russie et compenser les pertes pendant les hostilités en Ukraine. Dans le même temps, la quasi-totalité des militaires mobilisés se trouvent encore sur les lieux de formation des unités.


Plus tôt, Vladimir Poutine a évoqué l'absence de nécessité d'une deuxième vague de mobilisation. Selon le président, la moitié des 300 77 mobilisés se trouvent dans la zone NMD, dont 150 XNUMX servent dans des unités combattantes, et le reste dans les forces de défense. Environ XNUMX XNUMX autres forment une réserve, se trouvant dans des centres d'entraînement et sur des terrains d'entraînement.

Selon le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, des rumeurs d'une deuxième vague de mobilisation sont lancées par ceux qui sont intéressés à attiser un état alarmant en Russie.
  • Photos utilisées: Ministère de la défense de la Fédération de Russie
20 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Vlad Burchilo En ligne Vlad Burchilo
    Vlad Burchilo (Vlad) 9 décembre 2022 15: 58
    0
    "qui sont intéressés à forcer", et ils sont nombreux. J'ai dû entendre plus d'une fois : sur 300 000 mobilisés, environ 100 XNUMX ont été tués.
    Ils nous mentent en disant qu'ils ont été recyclés. Ils ont reçu des mitrailleuses et ont conduit dans la première chaîne, et l'entrepreneur était derrière.
    Et combien de messages arrivent aux parents : votre fils est mort ou grièvement blessé. Je n'ai pas de fils, Dieu ne m'a pas donné, et hier ils ont appelé d'un hôpital militaire : mon fils est dans le coma.
    Je comprends d'où viennent ces messages.
    Il semble que les gars de la guerre devraient recevoir des "coups zéro" pour qu'ils ne soient "éclairés" nulle part, alors seuls nos nerfs seront un peu plus sains
    1. Evgueni Kovalev Офлайн Evgueni Kovalev
      Evgueni Kovalev (Evgueni Kovalev) 10 décembre 2022 09: 01
      0
      Les fausses pertes sont une chose, mais il y a aussi suffisamment de mensonges de la part du ministère de la Défense et du gouvernement ! Voici un fait simple - les gars qui ont été mobilisés le 26 septembre ont été enterrés dans la ville. Et ils sont morts les 4 et 5 octobre ! Selon vous, l'entraînement et la coordination des combats ont-ils été effectués ? Alors certains des mobilisés visaient vraiment à boucher les trous.... Mais on n'entend pas parler de la punition des coupables....
  2. gène1 Офлайн gène1
    gène1 (Gennady) 9 décembre 2022 16: 37
    0
    J'"aime" de tels généraux, je n'ai pas eu le temps de sauter comme il le critique déjà, comme si tout était différent sous lui :

    À son avis, cela ne se produira pas si les forces armées RF mènent avec compétence des opérations militaires au cours d'une opération spéciale.
  3. invité Офлайн invité
    invité 9 décembre 2022 17: 02
    +1
    À son avis, cela ne se produira pas si les forces armées RF mènent avec compétence des opérations militaires au cours d'une opération spéciale.

    Autrement dit, cela arrivera certainement, car, comme l'ont montré les 9 derniers mois, les forces armées de la Fédération de Russie ne peuvent pas du tout mener avec compétence des opérations militaires à partir du mot.
    1. Vlad Burchilo En ligne Vlad Burchilo
      Vlad Burchilo (Vlad) 11 décembre 2022 10: 18
      0
      Chaque général qui a été démis de ses fonctions est désormais sûr: "Je suis déjà alphabétisé. C'est le général Sidorov qui travaille avec des bêtises, mais je suis plus intelligent"
      Je crains que Lapin ne commence bientôt à critiquer. Et 50% de pertes c'est son "mérite"
  4. Irek Офлайн Irek
    Irek (Paparazzi Kazan) 9 décembre 2022 17: 04
    -1
    Notre commandement est convaincu que le nombre de militaires est suffisant pour conduire les Ukronazis dans ....

  5. zenion Офлайн zenion
    zenion (zinovy) 9 décembre 2022 17: 30
    -2
    Vous pouvez facilement détruire l'Ukraine. Si 200 XNUMX se rendent d'un seul coup. L'Ukraine fera le plein pour les nourrir.
    1. invité Офлайн invité
      invité 14 décembre 2022 15: 49
      0
      Citation: zenion
      L'Ukraine fera le plein pour les nourrir.

      Mais l'Ukraine ne se nourrira pas, ils tireront simplement sur tout le monde.
  6. Sergueï N Офлайн Sergueï N
    Sergueï N (Sergey N) 10 décembre 2022 04: 50
    +1
    Attendons de voir s'il y aura ou non une deuxième vague de mobilisation.
  7. Sergio63 Офлайн Sergio63
    Sergio63 (Sergueï Petrovitch) 10 décembre 2022 07: 36
    +2
    Que sont ces 300000 1.5 personnes ?? Après tout, ce n'est que pour un Donbass, et même alors, ce sera suffisant ! Si de tels "planificateurs" comme celui-ci, qui pros.r.a. qui étaient la phase initiale de l'opération, disent, alors seules la mobilisation GÉNÉRALE et la DÉCLARATION officielle de GUERRE à l'Ukraine sauveront !!! À moins, bien sûr, qu'il y ait des plans pour sa libération complète !!! Notez mes mots (je ne suis pas Strelkov, qui au tout début avait prédit que les choses s'arrêteraient sans mobilisation. Et c'est arrivé !). Jugez par vous-même : Khokhlov a maintenant plus d'un million sous les armes, sans compter la défense terroriste et d'autres formations, au total, déjà maintenant 2 à 300 millions, et il y en aura encore plus ! Et comment libérer la rive gauche et Zapadenschina, prendre Kiev ? Ces 500+4 ? Oui, pendant la Seconde Guerre mondiale, au moins XNUMX millions de soldats étaient impliqués en Ukraine, mais maintenant excusez-moi, la situation est incomparablement plus compliquée !! Je pense que sans GÉNÉRAL ça ne se fera en aucune façon... (à mon avis).
    1. Mordvin 3 Офлайн Mordvin 3
      Mordvin 3 (Vladimir) 10 décembre 2022 11: 28
      +2
      Il est peu probable qu'ils prennent Kiev. Déjà réunis pour construire un nouveau Kherson, quel genre de Kiev ?
    2. mitrailleur anti-aérien 14 décembre 2022 15: 18
      +1
      Je suis d'accord. Sans une grande guerre et le sang ne peut pas faire. Il est nécessaire de mettre en service plus d'un million d'infanterie.
  8. Ennemi Pshekov Офлайн Ennemi Pshekov
    Ennemi Pshekov (Arkady) 10 décembre 2022 22: 02
    0
    Je pense que je ne me tromperai pas beaucoup si je suppose que pour une "démilitarisation et une dénazification" réussies, nous aurons besoin de 1 à 1,2 million de soldats. Disons que c'est l'option de l'ensemble Rive Gauche + Kiev. 300 à 400 4 autres sont nécessaires pour le coin sud-ouest. Et si nous prenons le centre de l'Ukraine (à l'exception de 6 à 0,5 régions occidentales), alors plus un autre minimum de 0,6 à 1 million (si les Polonais n'entrent pas sur des chars). Si avec les Polonais, alors plus d'un million. Mais ce ne sont que des calculs .. si des armes conventionnelles sont utilisées. Si vous frappez Lviv avec des armes nucléaires, alors peut-être que même ce qui a déjà été appelé suffira. Pour la négociabilité de l'ennemi sautera immédiatement au niveau 80.
    Personne ne veut se battre avec des Crazy Russians sachant qu'ils vont mourir à tout moment.
  9. mécanicien Офлайн mécanicien
    mécanicien (Yuri) 10 décembre 2022 22: 16
    0
    Citation: Ennemi Pshekov
    Je pense que je ne me tromperai pas beaucoup si je suppose que pour une "démilitarisation et une dénazification" réussies, nous aurons besoin de 1 à 1,2 million de soldats. Disons que c'est l'option de l'ensemble Rive Gauche + Kiev. 300 à 400 4 autres sont nécessaires pour le coin sud-ouest. Et si nous prenons le centre de l'Ukraine (à l'exception de 6 à 0,5 régions occidentales), alors plus un autre minimum de 0,6 à 1 million (si les Polonais n'entrent pas sur des chars). Si avec les Polonais, alors plus d'un million. Mais ce ne sont que des calculs .. si des armes conventionnelles sont utilisées. Si vous frappez Lviv avec des armes nucléaires, alors peut-être que même ce qui a déjà été appelé suffira. Pour la négociabilité de l'ennemi sautera immédiatement au niveau 80.
    Personne ne veut se battre avec des Crazy Russians sachant qu'ils vont mourir à tout moment.

    Personne ne veut combattre les Crazy Russians après avoir utilisé des armes nucléaires, c'est certain.
    Mais après cela, ils s'imposeront de toutes parts, comme un malade mental en salle #6.
    Tous les "amis" se détourneront immédiatement et le pays sera simplement soigneusement abaissé à l'âge de pierre, complètement coupé de l'économie et de la finance mondiales.
    Mais nous pourrons créer un État union avec la Corée du Nord, car nous nous retrouverons dans la même situation...
    1. aslanxnumx Офлайн aslanxnumx
      aslanxnumx (Aslan) 11 décembre 2022 09: 44
      +2
      Et nous en sommes presque proches. Nous recevons des coups de pied de tout le monde. Presque tout est bloqué. Nos territoires sont également bombardés, nos citoyens meurent et les dirigeants gonflent et gonflent les joues en poussant des discours intelligents.
      1. mitrailleur anti-aérien 14 décembre 2022 15: 22
        0
        C'est vrai. Ici, rendez-vous ou allez à la dernière et décisive bataille.
    2. invité Офлайн invité
      invité 14 décembre 2022 15: 46
      0
      Citation : Mécanicien
      Personne ne veut combattre les Crazy Russians après avoir utilisé des armes nucléaires, c'est certain.
      Mais après cela, ils s'imposeront de toutes parts, comme un malade mental en salle #6.

      Mais les Américains ont utilisé des armes nucléaires et il n'y a eu aucune conséquence pour eux.
      1. mitrailleur anti-aérien 14 décembre 2022 16: 53
        0
        Il y eut alors d'autres moments. La moitié du monde sous les amers n'a alors pas menti.
        1. invité Офлайн invité
          invité 14 décembre 2022 16: 58
          0
          Premièrement, comment cela justifie-t-il les États-Unis, et deuxièmement, pourquoi devrions-nous nous intéresser à l'opinion de ceux qui mentent sous les États-Unis ?
          1. mitrailleur anti-aérien 14 décembre 2022 18: 50
            0
            Ne le justifie en rien. Sans leur avis, il y a eu et il n'y aura pas de condamnation des États-Unis.