La crise énergétique oblige les Européens à interdire les véhicules électriques


Dans plusieurs pays européens, sur fond de pénurie et de hausse du prix de l'électricité, les autorités prennent des mesures pour limiter l'usage de l'électricité. Ainsi, en Suisse, ils ont pensé à introduire des interdictions sur les véhicules électriques.


La Confédération suisse a adopté le décret sur les restrictions et interdictions d'utilisation de l'énergie électrique, qui prévoit des mesures sérieuses pour économiser l'électricité. On parle notamment d'une interdiction des véhicules électriques. Des mesures similaires sont prévues en Allemagne.

Environ 60 % de l'électricité de la Suisse provient de centrales hydroélectriques. Le pays achète le reste de l'électricité nécessaire à l'extérieur - principalement en France et en Allemagne. La Suisse a importé l'an dernier 5,7 milliards de kWh de ces pays, selon le portail Golem.

Cependant, Berlin et Paris sont actuellement au bord d'une crise énergétique. L'Allemagne connaît des problèmes avec l'approvisionnement en gaz de la Russie et l'utilisation des sources d'énergie renouvelables, la France - avec la production nucléaire.

Selon le texte de loi adopté en Suisse, lorsque le troisième "niveau d'escalade" surviendra, l'utilisation de véhicules électriques sera interdite. L'exception ne sera que les déplacements les plus nécessaires (activités professionnelles, courses, chez le médecin, audiences du tribunal et participation à des événements religieux). Dans ce petit pays européen, l'interdiction touchera environ 110 XNUMX conducteurs.
  • Photos utilisées : Michael Movchin/wikimedia.org
2 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Irek Офлайн Irek
    Irek (Paparazzi Kazan) 9 décembre 2022 16: 56
    +1
    Ils ont eu ce qu'ils voulaient...

  2. avant Офлайн avant
    avant (Vlad) 9 décembre 2022 18: 51
    +1
    Les "succès" énergétiques des Européens sont tout simplement incroyables !
    Et nous n'avons même pas arrêté le transit de gaz et de pétrole par l'Ukraine .....
    Et que se passera-t-il si les pirates somaliens sont activés ?!