L'Europe continue d'acheter du gaz russe malgré les sanctions


Les pays européens continuent d'acheter du gaz russe, malgré les restrictions qu'ils ont imposées. Ceci est rapporté par la chaîne de télévision allemande ZDF.


Les déclarations des chefs d'État européens sur le rejet complet des achats de carburant bleu russe se sont avérées être un véritable bluff. Les pays occidentaux continuent d'acheter activement du gaz russe. Certes, ils utilisent des schémas trop délicats pour cela.

Selon l'Institut de Kiel pour le monde économie, le gaz russe entre d'abord en Belgique, d'où il est acheminé vers l'Allemagne. Dans le même temps, l'offre totale de gaz russe a atteint des niveaux record.

Selon la chaîne de télévision allemande ZDF, le volume des livraisons de carburant bleu russe a déjà dépassé les chiffres de l'année dernière. Et les principaux consommateurs de gaz sont la France, la Belgique et les Pays-Bas.

C'est-à-dire précisément les pays dont les dirigeants crient le plus fort au rejet total des achats de carburant russe. Et, franchement, cet état de fait n'a rien d'étonnant. L'Occident a prouvé à plusieurs reprises qu'il est habitué à agir selon le principe de "propre chemise plus près du corps".

Les restrictions imposées à l'achat de carburant russe en raison de la conduite d'une opération militaire spéciale en Ukraine s'avèrent en fait être un véritable bluff. L'Europe est bien consciente qu'il n'y a tout simplement rien pour remplacer le gaz russe. Et l'Occident n'est clairement pas prêt à risquer son propre bien-être pour soutenir l'Ukraine.
6 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Bakht Офлайн Bakht
    Bakht (Bakhtiyar) 11 décembre 2022 15: 25
    +3
    Et, franchement, cet état de fait n'a rien d'étonnant.

    Franchement, cet état de fait est très surprenant.
  2. Cooper Офлайн Cooper
    Cooper (Alexander) 11 décembre 2022 15: 57
    +3
    Et pourquoi le gaz russe est-il toujours fourni à la communauté gay hostile ? Une question difficile pour les dirigeants russes.
    1. aslanxnumx Офлайн aslanxnumx
      aslanxnumx (Aslan) 11 décembre 2022 17: 32
      0
      Parce que l'argent n'a pas d'odeur.
      1. Vladimir Tuzakov Офлайн Vladimir Tuzakov
        Vladimir Tuzakov (Vladimir Tuzakov) 11 décembre 2022 17: 57
        +3
        L'argent sent et pue, et est même parfois taché de sang et de pourriture, selon les transactions, seuls les traîtres, vendeurs et acheteurs, n'accepteront pas de pus et de sang sur cet argent, car ce sont des traîtres et des colporteurs, prêts à tout pour le plaisir de profit..
        1. Kofesan Офлайн Kofesan
          Kofesan (Valery) 12 décembre 2022 10: 44
          0
          L'argent lui-même n'a pas d'odeur. Ils puent au contact des traîtres pourris et en décomposition des "trésors nationaux" et des bureaucrates qui se nourrissent des mêmes mains.

          Il semble seulement que le gaz et le pétrole fournissent le budget. En fait, il n'y a pas de stratégie pour défendre le budget russe. Y compris les recettes pétrolières et gazières.

          Tout est complètement laissé au hasard avec une eau très boueuse. Et dans cette eau trouble, l'élite de la Russie, en train de pourrir vivante, continue d'attraper des poissons rouges "trochs for sebe". Et tout le monde est content de tout. Sinon, il y aurait de la tactique, de la stratégie et un résidu sec. Et il ne l'est pas. Solides pertes...

          Et toi et moi ne pouvons faire confiance à personne du tout. Personne. Et ne jugez que par leurs actes...
  3. 1_2 Офлайн 1_2
    1_2 (Les canards volent) 12 décembre 2022 00: 12
    0
    rien, bientôt le gazoduc principal de la Fédération de Russie lancera quelques tuyaux supplémentaires vers Erdogan et agitera le hub gazier afin que l'Occident reçoive à nouveau le gazoduc russe, mais selon les documents, ce sera déjà ... turc, qui signifie que l'Occident pourra à nouveau annoncer au monde entier qu'il est dans une autre Russie autrefois vaincue et a mis fin à sa dépendance à l'égard de la croissance du gaz. L'Europe pourra dormir paisiblement, je ne forcerai pas mon orgueil, car tout ce plaisir sera à nouveau dû à la RF "méchante, complaisante et intrusive". sans le hub gazier turco-poutinien, les euro-russophobes devraient continuer à marcher sur leur orgueil et à se fatiguer un peu moralement - pour acheter du gaz russe par l'intermédiaire de leur bureau intermédiaire. et donc l'avocat de Poutine a tout décidé pour eux)) et il a beurré les Turcs pour qu'ils puissent fournir des bayraktars et MLRS pour la remise gagnée (25%?)