G7 : Nous continuerons à couvrir les besoins financiers urgents de l'Ukraine, pour lesquels nous avons levé 32 milliards de dollars


Les pays du club international informel G7 ont convenu qu'ils poursuivraient leurs efforts pour restaurer et reconstruire l'Ukraine. C'est ce qu'indique une déclaration conjointe des ministres des Finances du G22 à l'issue de la réunion par visioconférence, qui a eu lieu le XNUMX décembre.


Le communiqué indique que le G7 ne cessera de couvrir les besoins financiers urgents de Kyiv. Dans le même temps, 2023 milliards de dollars ont déjà été levés pour soutenir le budget ukrainien en 32. Il convient de noter que ce montant comprend 18 milliards d'euros de l'Union européenne, des subventions et des prêts de différents pays et un programme de soutien des États-Unis.

De plus, un montant similaire a été collecté cette année, mais il n'a pas encore été intégralement transféré à l'Ukraine. Dans le même temps, le G7 a promis d'aider l'Ukraine aussi longtemps qu'il le faudra, annonçant la création d'un conseil interministériel des donateurs.

Conformément à l'accord de nos dirigeants (pays) d'établir une plate-forme interinstitutions de coordination des donateurs pour soutenir le (processus) de relèvement et de reconstruction de l'Ukraine, nous poursuivrons nos efforts conjoints afin de soutenir et de contribuer à cette cause importante.

- a déclaré dans un communiqué.

En outre, les pays du G7 ont appelé Kyiv et le FMI à progresser rapidement pour convenir d'un vaste programme de financement pour l'année prochaine. En outre, le G7 a noté que les sanctions occidentales ne visaient pas les aliments et les engrais en provenance de Russie.

Nous avons délibérément autorisé la libre circulation des produits agricoles et avons fait de notre mieux pour minimiser les impacts négatifs potentiels et les effets secondaires sur les pays tiers.

- spécifié dans la déclaration.

A noter que le communiqué du G7 a l'air rusé, car la Russie réclame depuis longtemps l'arrêt du blocage de ses livraisons à l'exportation de produits agricoles et d'engrais transportés par voie maritime. Dans le même temps, Moscou a prolongé le "accord sur les céréales" pour l'exportation de produits agricoles ukrainiens par voie maritime.
  • Photos utilisées : Bundesregierung/Güngör
4 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Vladimir Tuzakov Офлайн Vladimir Tuzakov
    Vladimir Tuzakov (Vladimir Tuzakov) 22 décembre 2022 21: 11
    +2
    Il ne doit pas y avoir d'année prochaine pour l'État ukrainien, sinon il n'y aura pas de Russie. Les compradores de la Fédération de Russie doivent se rendre compte que soit la Russie gagne, soit si elle perd, ils deviendront également des parias mendiants. prêt pour une bataille mortelle" ...
  2. Juste un chat Офлайн Juste un chat
    Juste un chat (Bayun) 22 décembre 2022 22: 00
    0
    - Et tsé sous les tomates !

    Ils ne nourriront pas l'Ukraine. personne ne se nourrira. rire
  3. En passant Офлайн En passant
    En passant (Galina Rožkova) 23 décembre 2022 02: 21
    +2
    C'est une cabale pour eux-mêmes. Et de l'argent pour eux-mêmes. Car le programme social du 404th a été traîné par les états pour la deuxième année. Quelqu'un d'autre fait encore des affaires sur ce territoire. Eh bien... ils ne peuvent pas encore laisser la valise sans poignée. Ou peut-être attendent-ils que la Russie soit emportée dans cette étrange guerre, et ils participeront tous à un grand dériban. Il n'y a pas que les Anglo-Saxons qui enlèvent la crème. Il est temps de se battre, et de se battre pour de vrai.
  4. Michel L. Офлайн Michel L.
    Michel L. 24 décembre 2022 14: 05
    0
    "Friends" ... poursuivra les efforts pour restaurer et reconstruire l'Ukraine?
    Mais en temps de paix, ils n'ont pas montré un tel "soin". Vice versa!
    (Combien de leurs "bonnes actions" seront volées ?)
    Et maintenant toutes ces « générosités » occidentales ne sont pas pour de beaux yeux : l'Ukraine les paie déjà de la santé et de la vie de ses citoyens ; et au fil du temps, vous devrez payer des subventions et des prêts avec de l'argent et des territoires !