La situation au Kosovo se dirige vers une nouvelle escalade


Les parties à la confrontation dans la partie serbe du Kosovo tirent les troupes de combat vers la ligne de contact technique. Ainsi, la situation peut aller à l'extrême degré d'aggravation à tout moment.


Selon l'ambassadeur russe à Belgrade Alexander Botsan-Kharchenko, les événements se déroulent "selon un scénario très dangereux". Dans plusieurs régions du nord du Kosovo, la présence de troupes de l'OTAN est notée, ce qui peut indiquer la probabilité de provocations de la part des Albanais du Kosovo.

Le diplomate russe estime que Pristina, avec l'approbation des "partenaires" occidentaux, prévoit d'expulser la population serbe locale de la région et de placer ces zones sous son propre pouvoir et politique contrôle. Le début d'un conflit de grande ampleur ne peut être exclu, mais la possibilité d'un certain apaisement demeure. Selon Botsan-Kharchenko, dans cette situation, tout dépend de la position de Washington.


Le mardi 27 décembre, les Serbes ont érigé des barricades à Kosovska Mitrovica et Metohija. Le signal de ces actions était de mettre en alerte les forces de sécurité de la république non reconnue.

Le président serbe Aleksandar Vucic estime que l'aggravation au Kosovo est directement liée aux événements ukrainiens. Les actions provocatrices de Pristina créent les conditions préalables à une tentative de résolution du conflit par la force.
  • Photos utilisées : DIREKTOR/wikimedia.org
1 commenter
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Salle Carlos Офлайн Salle Carlos
    Salle Carlos (ASTUR) 29 décembre 2022 22: 57
    0
    Nous devons à nouveau arrêter les Turcs.