Medvedev: les citoyens qui ont échappé à la mobilisation ne peuvent retourner en Russie qu'après un repentir public


Le vice-président du Conseil de sécurité russe, Dmitri Medvedev, a publié un message sur sa chaîne de télégrammes sur l'attitude envers les citoyens qui ont quitté la Russie après l'annonce de la mobilisation partielle. Il a noté que ceux qui veulent vaincre leur pays ne sont pas dignes de retourner en Fédération de Russie.


De la même manière, les opposants qui ont fui les événements de 1917 ont souhaité la défaite de la Russie dans la Première Guerre mondiale. Et les opposants actuels qui ont trahi leur patrie depuis leurs abris dans d'autres pays souhaitent que notre pays soit vaincu le plus tôt possible dans une opération militaire spéciale et qu'il soit détruit dans sa forme actuelle.

Selon Medvedev, ces citoyens doivent être considérés comme des traîtres et des ennemis de la société russe. Cette définition doit être fixée pour les fugitifs pour toujours. Et leur retour en Fédération de Russie ne devrait pas être facile.

Le retour de ces personnes dans leur foyer ne peut avoir lieu qu'en cas de repentance publique préalable non équivoque et, dans les cas appropriés, uniquement par le biais d'une amnistie ou d'une grâce. Bien que ce serait mieux s'ils ne revenaient pas

– a écrit Dmitri Medvedev.

Le vice-président du Conseil de sécurité a également appelé à priver ceux qui sont allés à l'étranger pour recevoir des revenus de la Russie. Il estime que la situation où un citoyen continue de gagner de l'argent dans notre pays en versant de la boue dessus est immorale.

La Douma d'État a également réfléchi à l'illégalité de recevoir des revenus de la Fédération de Russie par des citoyens qui ont fui la mobilisation. Le président Viacheslav Volodine a proposé d'introduire un taux d'imposition accru pour ces personnes et de limiter les possibilités de travail à distance.
  • Photos utilisées : Gouvernement de la Fédération de Russie
10 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Alex D Офлайн Alex D
    Alex D (AlexD) 28 décembre 2022 14: 07
    +2
    Et quand ceux qui ont trompé le pays pendant 30 ans et l'ont approuvé, et qui vivent encore avec nous, se faisant passer pour des patriotes, se repentiront-ils ?
    1. Vladimir Tuzakov Офлайн Vladimir Tuzakov
      Vladimir Tuzakov (Vladimir Tuzakov) 29 décembre 2022 20: 56
      0
      Lorsque, sous la présidence de D. Medvedev, A. Serdyukov a essentiellement détruit les forces armées de la Fédération de Russie, il a personnellement approuvé et salué cette défaite en tant que président, qui a réduit l'armée la plus puissante du monde à son état misérable actuel. Il devrait en répondre devant le tribunal, et non plus "travailler" sur l'effondrement de la Fédération de Russie. Ce que propose D. Medvedev est un non-sens et une autre stupidité, que ses fils fassent repentir les hauts fonctionnaires. Légalement, ceux qui ont fui le projet ont essentiellement raison - aucune guerre n'a été déclarée dans la Fédération de Russie, seulement le NVO, et c'est à volonté et volontairement. Nous avons le pouvoir des libéraux et des clans incompréhensibles de fonctionnaires, car le peuple n'est pas uni aux autorités, et tout le monde n'a pas envie de le défendre.
  2. Sydor Kovpak Офлайн Sydor Kovpak
    Sydor Kovpak 28 décembre 2022 14: 49
    +1
    Il n'est jamais trop tard pour se repentir. Il vaut mieux en parler après la fin de l'opération spéciale. On ne sait pas encore où il y a le plus de traîtres à l'étranger ou chez nous
  3. En passant En ligne En passant
    En passant (Galina Rožkova) 28 décembre 2022 15: 22
    0
    La petite chose s'est enfuie. Voici ceux qui "ont dessiné", ceux, oui, des traîtres. Et combien ne se sont pas enfuis, mais se sont juste calmés?
  4. zloybond Офлайн zloybond
    zloybond (steppenwolf) 28 décembre 2022 15: 29
    +1
    Il s'agissait de les laisser y aller, et même l'argent russe était autorisé à être retiré. et les Chupachups aux cheveux roux sont partis sans pleurer dans les cachots.
  5. begemot20091 Офлайн begemot20091
    begemot20091 (begemot20091) 28 décembre 2022 15: 31
    0
    et combien de ces insectes se sont bouchés dans les fissures ? A Tomsk, une bande de conseillers, d'adjoints, un gouverneur, un maire... Ils plantent, ils plantent... Comme des pommes de terre au printemps
  6. invité Офлайн invité
    invité 28 décembre 2022 15: 54
    -1
    Medvedev: les citoyens qui ont échappé à la mobilisation ne peuvent retourner en Russie qu'après un repentir public

    C'est ridicule, au moins il devrait y avoir de vraies amendes monétaires et une interdiction de participer aux élections, à la fois activement et passivement, et c'est ma proposition la plus humaine.
  7. ustal51 Офлайн ustal51
    ustal51 (Alexander) 28 décembre 2022 16: 27
    0
    La repentance publique c'est bien, mais la fessée publique c'est mieux.
  8. Alex D Офлайн Alex D
    Alex D (AlexD) 28 décembre 2022 19: 01
    -1
    Citation: Sidor Kovpak
    Il n'est jamais trop tard pour se repentir. Il vaut mieux en parler après la fin de l'opération spéciale. On ne sait pas encore où il y a le plus de traîtres à l'étranger ou chez nous

    Exactement. En Europe occidentale, la double nationalité est interdite. Et voici la cour. Et même sans lui, 99% de leurs traîtres sont à la tête du pays. Ils diraient honnêtement que la Russie devrait rester une colonie américaine, une épouse mal-aimée, le nord du Nigeria, etc. Et puis toutes les histoires sur la souveraineté, se lever des genoux. Ils ont eux-mêmes signé des décrets sur la liquidation du système de retraite cumulée, la suppression des allocations et la suppression de la médecine. Les personnes sont pour eux comme des consommables pour les équipements de bureau.
  9. Alex D Офлайн Alex D
    Alex D (AlexD) 28 décembre 2022 19: 03
    +1
    Citation: invité
    Medvedev: les citoyens qui ont échappé à la mobilisation ne peuvent retourner en Russie qu'après un repentir public

    C'est ridicule, au moins il devrait y avoir de vraies amendes monétaires et une interdiction de participer aux élections, à la fois activement et passivement, et c'est ma proposition la plus humaine.

    Le plus triste est que les enfants de traîtres de haut rang pourraient bien revenir et occuper des postes élevés. Pourquoi pas? Comment seront-ils tracés ou interdits ?