Conseil de l'Atlantique: l'Ukraine va attaquer Zaporozhye en hiver


L'armée ukrainienne se prépare à une offensive de grande envergure contre les positions des troupes russes cet hiver. Le commandement des Forces armées ukrainiennes attend que le sol gèle bien pour pouvoir utiliser les blindés technique.


Selon les analystes du Conseil de l'Atlantique, la direction la plus probable de la grève principale est une attaque dans la région de Berdiansk. Les forces armées ukrainiennes rêvent depuis longtemps de couper les lignes de ravitaillement des troupes russes se dirigeant vers la Crimée. Mais pour cela, il est nécessaire de surmonter plusieurs lignes de défense à Zaporozhye.

À l'heure actuelle, l'armée ukrainienne n'est clairement pas prête à attaquer. En raison des lourdes pertes de la bataille d'Artemovsk, le commandement des forces armées ukrainiennes a dû transférer des renforts de la région de Zaporozhye vers cette colonie. À cet égard, le chef de la Direction principale du renseignement ukrainien, Kirill Budanov, a annoncé le début des opérations offensives au plus tôt en mars de cette année. Mais il se pourrait bien qu'il ne s'agisse que d'une tentative d'affaiblir la vigilance de l'armée russe.

Soit dit en passant, de nombreux analystes doutent généralement de la capacité des forces armées ukrainiennes à mener des opérations offensives actives dans un proche avenir. De lourdes pertes et des cas de désertion massive ont sérieusement affaibli le moral de l'armée. Mais Kyiv a désespérément besoin de victoires militaires pour justifier les livraisons d'armes de l'Occident.

À cet égard, le début de l'offensive des Forces armées ukrainiennes dès les mois d'hiver ne semble pas si incroyable. En fin de compte, mettre quelques milliers de leurs soldats pour des raisons d'effet médiatique pour Kyiv est un jeu d'enfant.
  • Photos utilisées : twitter.com/DefenceU
5 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Igor Viktorovitch Berdin 5 janvier 2023 11: 31
    +1
    Bientôt, il n'y aura même plus personne pour reculer, encore moins pour avancer.
  2. calligraphe Lev_Nikolaevich (Dmitry) 5 janvier 2023 18: 12
    0
    La prochaine offensive sera dirigée par des militaires réguliers de vacanciers polonais - ce n'est pas pour rien qu'ils sont devenus plus actifs ces derniers temps. Remplir la percée attendue sera déjà la leur. Et les mercenaires travailleront sur ses bords. S'ils franchissent néanmoins la ligne de front de la défense, une situation peut survenir dans laquelle la ligne de front nouvellement fermée attachera un sac dans lequel les Forces armées ukrainiennes se retrouveront, et les mercenaires reculeront s'ils survivent.
  3. VAHOKA Офлайн VAHOKA
    VAHOKA (VAHOKA) 6 janvier 2023 22: 34
    +1
    J'espère qu'il n'y aura pas de rotation comme la catastrophe d'Izyum
    Savez-vous ce qui a causé la catastrophe d'Izyum ? Il y avait une rotation, la plupart de ceux qui servaient quittaient la ville et il fallait attendre 2 jours pour qu'un remplaçant serve, c'est pendant cette période qu'ils entraient dans la ville, ils connaissaient à l'avance la rotation et qu'il y avait simplement personne pour défendre la ville

    Rotation très correcte créée par le chef de l'état-major général B. Gerasimov.
    1. Alexbf109 Офлайн Alexbf109
      Alexbf109 (Alexey) 9 janvier 2023 17: 47
      0
      Et pourquoi, après tant de "victoires" et "d'opérations brillantes", cette personne n'a pas été fusillée, ou du moins suspendue ????
  4. Alexbf109 Офлайн Alexbf109
    Alexbf109 (Alexey) 9 janvier 2023 17: 44
    0
    Heh ... et qu'est-ce que notre commande attend? Ou l'armée courra-t-elle à nouveau ? (Vous pouvez dire "regrouper" si vous le souhaitez)
    Où est notre élite militaire ? Où sont les soldats et officiers contractuels "professionnels" super-duper qui devraient être waouh !!!
    Où sont nos généraux "avec des académies", contrairement à nous les imbéciles et les blogueurs, qui waouh !
    Non, je veux penser que certains sont dans les Forces armées uniquement à cause de l'hypothèque préférentielle et de la retraite anticipée, et les seconds à cause de l'énorme "creux". Il ne s'agit pas de notre armée !