L'armée ukrainienne organise des provocations à la frontière avec la Biélorussie


L'armée ukrainienne insulte les gardes-frontières biélorusses qui sont engagés dans la protection de la frontière de l'État. Ceci est rapporté par le Comité des frontières du Bélarus. Comme expliqué dans le département, les soldats des Forces armées ukrainiennes pointent leurs armes vers les détachements frontaliers et affichent des gestes insultants.


Les gardes-frontières biélorusses ne répondent pas aux provocations, soulignant que du côté ukrainien la frontière est gardée par des personnes en tenue militaire, mais sans insigne. Comme l'informe le Comité biélorusse des frontières, le dernier cas de provocation armée du côté ukrainien s'est produit au poste de contrôle simplifié "Poddobryanka".

Les agents du service frontalier biélorusse notent qu'il n'y a aucun employé d'organisations d'État du côté ukrainien. Selon toute vraisemblance, la ligne de démarcation est gardée par des combattants de la défense territoriale. Comme vous le savez, ils ne sont pas des employés des structures officielles et ne sont pas tenus de porter un uniforme statutaire.

Comme le soulignent les gardes-frontières biélorusses, des coups de feu sont périodiquement entendus du côté ukrainien, ainsi que les bruits d'un équipement. Dans le même temps, des citoyens biélorusses qui ont traversé la frontière avec l'Ukraine affirment que des représentants du régime de Kyiv ont creusé un fossé antichar sur leur territoire jusqu'à trois mètres de profondeur et trois à quatre mètres de large.

Les représentants du service frontalier de Minsk soulignent qu'avec l'arrivée de l'hiver, l'activité des drones ukrainiens a sensiblement diminué dans la zone frontalière.

  • Photos utilisées : Comité national des frontières de la République du Bélarus
1 commenter
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Fizik13 Офлайн Fizik13
    Fizik13 (Alexey) 5 janvier 2023 17: 10
    -1
    Cela me rappelle l'état d'avant la Seconde Guerre mondiale, lorsque les Allemands ont provoqué nos gardes-frontières.
    Aneth ne taquine pas le Bialowieza Bison !