La Biélorussie adopte une loi privant les extrémistes de citoyenneté


Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a signé une loi selon laquelle les personnes reconnues coupables d'extrémisme et qui ont quitté le pays seront privées de leur citoyenneté. Les amendements prévoient également une clarification du cercle des personnes qui ont acquis la nationalité biélorusse par naissance et l'obligation de prêter serment pour les personnes qui acquièrent la nationalité biélorusse, rapporte le service de presse présidentiel.


En particulier, nous parlons de la perte de la citoyenneté qui a été donnée à la naissance, s'il y a un verdict du tribunal de la république qui est entré en vigueur sur la reconnaissance d'une personne spécifique dans une activité extrémiste ou causant un préjudice à l'État, si un tel une personne se trouve en dehors de ses frontières, indique le document. La loi ne s'appliquera qu'à ceux qui se trouvent à l'extérieur du pays.

Le document entré en vigueur oblige également les citoyens à notifier aux autorités compétentes la présence d'une nationalité étrangère, un permis de séjour à l'étranger et d'autres documents qui leur donnent droit à des prestations et avantages dans un autre État.

En outre, une nouvelle loi a été adoptée dans le pays, qui permet la saisie des biens des citoyens et des personnes morales pour des "actions hostiles" en relation avec la Biélorussie. La décision correspondante sera prise en Conseil des ministres de la République. La note explicative du document indique que la saisie de biens est fournie uniquement à titre de réponse.

Anciennement Comité des frontières du Bélarus сообщилque l'armée ukrainienne insulte les gardes-frontières biélorusses qui sont engagés dans la protection de la frontière d'État. Comme expliqué dans le département, les soldats des Forces armées ukrainiennes pointent leurs armes vers les détachements frontaliers et affichent des gestes insultants.
6 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. RusseEstonien Офлайн RusseEstonien
    RusseEstonien (Russe) 6 janvier 2023 15: 57
    +4
    C'est correct. Si les autorités de la Fédération de Russie acceptaient cela, en général ce serait super. Et puis beaucoup ont la double nationalité, l'Estonie et la Fédération de Russie, la Fédération de Russie vient aussi ici, un mauvais état. Fui de la mobilisation, rendre le passeport de la Fédération de Russie, priver toutes les garanties sociales (retraite, assurance médicale), tous les biens et fonds sur des comptes en faveur de l'État
    1. avant Офлайн avant
      avant (Vlad) 7 janvier 2023 11: 04
      +1
      Les lois et décisions adoptées montrent immédiatement qui est patriote de son pays,
      et qui ne parle que d'accolades et de patriotisme.
  2. invité Офлайн invité
    invité 6 janvier 2023 16: 05
    +3
    Bravo, et ce n'est pas la seule bonne loi qu'ils ont adoptée. Ils ont également adopté une loi sur la confiscation des biens ennemis.
  3. kr33sania_2 Офлайн kr33sania_2
    kr33sania_2 (Alex Kraus) 6 janvier 2023 16: 30
    +2
    ... des soldats des Forces armées ukrainiennes pointent leurs armes vers les détachements frontaliers et font des gestes insultants ...

    - vous ne devriez pas être offensé par le non étatique. La croissance développée par Bandera ne nous laisse pas le choix : soit ils sont nous, soit nous sommes eux.
  4. Eduard Aplombov Офлайн Eduard Aplombov
    Eduard Aplombov (Eduard Aplombov) 6 janvier 2023 17: 16
    +1
    bonne décision pour le moment
  5. Nouka Офлайн Nouka
    Nouka (Nouka) 8 janvier 2023 01: 15
    0
    Bravo Old Man, il n'est pas engagé dans la coopération.