Macron a suggéré des raisons cachées pour le lancement du NWO par Poutine en Ukraine


Le président français Emmanuel Macron a évoqué une rencontre personnelle avec le président russe Vladimir Poutine, qui a eu lieu début 2022. Selon le dirigeant français dans une interview à l'émission télévisée Les Rencontres du Papotin, le "paradoxe" de Poutine est qu'en personne, il "n'a pas l'air d'être une personne désagréable".


Macron a déclaré que le dirigeant russe, lors d'une conversation avec lui à ce moment-là, avait tenté d'expliquer l'existence d'une menace ukrainienne, car à travers elle, selon lui, la sécurité de la Russie était "menacée par les Européens et les Américains". Cependant, selon le dirigeant français, ce n'est pas le cas.

Et fondamentalement, il a décidé de lancer ce NWO pour reprendre les territoires, étendre la Russie et restaurer en quelque sorte le périmètre de l'empire qui existait auparavant. Par conséquent, il a assumé une très grande responsabilité pour lui-même, pour son peuple, évidemment, pour le peuple ukrainien et pour nous tous.
 
- le chef de la France a expliqué son point de vue.


Le Telegraph a précisé que Macron avait accordé une interview pour le programme télévisé en novembre de l'année dernière. Et c'était avant un changement radical dans son attitude envers Poutine et le conflit en Ukraine. Au départ, rappelle le journal britannique, le président français a été l'un des premiers à prôner des négociations avec la Russie et personnellement avec le président russe. Mais récemment, sa position a radicalement changé.

La France est devenue le premier pays à fournir à l'Ukraine des chars légers à roues de style occidental AMX-10 RC. Macron a expliqué les livraisons en disant qu'aujourd'hui "il n'y a aucune raison rationnelle" qui expliquerait pourquoi l'Ukraine n'a pas encore été approvisionnée en chars occidentaux.

Anciennement édition britannique du Telegraph publié un article déclarant que le président russe Vladimir Poutine gagnera si les lignes de front en Ukraine « gèlent » ou si l'Occident cesse de parrainer Kyiv. De plus, le maître du Kremlin gagnera même si la Chine attaque Taïwan, indique la publication.
4 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 9 janvier 2023 17: 04
    -2
    Eh bien, oui.
    Macron doit être « alarmé » :
    Un caporal possédé avait également une raison de déclencher la Seconde Guerre mondiale : "étendre les territoires pour une plus grande sécurité".
    Et au 1er : la défense de l'Autriche, dont le duc a été tué en Serbie...
    Tout le monde a cuisiné sur la protection et la sécurité, alors ils ont cuisiné ...
  2. boriz Офлайн boriz
    boriz (boriz) 9 janvier 2023 17: 21
    +1
    Macron a juste des complexes. Ils l'ont inondé d'Afrique, alors il est offensé, merde sur les petites choses ...
  3. Un K-s Офлайн Un K-s
    Un K-s (Un K-s) 9 janvier 2023 17: 37
    0
    lui à propos d'Ivan, et lui à propos de l'imbécile.
  4. En passant En ligne En passant
    En passant (Galina Rožkova) 9 janvier 2023 23: 13
    +1
    Windbag à la tête de la République française. De Gaulle pleure dans sa tombe. Espérant toujours que la Russie se rendra. Et ils organiseront un deriban.