La Belgique à court de soldats? Spetsnaz sera créé à partir de femmes

Bientôt, des unités de forces spéciales apparaîtront en Belgique, constituées exclusivement du beau sexe. Cela est devenu connu du message de la société de télévision et de radio RTBF.



De nouvelles unités féminines des forces spéciales apparaîtront vers la fin de 2019 ou début 2020.

Les femmes ont commencé à être acceptées au service militaire en Belgique en 1975. À l'heure actuelle, le nombre des forces armées belges est de 27 mille personnes. Parmi ceux-ci, 7,8% sont des représentants de la belle moitié de l'humanité. Un fait intéressant est que parmi les officiers supérieurs de l'armée belge, le pourcentage de femmes est nettement plus élevé que parmi la base, à 13,9%.

Il n'y a pas de conscription générale dans le pays, mais depuis 2010, il est devenu possible de s'enrôler volontairement dans le service militaire. Cela peut être fait par de jeunes hommes et femmes de moins de 24 ans. Le service d'urgence dure trois ans. Un conscrit, candidat à un grade d'officier à l'avenir, sert pendant quatre ans.

Si, au cours des six premiers mois de son séjour dans les forces armées, un soldat s'est rendu compte que l'armée n'était pas pour lui, il a le droit de démissionner, en prévenant le commandement trois jours à l'avance.

Après avoir terminé le service militaire, vous pouvez aller à la vie civile ou rester dans l'armée à titre professionnel.
  • Photos utilisées: https://ru.depositphotos.com/
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.