Avec l'ouverture de deux centrales thermiques, la Crimée a acquis son indépendance énergétique

Le 18 mars 2019, le président russe Vladimir Poutine, alors qu'il était en Crimée, a participé à la cérémonie de lancement à pleine capacité (470 MW) du TPP de Balaklava (Sébastopol). Dans le même temps, le leader russe, déjà en visioconférence, a mis en service la sous-station du Port de Taman (territoire de Krasnodar) et a lancé le Tavricheskaya TPP (Simferopol) à pleine capacité (470 MW).




Cet événement est très symbolique, comme il s'est produit à l'occasion du cinquième anniversaire de la réunification de la Crimée avec la Russie. Mais surtout, cela démontre l'indépendance énergétique totale (autosuffisance) de la péninsule. Après tout, il y a cinq ans, c'était une région pauvre en énergie. De plus, à l'automne 2015, l'Ukraine a introduit un blocus énergétique contre la Crimée en détruisant les tours de transmission d'énergie qui alimentaient la péninsule en électricité de la région de Kherson.

Après cela, pendant quelque temps, les habitants de la péninsule ont dû vivre dans un mode d'austérité électrique. Puis le «pont énergétique» du Kouban a commencé à fonctionner, ils ont commencé à construire des centrales thermiques et à développer des réseaux électriques internes. En juin 2018, les travaux de construction et d'installation ont été achevés à Balaklava TPP et Tavricheskaya TPP, et en octobre de la même année, les premières unités de puissance ont été lancées.


Maintenant, la capacité des deux TPP mentionnés a doublé et après la mise en service des deuxièmes unités, elle est passée à 940 MW, et la capacité énergétique totale de la péninsule (hors centrales éoliennes et solaires et centrales mobiles à turbine à gaz) est d'environ 2070 MW. Cette quantité d'électricité est désormais suffisante avec une marge pour le développement de la région pour les années à venir. Dans le même temps, le surplus d'électricité, jusqu'à ce que la consommation sur la péninsule augmente, la Crimée se transférera vers le «continent».
  • Photos utilisées: http://simferopol.in/
1 commenter
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. fu, méchant Poutine, tout n'est pas vrai! Toutes les centrales électriques sont une photo de deux nouvelles centrales électriques ukrainiennes à Rivne, et la Crimée se trouve dans le noir et rêve de retourner en Ukraine, où les filles dansent nues et les femmes portent des sables! Et les Chaldéens portent du vin, et les voleurs portent des tailcoats!