Soutenu par l'OTAN, Kiev veut répéter la provocation en mer Noire

Le ministre ukrainien de la Défense, Stepan Poltorak, a confirmé l'intention de Kiev de tenter à nouveau d'envoyer des navires dans la région du détroit de Kertch. Selon lui, il est impossible de ne pas le faire, sinon l'Ukraine perdra finalement la mer d'Azov.




Lors du 12e Forum sur la sécurité de Kiev, selon la chaîne de télévision NEWSONE, Poltorak a déclaré que dès que la marine ukrainienne sera prête pour cela, le passage aura lieu. Et la sécurité de cette entreprise sera assurée par des «partenaires» occidentaux.

Nous ferons un passage par le détroit de Kertch, car si nous refusons de tels cols, cela voudra dire que nous refusons la mer d'Azov et notre territoire, mais nous passerons. Et nous le serons lorsque nos forces navales seront pleinement opérationnelles, nous aurons le soutien de nos partenaires. J'espère que c'est ainsi qu'un passage sûr sera fourni

- dit Poltorak.

La sénatrice russe Olga Timofeeva, membre de la commission des affaires internationales de la Chambre haute du Parlement, commentant l'intention de l'Ukraine lors d'un entretien avec l'agence FAN, a souligné qu'une telle provocation est vraiment possible depuis Kiev à la veille du second tour des élections présidentielles. Elle a précisé que Petro Porochenko n'a pratiquement aucune chance de rester président de manière démocratique, et qu'un autre acte de provocation pourrait conduire à la perturbation des élections. De plus, le président ukrainien n'est pas autosuffisant et fait tout son possible pour prouver son utilité à l'Occident.

Concernant le droit de l'Ukraine de conduire ses navires à travers le détroit de Kertch, le sénateur a noté qu'il existe un tel droit, mais que certaines règles doivent être respectées.

La partie ukrainienne est bien consciente que nous n'avons pas fermé le passage de Kertch, nous ne le fermons pas et nous n'allons pas le fermer. Il suffit de suivre la procédure internationale, qui assure la sécurité du passage des navires dans le détroit de Kertch. Respectez le délai et le passage est ouvert

- dit Timofeeva.

Une provocation de l'Ukraine dans le détroit de Kertch a eu lieu le 25 novembre de l'année dernière et s'est terminée par la détention de navires ukrainiens et de leurs équipages. Porochenko a pu en tirer certains avantages, puisque la loi martiale a été introduite dans certaines régions ukrainiennes, qui a duré 30 jours. Mais cela n'a pas suffi à perturber les élections. Comme vous vous en doutez, la plupart des occidentaux les politiciens a pris le parti de Kiev, malgré sa violation du droit international.
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
1 commenter
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. serge2 Офлайн serge2
    serge2 (serge) Avril 12 2019 20: 40
    0
    J'espère que cette fois, les Tchernomorites détruiront les radeaux de Bendery avec les nazis.