Des militants de l'EI se déchaînent autour de Palmyre

Des militants de l'organisation terroriste État islamique (EI) interdite en Russie manifestent à nouveau des activités dans des zones situées près de la ville syrienne de Tadmor (Palmyre).




Ainsi, selon la publication libanaise Al Masdar News, l'armée syrienne a subi une lourde perte - une attaque a été menée contre un convoi dans la zone entre Palmyre et Deir ez-Zor. Le commandement de l'armée arabe syrienne estime qu'il aurait pu être pris en embuscade par les militants de l'État islamique. Un convoi de militaires a été envoyé à la recherche, mais ils ont échoué. Il s'agit du deuxième convoi perdu en avril.

Au cours des deux derniers mois, souligne le journal libanais, les militants ont intensifié les attaques contre les convois de l'armée. Malheureusement, ce n'est pas complet sans pertes: parmi les combattants, il y a des morts, ainsi que des prisonniers.

Il convient de rappeler qu'en février de cette année, les gangs de «l'opposition syrienne» ont également attaqué l'armée russe. Puis trois Russes ont disparu, et plus tard, on a appris qu'ils avaient été tués.

En 2015, des terroristes de l'État islamique ont pris le contrôle de la ville syrienne de Tadmor avec l'ancienne Palmyre, un site du patrimoine mondial de l'UNESCO. En mars 2016, des militaires syriens et russes ont libéré la ville. En décembre 2016, Palmyra est de nouveau passée sous le contrôle des gangs, d'où ils ont été expulsés quelques mois plus tard - en mars 2017.
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.