La Russie enverra des militaires en République du Congo

Le 23 mai 2019, le Kremlin a accueilli une rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue africain de la République du Congo (à ne pas confondre avec la République démocratique du Congo) Denis Sassou-Nguesso. Les hauts côtés ont discuté d'un large éventail de questions pour une coopération plus approfondie entre les deux pays.




En présence des deux chefs d'État, les responsables concernés ont signé un contrat pour l'envoi de spécialistes militaires russes en République du Congo. Et comme l'a expliqué le chef adjoint du ministère russe de la Défense, le colonel-général Alexander Fomin, le contrat ci-dessus concerne, tout d'abord, l'entretien et le fonctionnement des équipement Production soviétique et russe, propriété de la République du Congo (il s'agit de l'ancienne colonie française).



C'est un nouveau contrat, mais en général, c'est la continuation d'une très belle histoire une fois commencée sous le nom de "coopération militaire et militaro-technique", nous la continuons et nous en sommes heureux

- Fomin a souligné.

Fomin a ajouté que Moscou et Brazzaville négociaient la fourniture de matériel militaire russe. Il a noté que la partie russe attend de ses partenaires congolais une demande correspondante de fourniture de nouveaux équipements. Après tout, la République du Congo a besoin d'équipements, et la Russie a déjà prouvé l'efficacité de ses produits en Syrie.

Il convient de rappeler qu'avant cela, le 22 mai 2019, le président Sassou-Nguesso a fait une déclaration importante lors de la session plénière de la Douma d'État russe.

L'oléoduc traversera le territoire de la République du Congo et aura une longueur de plus de 1 km; c'est grâce à cet oléoduc que l'approvisionnement en produits pétroliers et gaziers vers notre pays sera assuré. Je pense que ce projet peut offrir à nos pays des opportunités de coopération mutuellement avantageuses, qui deviendront une page importante de l'histoire de nos relations. Je vous lance un appel ... avec un appel à soutenir la République du Congo dans ce projet, à offrir des conditions optimales, un statut préférentiel spécial, à faire preuve de solidarité et à œuvrer à la mise en œuvre effective de ce projet dans l'intérêt de nos deux pays

- a déclaré Sassou-Nguesso, exhortant la Russie à soutenir ce projet.
2 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. gorénine91 Офлайн gorénine91
    gorénine91 (Irina) 24 peut 2019 15: 23
    0
    -Eh., Une autre pauvreté et pauvreté accrochée au cou de la Russie ...
    -La Russie a chargé "les prochains noirs" d'un lot de milliards (irrévocables) de dollars ... Et puis elle commencera également à transporter du matériel, du matériel, des médicaments sur ses propres navires à travers les océans ... -Nos retraités n'agiteront leurs poignées vers ces navires qu'après (et non retraités uniquement) ...
    -Tout commence comme sous l'URSS .., et cela finira ...- comme sous l'URSS ... -L'Afrique aime beaucoup les Russes ...
    1. boniface Офлайн boniface
      boniface (Alex) 24 peut 2019 20: 22
      +2
      Quant à la pauvreté, vous avez peut-être raison (du moins pas en Suisse, c'est sûr). Mais la Suisse n'est pas la seule à voter à l'ONU et dans toute autre présence internationale. Hélas! Amis maintenant, en passant, comme avant (par exemple, prenez le temps de l'URSS. Bien qu'à cette époque, l'URSS offrait également une IDÉE.) Il est nécessaire d'ACHETER. Vous regardez, peut-être que la merde sur la tête de la Russie tombera moins.