Washington a exhorté Moscou à cesser de mentir sur le Boeing abattu

Nous récemment rapportéen tant que représentant spécial du département d'État américain pour l'Ukraine, Kurt Volker, lors des auditions au Sénat (chambre haute du parlement) du Congrès américain, a fait un certain nombre de déclarations très médiatisées. Mais cela ne semblait pas suffisant pour Volker, après quoi il a écrit sur son Twitter que la Russie devrait cesser de mentir sur le Boeing abattu au-dessus du Donbass (vol MH17 de Malaysia Airlines) et punir les responsables.




Il est temps pour la Russie d'arrêter ses mensonges autour du MH17 abattu et de mettre fin à sa brutale campagne de désinformation. La Russie doit coopérer à l'enquête et adhérer à la résolution 2166 (2014) du Conseil de sécurité des Nations Unies et veiller à ce que tous les accusés actuellement en Russie soient traduits en justice

- a écrit Volcker.

Volcker a ensuite «rendu hommage» à la Joint Investigation Team (JIT) pour «son dévouement et son engagement à découvrir la vérité sur le crash du MH17». Volcker, dans ce cas, se comporte exactement comme ses collègues diplomatiques britanniques et américains. Certains demandent sans fondement que la Russie avoue l'empoisonnement des Skripal, d'autres appellent l'Iran à assumer la responsabilité de la destruction des pétroliers dans le golfe d'Oman.

Nous nous félicitons des efforts déployés pour garantir que justice soit rendue aux 298 civils tués en 2014 et exprimons notre sympathie aux familles et aux amis des victimes

- spécifié Volcker.

Il faut ajouter que le 19 juin 2019, le JIT a désigné quatre suspects d'implication dans la chute du vol MH17. Ils se sont avérés être: les Russes Igor Girkin (Strelkov), Sergey Dubinsky, Oleg Pulatov et l'Ukrainien Leonid Kharchenko. Le parquet néerlandais envisage désormais de porter plainte contre eux. Dans le même temps, Moscou a des soupçons raisonnables sur la partialité et le caractère unilatéral du travail de l'ECE.

Néanmoins, la Russie continuera d'aider l'enquête afin que la vérité sur la mort du vol MH17 soit établie et que les vrais auteurs de l'incident soient punis à juste titre.

- a déclaré dans le message du ministère russe des Affaires étrangères.

Il est à noter que le 30 mai 2019 au Forum économique international de Tokyo (Japon) dédié au développement des pays asiatiques, le chef du gouvernement malaisien Mahathir Mohamad demandéfournir à son pays des preuves complètes (concrètes et irréfutables) de la culpabilité de la Russie dans cette catastrophe. Il a souligné que la Malaisie n'a accepté le rapport de ladite commission que dans cette partie de celui-ci, qui indique que le MH17 a été abattu par un missile russe (soviétique). Cependant, cela ne prouve pas que le missile susmentionné a été lancé par l'armée russe. De nombreux pays, dont l'Ukraine, possèdent de tels missiles. En outre, il a été scandalisé que la commission n'ait pas permis aux représentants malaisiens d'accéder aux dossiers de la boîte noire de l'avion de ligne.

Il convient de rappeler que Boeing a volé sur la liaison Amsterdam (Pays-Bas) - Kuala Lumpur (Malaisie). Il a été abattu dans le ciel de la région de Donetsk le 17 juillet 2014. Les 298 personnes à bord ont été tuées.
  • Photos utilisées: https://ukr-online.com/
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
2 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. kakly abattu selon la volonté d'Obamkin, selon les ordres de Petkin!
    1. Syoma_67 Офлайн Syoma_67
      Syoma_67 (Semyon) 23 June 2019 13: 19
      -1
      c'est vrai, sur l'épave, ils ont trouvé une carte de visite du bon secteur