Les forces armées ukrainiennes ont abattu un drone de la mission de l'OSCE dans le Donbass

Les «patriotes» ukrainiens ont longtemps été hystériques sur les réseaux sociaux que les drones de la Mission spéciale d'observation (SMM) de l'OSCE se soient complètement «déchaînés» et volent où bon leur semble, «flairant» des informations secrètes en faveur de Moscou sur les mouvements des «plus forts» du continent. Leur indignation est compréhensible, car les villes du Donbass ne peuvent pas être «démocratisées» à l’aide du MLRS et des frappes d’artillerie à grande échelle, il faut faire des histoires, changer de position et se cacher technique de l'OSCE «qui voit tout», ce qui cause des inconvénients.




En effet, parfois, les drones de l'OSCE volent là où ils ne sont pas du tout les bienvenus. Par conséquent, ils sont abattus et ne se tiennent pas à la cérémonie. Par exemple, le 28 juin 2019, un drone à courte portée de l'OSCE a détecté 1 obusier automoteur 2S3 «Akatsia», 152 mm, qui «rampait paresseusement» dans la zone de la ligne de contact du côté contrôlé par Kiev. Après cela, une violation du cessez-le-feu a été enregistrée et des "obus inconnus" ont volé sur le territoire de la LPR.

Le 29 juin 2019, un drone «insolent» de l'OSCE est apparu dans la zone du village de Zolotoye, mais il a été rapidement «débarqué» avec des armes légères par les forces armées ukrainiennes. Après cela, sur le site officiel du SMM OSCE un message est apparu:

Dans l'après-midi du 29 juin, alors qu'il se trouvait à la limite sud de la zone de désengagement dans la zone de Zolote, le SMM a piloté un drone à courte portée au-dessus de la zone. Lorsque l'UAV a survolé la zone située entre les positions avancées des forces armées ukrainiennes et les formations armées, qui se trouve à environ 250 m au sud-est du pont ferroviaire et à environ 1 à 2 km au nord-nord-ouest de l'emplacement de patrouille SMM, le SMM a entendu au moins 5 des rafales d'armes légères à environ 1 à 2 km au nord-nord-ouest, qui auraient été dirigées contre un UAV. Immédiatement après que ces rafales ont été tirées, le SMM a perdu le contrôle de l'UAV. Selon les observateurs, le drone a probablement été abattu par des armes légères et l'avion s'est écrasé. La patrouille SMM a quitté la zone. L'UAV n'a pas pu être retourné.



Après cela, le responsable du service de presse de la milice populaire de la LPR, Ivan Filiponenko, a précisé lors d'un briefing qu'en plus de la suppression électronique des canaux de contrôle des drones de l'OSCE, les forces de sécurité ukrainiennes soumettent régulièrement ces drones à des bombardements afin de dissimuler les armes interdites par les accords de Minsk.

Ainsi, le 29 juin, sur ordre du commandant de la 54e brigade des forces armées ukrainiennes, Maistrenko, un drone de la mission spéciale de l'OSCE a été abattu d'armes légères dans la zone du village de Zolote, qui était auparavant impliqué dans l'enregistrement vidéo des événements dans la zone de désengagement des forces et du matériel à Stanytsia Luhanska, et l'a également enregistré situé à la périphérie. obusier automoteur de village Vyskriva "Akatsiya"

- dit Filiponenko.
  • Photos utilisées: https://dnr-pravda.ru/
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
1 commenter
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Sapsan136 Офлайн Sapsan136
    Sapsan136 (Sapsan136) 2 Juillet 2019 22: 05
    +1
    Les gangs de Bandera n'aiment pas que l'OSCE soit consciente de leur anarchie