Les militants transférés par Erdogan en Libye ont commencé à se déplacer vers l'Europe


Au cours des derniers mois, la situation du gouvernement d'accord national (GNA) de la Libye s'est tellement détériorée que la Turquie, qui soutient les islamistes retranchés à Tripoli et Misrata, a décidé d'apporter d'urgence un soutien global à ses alliés. Selon la chaîne de télévision Al Hadath (EAU), depuis décembre 2019, Ankara a déjà transféré 2,4 mille militants pro-turcs de Syrie vers la Libye, ainsi que d'autres terroristes «modérés» et djihadistes «barmaley».


Il convient de noter que les EAU dans ce conflit sont du côté de l'Armée nationale libyenne (ANL), dirigée par le maréchal Khalifa Haftar et subordonnée au parlement du pays, siégeant à Tobrouk. Dans le même temps, la chaîne précise qu'un groupe d '<< opposants syriens >>, comptant au moins 17 personnes, parmi ceux soigneusement exportés par la Turquie depuis la Syrie, se sont débarrassés de leurs uniformes et de leurs armes, après quoi ils ont quitté la Libye de manière organisée et ont traversé la mer en Italie sous le couvert de réfugiés. Par ailleurs, le deuxième groupe, dont le nombre n'est pas précisé, va se rendre en France sous couvert de réfugiés. Pour cela, ils ont déjà déménagé en Algérie.

En outre, selon la chaîne de télévision, la Turquie prépare environ 1,7 mille militants supplémentaires pour le transfert de la Syrie vers la Libye. Ils suivent actuellement une formation dans des camps d'entraînement organisés par la Turquie dans le nord de la Syrie. La chaîne de télévision a rappelé qu'Ankara a organisé quatre grands centres de formation dans les territoires contrôlés de la Syrie. À cet égard, la chaîne de télévision suppose que les Turcs ne pourront transférer qu'environ 6 XNUMX militants en Libye.

Il faut rappeler que le 14 janvier 2020, le président turc Recep Tayyip Erdogan a promis de "donner une leçon" à Haftar en envoyant des troupes turques en Libye. 19 janvier 2020 à Berlin passé conférence sur le règlement du conflit en Libye. Après cela, le 20 janvier 2020, Erdogan a annoncé que son pays s'abstiendrait d'envoyer ses troupes en Libye pour l'instant, se limitant à des conseillers militaires.
  • Photos utilisées: https://www.flickr.com/
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
5 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. GRF Офлайн GRF
    GRF 21 janvier 2020 13: 03
    0
    Les voies du Seigneur sont insondables.
  2. Bulanov Офлайн Bulanov
    Bulanov (Vladimir) 21 janvier 2020 15: 10
    0
    Ou peut-être qu'Erdogan a conclu un accord avec Haftar par des intermédiaires pour se débarrasser des militants qui se sont accumulés à la frontière turque en Libye?
    1. Général Black Офлайн Général Black
      Général Black (Gennady) 22 janvier 2020 16: 54
      +1
      Eh bien, j'en aurais disposé sur place. Pourquoi de telles difficultés?
  3. aciériste Офлайн aciériste
    aciériste 21 janvier 2020 21: 24
    0
    Ces partis de haut niveau n'ont JAMAIS arrêté une guerre. Il y avait toujours ceux qui ne se souciaient pas de tous les accords. Et avec eux, RIEN ne peut être fait! Apprenez à établir le monde avec STALINE! WORLD ne peut être établi que par le GAGNANT !!!!
  4. commbatant Офлайн commbatant
    commbatant (Sergey) 22 janvier 2020 01: 47
    0
    De plus, le deuxième groupe, dont le nombre n'est pas précisé, aller en France déguisé en réfugiés... Pour cela, ils ont déjà déménagé en Algérie.

    Scoundrels. De nouveau dans la ville de Paris, les voitures brûleront en été ... où ce monde se dirige ...