Le Japon a pensé à lancer des frappes préventives sur les pays voisins


Après l'annulation de la construction de deux systèmes de défense antimissile au sol Aegis Ashore, le Japon a de nouveau été confronté à la question de la protection de son pays, qui s'étend sur 3000 kilomètres dans l'océan, écrit l'édition Asahi Shimbun. Alternativement rejeté la technologie soit le système THAAD, également de production américaine, est à l'étude, soit la possibilité d'une frappe préventive contre les installations militaires des pays voisins, si une menace immédiate de leur territoire est confirmée.


Il y a quelques semaines, Tokyo a noté que des parties de l'accélérateur de missiles intercepteurs SM-3 Block IIA pourraient tomber sur des zones peuplées des préfectures d'Akita et de Yamaguchi.

Les contrats japonais pour Aegis Ashore étaient évalués à 1,7 milliard de dollars, dont plus de 100 millions de dollars ont déjà été dépensés

- noté dans la publication.

La différence entre Aegis Ashore au Japon et des installations similaires en Roumanie et en Pologne est que les pays européens n'hébergent le complexe américain qu'avec du personnel militaire, sans en avoir aucun contrôle. Tokyo a également acheté à Washington l'équipement nécessaire à ses forces d'autodéfense, mais allait le faire fonctionner seul.

Cependant, maintenant, le gouvernement doit réfléchir à quoi exactement remplacer le projet réduit.

Le Japon compte actuellement sur deux niveaux de défense antimissile. Le premier est fourni par sept destroyers avec le système Aegis et des intercepteurs SM-3, le second est sous la responsabilité du système de défense aérienne Patriot PAC-3.

Il est possible de revenir à l'option d'achat de batteries THAAD, ce qui pourrait ajouter une autre couche d'interception à un niveau intermédiaire entre les capacités des intercepteurs Aegis et SM-3, Patriot. Cependant, cette option est non seulement fabuleusement coûteuse, mais a également ses propres problèmes non résolus.

Dans le même temps, on note qu'Aegis Ashore en termes de capacités serait bien plus efficace que deux ou trois destroyers déployés dans la mer du Japon.

Cependant, le gouvernement japonais envisage une autre option pour répondre à la menace. À savoir, une frappe préventive contre des lanceurs en territoire ennemi. Selon certaines interprétations, un tel acte n'est pas une agression, mais une légitime défense nécessaire, car il équivaut à la destruction de bombardiers.

En 2017, l'achat de missiles de croisière à lancement aérien pour des frappes contre la Corée du Nord a été approuvé.

Il est à noter que Pékin, Moscou et même Séoul peuvent devenir furieux si un tel concept est adopté. Cependant, leur opinion est une phrase vide pour le gouvernement japonais. La seule chose qui compte vraiment pour lui, c'est ce que disent les États-Unis. Jusqu'à récemment, les Américains étaient contre la prise en charge par les Japonais des fonctions de la première grève.

Les restrictions constitutionnelles sont également un obstacle, qui exclut absolument la possibilité d'attaques préventives.
  • Photos utilisées: Système de défense antimissile américain Aegis Ashore Roumanie
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
4 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. aciériste Офлайн aciériste
    aciériste 5 Juillet 2020 11: 08
    0
    Quand Dieu veut demander des comptes à une personne, il la prive de sa raison!
  2. Dzafdet Офлайн Dzafdet
    Dzafdet (Sergey) 5 Juillet 2020 13: 15
    0
    Nous avons 667 BDRM à proximité. Une salve d'un bateau leur suffit ...
  3. Poussière Офлайн Poussière
    Poussière (Sergey) 5 Juillet 2020 13: 42
    +2
    La première fonction de frappe pour le Japon est le suicide!) Imaginez un instant la situation. Un escadron d'avions de combat a décollé vers la Chine ou la Russie ... On sait tous que les Japonais ont une manie kamikaze! Personne ne sait ce qu'il pense! Et si le concept de la première frappe! .... La destruction du Japon va se multiplier!
  4. Funt Офлайн Funt
    Funt (Alexandre) 9 Juillet 2020 14: 22
    +1
    Les maigres ont complètement déraillé, ils doivent être fatigués de vivre.