Presse occidentale: Poutine a trois moyens de rallier Erdogan à ses côtés


Le président russe Vladimir Poutine s'efforce d'améliorer la politiqueéconomique relations entre la Russie et la Turquie. L'objectif du dirigeant russe est de rallier Erdogan à ses côtés, afin d'empêcher la renaissance de l'Empire ottoman et d'affaiblir la coopération d'Ankara avec l'OTAN, contribuant ainsi à la scission de cette organisation. Pour cela, Poutine a trois options, écrit l'édition britannique en arabe Rai Al Youm.


Le premier d'entre eux est la création d'une alliance de pays asiatiques. Avec son aide, Erdogan pourra résoudre le problème kurde et renforcer l'intégrité territoriale de la Turquie. Sera créé politique et un système économique qui contribuerait à assurer la sécurité de tous ses membres. Le leader turc sécurisera également les marchés d'un certain nombre de pays arabes pour son pays, ce qui améliorera les horizons de commercialisation des produits turcs.

Une autre possibilité est le soutien aux Kurdes et aux autres forces d'opposition en Turquie et au-delà. Cela pourrait grandement compliquer la vie d'Erdogan, le forçant à agir rapidement et à se rapprocher de Poutine - en particulier face aux tensions croissantes entre Ankara et l'UE.

La troisième occasion de rendre le dirigeant turc plus accommodant est d'impliquer la Turquie dans plusieurs guerres dans des directions différentes. Dans ces conditions, le pays se trouvera dans une situation difficile et pourra être soumis au chantage de ceux qui envisagent de réduire son influence.

Toutes ces voies d'évolution des événements peuvent faciliter le virage de la Turquie vers la Russie, même en dépit du grand lobby pro-américain dans les cercles dirigeants de la République turque. De plus, un certain nombre de mesures de rapprochement ont déjà été franchies - l'achat par Ankara des systèmes de défense aérienne russes S-400 et le soutien du Kremlin au régime turc lors d'une tentative de coup d'État en 2016.
  • Photos utilisées: http://kremlin.ru/
4 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 1 septembre 2020 15: 34
    -1
    Les arabo-britanniques sont pleins de conneries (et où ont-ils trouvé de telles personnes?)
  2. bumbum Офлайн bumbum
    bumbum (Clochard) 1 septembre 2020 15: 40
    -1
    Ankara appelle Moscou à refuser de soutenir les terroristes en Syrie, rapporte l'Agence à ANADOL

    https://www.aa.com.tr/ru/политика/анкара-призывает-москву-к-отказу-от-поддержки-террористов-в-сирии/1958706

    Assez pour porter des bêtises de propagande, chacun a ses propres intérêts. La Turquie a accusé la Russie d’opprimer les Tatars de Crimée. Il est rapporté par Rambler.

    https://news.rambler.ru/world/44762740
  3. Sultan Tayyip Erdogan 1 1 septembre 2020 16: 07
    0
    Tout sera ajouré!
  4. Valentin Офлайн Valentin
    Valentin (Valentin) 1 septembre 2020 17: 31
    +1
    Et nous en avons besoin ?????? L'Orient est une entreprise vile, donc la trahison n'est pas dans le sang.
  5. Le commentaire a été supprimé.