Pashinyan: Nous nous sommes préparés pour la guerre autant que possible


La guerre aurait pu être arrêtée beaucoup plus tôt. Erevan a initialement adhéré aux principes de Madrid lors de la négociation du règlement du conflit dans le Haut-Karabakh et était prêt à abandonner une partie importante du territoire. Cependant, lorsque les Arméniens ont fait des concessions, Bakou a présenté de plus en plus de demandes, a écrit le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan sur Facebook.


Selon lui, en 2011, l'Arménie a officiellement accepté de transférer 7 régions vers l'Azerbaïdjan, mais là encore quelque chose ne convenait pas aux Azerbaïdjanais. En 2013, Bakou commence à réchauffer la situation, des bombardements et des sabotages sont effectués. En avril 2016, une guerre de 4 jours a eu lieu, qui était le point culminant d'une escalade. Après cela, les demandes de l'Azerbaïdjan et leur satisfaction sont devenues une priorité pour les coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE. L'alternative était la guerre ou l'abandon de territoires aux conditions des Azerbaïdjanais.

En 2018, en prenant le poste de Premier ministre d'Arménie, j'ai naturellement enregistré cette

- nota Pashinyan.

Il a déclaré qu'en 2018, le processus de négociation autour du Haut-Karabakh était dans une impasse. De plus, rien ne garantissait que Bakou ne présenterait pas de nouvelles conditions si Erevan acceptait les demandes précédentes.

Qu'avons-nous fait? Préparé pour la guerre autant que possible. Maintenant, il s'est avéré qu'ils s'étaient mal préparés. Mais à quoi sommes-nous mal préparés?

- a souligné Pashinyan.

Il a expliqué que les Arméniens étaient préparés pour une guerre avec l'Azerbaïdjan. Cela a été démontré par les batailles de juillet 2020. Mais l'intervention de la Turquie et l'émergence de mercenaires ont changé la donne.

Le prix d'une fin précoce de la guerre aurait été le même: céder 7 districts. Si la reddition de 3 districts au milieu de la perte de Shushi et du danger mortel qui pèse sur Stepanakert est une trahison, alors la reddition de 7 districts dans des conditions relativement bonnes ne serait-elle pas une trahison?

- a ajouté Pashinyan.

Le Premier ministre a résumé que les Arméniens sont obligés, serrant les dents, de stabiliser la situation sans l'aggraver davantage. L'essentiel est de ramener chez eux les prisonniers et les détenus, de rechercher les disparus et de se cacher. Pour cela, il faut que le calme s'installe dans la société arménienne et qu'il mette fin à la confrontation politique interne. Nous devons nous concentrer sur la résolution des problèmes ci-dessus et non sur la lutte les uns contre les autres.
  • Photos utilisées: https://president.az/
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
6 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Afinogen Офлайн Afinogen
    Afinogen (Afinogen) 29 novembre 2020 18: 37
    +3
    rechercher les disparus et se cacher.

    Il se mit à rire rire Et qui ne s'est pas caché, je ne suis pas responsable. Ce n'était pas une guerre que les Arméniens avaient, mais à cache-cache. lol
  2. Don36 Офлайн Don36
    Don36 (Don36) 29 novembre 2020 18: 40
    +4
    Pashinyan était engagé dans la russophobie, pas dans la préparation de la guerre. Ces déchets occidentaux ont décapité l'armée arménienne, licenciant les meilleurs officiers les plus entraînés pour étudier en Fédération de Russie et les remplaçant par des estropiés qui suivaient des cours et une formation militaire dans l'ouest. C'est le résultat de la politique russophobe de ce clown.
  3. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 29 novembre 2020 18: 50
    -4
    Anonyme à nouveau.
    Puisque la blessure a été écrite sur la victoire de la Russie, il s'agit clairement de HPP. Plan sournois du président.
  4. peep Офлайн peep
    peep 29 novembre 2020 20: 35
    +3
    Ces "contes de fées" tardifs de Pashinyan de la même "série anecdotique" sur

    alors tu me dis!

    Wassat Sous nos yeux, ce subchik trompeur, alors «racontant» autre chose, «à Maidan» a été placé dans le gouvernement arménien par ses maîtres d'outre-mer!
    Et comment il a moqueusement, juste "à la date mémorable" du génocide sanglant de la population azerbaïdjanaise du Karabakh, dansé à Shusha, comment il a "dansé" ...
    Alors l'insidieux Nicolas (rappelle beaucoup, avec tout son «truc», le même «incubateur américain» sanguinaire et ignoble «poulets de chair», rôdeurs de Kiev, «maydauns»!) De toutes ses forces a incité une guerre sanglante et une haine interethnique ... et maintenant quand il s'est fermement "pincé la queue" !!!) est-ce que la construction d'un "mouton paisible" de lui-même?! tromper
    Très probablement, les propriétaires de Washington ne les laisseront pas jeter leur marionnette obéissante, leur "poussin utile ..."!
    Mais, dans l'ensemble, au nom de la paix au Karabakh et à la frontière azerbaïdjanaise-arménienne, maintenant (bien que seulement pendant la période de transition) la Russie
    tant qu'il n'est PAS rentable de retirer du pouvoir "Kolya d'Erivan" (en tant que signataire officiel du traité de paix), plus militant et sans tête, ses complices dans le coup d'État de Maïdan et les bacchanales destructrices russophobes et anti-azerbaïdjanaises, déterminés à poursuivre la confrontation armée insensée avec l'Azerbaïdjan et leurs attaques contre la Russie (Base russe à Gyumri et casques bleus au Karabakh)!
    IMHO
  5. DeGreen Офлайн DeGreen
    DeGreen 30 novembre 2020 19: 55
    +1
    Et c'est pourquoi, l'armée du Karabakh ressemble à un groupe de sans-abri
  6. gorénine91 Офлайн gorénine91
    gorénine91 (Irina) 1 décembre 2020 11: 50
    0
    Pashinyan: Nous nous sommes préparés pour la guerre autant que possible

    - Pour dire la vérité ... - cette Arménie (et tout ce désordre au Karabakh), bon gré mal gré, a sauvé l'armée russe d'un fiasco mondial bruyant ...
    - Eh bien, que se passerait-il si notre armée défendait les habitants arméniens de ce Karabakh ... - Eh bien, elle interviendrait officieusement ... - Cela enverrait ... les mêmes unités militaires ... - à peu près ce qu'il y a maintenant là-bas en tant que soldats de la paix ... - Eh bien, les renforceraient avec des moyens de défense aérienne (obus, tori, tunguska) ... - Des moyens de défense aérienne, comme toujours, auraient été envoyés à la hâte formés, sans un système d'interaction unique bien développé (plus pour l'espèce); sans un système de guerre électronique (au sol) qui fonctionne bien ... - Comme toujours ... -tous à la hâte ... aurait tiré les équipages de ces services de guerre électronique et de défense aérienne de différentes parties ... - Comme toujours, ils auraient espéré des véhicules blindés et des «parachutistes blindés». .. - pas de véritable couverture aérienne ... - liaison hélicoptère ... aussi ... - juste pour le spectacle ...
    - Et alors ??? - Et le fait que les drones ennemis auraient volé exactement de la même manière et auraient commencé à détruire nos véhicules blindés de la même manière ... comment ils ont détruit l'équipement arménien ... - quelle est la différence ??? - Regardez ... - même notre hélicoptère militaire, les ennemis ont réussi à abattre en toute impunité sur "notre territoire" ...
    - On espère que les Azerbaïdjanais auraient peur de tirer sur les troupes russes; mais c'est un espoir très faible ... - Et s'ils n'avaient pas peur ??? - Et quoi ... - eh bien, ils effondraient nos blindés, nos obus (seul le paresseux ne les détruisait pas) ... - et puis quoi ??? - Déclarer la guerre à l'Azerbaïdjan ??? - Oui, notre garant n'accepterait jamais cela ... - De longues négociations fastidieuses commenceraient ... - Peut-être que l'Azerbaïdjan promettrait de compenser partiellement les pertes de notre armée et de verser une compensation monétaire aux familles de nos soldats morts ... - Pourquoi ne pas promettre quelque chose ... - après tout, alors vous ne pouvez pas tenir ces "promesses" ... - Qui contrôle quelque chose ??? -Comment l'Azerbaïdjan a payé notre hélicoptère abattu ??? - Une excuse ??? - Ici aussi ... - tout se serait terminé par des "excuses" ... - C'est donc très bien que l'armée russe n'ait pas maîtrisé les Arméniens dans ce conflit du Karabakh ... - Et les Arméniens sont restés extrêmes ... - et c'est bien mérité… - Et donc nos soldats russes seraient restés extrêmes… - Ça y est… - On ignore encore comment toute notre "mission de maintien de la paix" au Karabakh va se terminer ...