SAM S-500 "Prometheus" a effectué des lancements de combat


L'armée russe a testé avec succès le système de missile anti-aérien S-500 Prometheus. Selon le chef des forces de missiles anti-aériens des forces aérospatiales russes, Sergueï Babakov, le complexe a effectué des lancements de combat de missiles guidés sur des cibles aériennes.


Dans une interview avec le journal "Étoile rouge" Babakov a noté que les troupes russes ont déjà commencé à recevoir des systèmes anti-missiles S-350 "Vityaz", à l'avenir, il est prévu d'équiper l'armée russe des derniers systèmes de défense aérienne S-500. La capacité de ces systèmes anti-aériens à détruire des cibles hypersoniques volant à une vitesse supérieure à Mach 5, ainsi qu'à frapper des objets dans l'espace proche, suggère qu'il n'y a pas d'analogues de telles armes dans le monde.

Les experts étrangers ont également apprécié les capacités de Prométhée. Ainsi, en mai de cette année, les analystes du National Interest ont noté que le S-500 constituerait une menace redoutable pour les chasseurs furtifs américains de cinquième génération F-35 Lightning II et F-22 Raptor. Le système de défense aérienne sera équipé de nouveaux missiles 77H6 et pourra toucher environ 10 cibles à la fois.

De plus, le S-500 "Prometheus" assurera la protection du territoire russe contre les armes occidentales, actuellement en cours de développement. Ainsi, le complexe de défense aérienne sera en mesure de contrer efficacement le dernier bombardier furtif B-21 Raider, ainsi que le drone de frappe hypersonique SR-72.
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.