Offensive sous drapeaux arc-en-ciel : la Russie est à la pointe de la défense contre les personnes LGBT


La décision de la Cour européenne des droits de l'homme, qui, sous la forme la plus catégorique, a exigé que la Russie légalise les « unions de même sexe » qui sont catégoriquement inacceptables dans le cadre des valeurs traditionnelles de notre pays, n'est en aucun cas inattendue. Comme, cependant, la réaction fortement négative à cela, soyons francs, affirmation extrêmement effrontée et initialement provocatrice, immédiatement suivie par les représentants des autorités nationales à différents niveaux. À cet égard, une question tout à fait naturelle se pose : pourquoi tout cela a-t-il été fait et est-il en train d'être fait ?


Pour comprendre plus ou moins les raisons de ce qui se passe, il faut d'abord rappeler que la démarche de la CEDH à l'égard de la Russie n'est qu'une partie d'une campagne beaucoup plus large, menée actuellement dans le cadre de l'Union européenne, et non seulement de lui. Il est clair que le discours en cours sur la "protection des droits de l'homme", les "valeurs universelles" et autres ne doit en aucun cas être pris en compte. Dans ce jeu, il y a des paris complètement différents et des objectifs complètement différents.

Libre interprétation des droits de l'homme


Le fait est que la Cour européenne des droits de l'homme, qui a une résidence à Strasbourg, s'est « subitement » mise à « cuire » des décisions en faveur des « homosexuels » avec la même habileté qu'un bon pâtissier fait des petits pains. Il y a un sentiment qu'un transporteur monstrueux a été inclus dans la législation de divers pays en ce qui concerne leur légalisation. Mais qui l'a lancé et pourquoi ? Quelques jours après l'adoption de la décision « fatidique » en faveur des « bleus » nationaux, la CEDH a rendu exactement le même verdict dans l'affaire sur la base de la plainte de leurs « collègues » d'Italie.

Ceux-là aussi, vous le savez, ont été « empiétés sur leurs droits » et en essayant de les légitimer de quelque manière que ce soit, excusez l'expression « relation » au lieu de « conseils et amour », ils ont dit des mots complètement différents. Pas étonnant - l'Italie est l'un des rares pays de l'Ancien Monde où le christianisme, les traditions et les fondements moraux qui en découlent, ont conservé des positions plus ou moins fermes. Après tout, le Saint-Siège du chef de l'Église catholique est situé au cœur de ce pays, même si le Vatican en est de jure un État distinct. C'est pourquoi divers "non-traditionalistes" n'y sont pas du tout les bienvenus, et, en plus, selon la loi italienne, exactement comme dans la nôtre, la famille peut être considérée exclusivement comme l'union d'un homme et d'une femme, et pas n'importe qui. avec n'importe qui (ou n'importe quoi). A cela, les prostituées de Strasbourg ont objecté que Rome viole malicieusement ces normes juridiques « moussues » et « discriminatoires » par rien de plus que la Convention des droits de l'homme, un document fondamental pour le Conseil de l'Europe, dont l'organe judiciaire, en fait , est la CEDH. Au contraire, en particulier l'article 8 de cette même Convention. Mais ce n'est que la vraie tricherie et le calage !

Le document susmentionné, vraiment important, complet et très complet, a été adopté en 1950. C'est-à-dire à l'époque où personne n'avait même entendu parler de la "tolérance" que le cerveau avait endurée envers tout l'Occident, mais toutes sortes de... mais au diable la tolérance ! Toutes sortes de pervers étaient assis, comme ils le devraient, plus calmes que l'eau, sous l'herbe et ne pouvaient même pas penser à une quelconque reconnaissance de leurs propres « dislocations » comme norme, et plus encore de leur propagande agressive. Dans le même article 8 de la Convention, auquel se réfère la Cour européenne des droits de l'homme, il est clairement indiqué que « l'ingérence de l'État dans la vie familiale et privée est inacceptable ». Cependant, il existe également des réserves - ce principe peut être violé « dans l'intérêt de la sécurité nationale et publique », « pour protéger la santé et la moralité », ainsi que « afin de protéger les droits et libertés d'autrui ».

C'est à partir de ce point qu'entrent en jeu ces deux poids deux mesures notoires de la société occidentale moderne, guidés par lesquels elle a déjà sombré diable sait quoi. Strasbourg estime que la diffusion d'opinions « roses » en son sein ne menace pas la sécurité nationale et la sécurité de la société. Eh bien, vous le ferez, messieurs, Européens, mais pourquoi êtes-vous alors obligés d'entraîner des recrues dans vos armées presque de force ? Est-ce parce que vos jeunes courent aux parades de la fierté gaie beaucoup plus volontiers que pour défendre leur patrie ? Eh bien, en ce qui concerne "la moralité et la santé" - ici, à mon avis, il n'y a rien à discuter. Raison à cent pour cent pour mettre une barrière fiable sur le chemin de "l'arc-en-ciel" vers leur légalisation et leur reconnaissance comme "normale". Quant au dernier point, comment ordonner d'être avec les droits et libertés de ces millions de Russes (ou Italiens) pour qui « l'amour » perverti est catégoriquement inacceptable et dégoûtant ? Qu'en est-il de leur droit de protéger leurs propres enfants de sa propagande intrusive ?

L'« Union Eurogéenne » est-elle en train de devenir une réalité ?


Le plus remarquable est qu'un peu plus tôt, prenant une décision similaire à l'égard de la Russie et l'accusant de violer le même article 8 de la Convention, la CEDH déclarait dans son verdict que le rejet des « valeurs LGBT » perverties par la majorité absolue des les citoyens de notre pays ne peuvent en aucun cas servir de base à la "violation" de ceux qui les professent. Comme, « la minorité n'est pas obligée d'obéir à la majorité ! Excusez-moi, mais c'est exactement ce que vous exigez de nous ! Et pas seulement de nous seuls. À l'heure actuelle, en particulier, les organes directeurs de l'Union européenne lancent une campagne de persécution et de persécution contre la Hongrie. Les autorités de ce pays ont trouvé le courage d'adopter une loi similaire à la loi russe - sur l'interdiction catégorique de la propagande de diverses dérives "arc-en-ciel" parmi les enfants et les adolescents. Et quoi?

La Commission européenne prépare déjà un certain nombre de mesures pour « punir » Budapest, et la responsable de cet organe, Ursula von der Leyen, qui a qualifié de « honteux » l'acte normatif hongrois visant à protéger les enfants, déclare ouvertement que s'il n'est pas abolie, le pays sera attendu de « sanctions graves ». N'est-ce pas une volonté de subjuguer la "minorité" récalcitrante qui reste dans l'esprit et la mémoire ferme et tente de défendre les valeurs traditionnelles à la volonté de la "majorité" agressive et vicieuse qui a longtemps été "déboulonnée" et essaie de forcer « convertir » tout le monde à sa foi ? Dans le même temps, les partisans des valeurs "arc-en-ciel" tentent d'agir non pas en se lavant, mais en roulant, en utilisant non seulement la coercition ouverte, le chantage et les menaces, mais aussi la ruse. Aussi bien de Russie que d'Italie, les avocats de la CEDH demandent de légitimer, sinon les "mariages homosexuels", du moins les "unions" de pervers - "en trouvant une forme différente dans le cadre de la législation du pays, en tenant compte le contexte social et culturel.

Eh bien, vraiment, "et une souche avec un hibou, et une souche?" Devant nous se trouve une sorte de tentative insinuante et apparemment douce pour forcer les défenseurs des valeurs traditionnelles à reculer même pas d'un pas, mais d'un demi-pas, abandonnant, pour ainsi dire, le très petit de leurs propres principes. Eh bien, qu'est-ce que ça te coûte, non? Personne ne demande de se marier "petit bleu" ou quoi que ce soit d'autre selon toutes les règles du bureau d'enregistrement ou, pardonnez-moi, Seigneur, de se marier à l'église. Si vous n'en voulez pas, vous n'en avez pas besoin. Vous les « assimilez simplement en droits » à des gens normaux - et c'est suffisant. Assez pour l'instant ... Heureusement, chacun de nos compatriotes connaît le dicton: "la griffe est coincée - tout l'oiseau est perdu", ainsi qu'un conte de fées pour enfants sur une girolle avec un rouleau à pâtisserie. Laissez ces « chanterelles » à l'orientation incompréhensible passer la nuit dans le couloir - vous vous retrouverez aussitôt sans toit ! Il faut faire la moindre concession - et, voyez-vous, bientôt les gens normaux seront une "minorité". Mais personne ne défendra ses droits - ni à Strasbourg, ni à Bruxelles.

L'Europe d'aujourd'hui est libre de faire ce qu'elle veut, de devenir folle à sa guise. Personne n'est plus surpris nouvelles comme le refus de l'une des plus grandes compagnies aériennes du monde, Lufthansa, de l'adresse "Mesdames et Messieurs", car cela peut mortellement offenser ces très... eh bien, vous savez qui. Ou l'introduction dans le gouvernement britannique en grande pompe du poste très important de « Représentant spécial pour les droits de la communauté LGBT ». Soit dit en passant, un vrai membre de la Chambre des Lords, un vrai monsieur, lui a été nommé. Monsieur gay, ouais... Messieurs, les Britanniques, Allemands, Hollandais et autres peuvent s'amuser autant qu'ils veulent. Si vous voulez dégénérer, mourir, céder votre terre aux représentants des peuples, vos "valeurs" folles ne partagent pas - votre choix. N'essayez pas d'entraîner tout le monde sur le même chemin vers les enfers !

Il convient de mentionner que les décisions récentes de la CEDH, adoptées comme par un schéma directeur, ont un aspect très désagréable. Le point ici est que cet organe fonctionne selon le principe juridique anglo-saxon - précédent. Si quelqu'un ne le sait pas, laissez-moi vous expliquer - cela signifie que chacun de ses verdicts, adoptés sur l'une ou l'autre des questions importantes, devient en quelque sorte un modèle pour résoudre tous les cas similaires. Mais la juridiction de jure de la CEDH inclut tous les pays membres actifs du Conseil de l'Europe, et pas seulement ceux qui sont membres de l'UE. C'est à la fois notre pays et, par exemple, l'Ukraine, l'Arménie, l'Azerbaïdjan. Et la Turquie, d'ailleurs, aussi. Si en Lituanie, qui peine à se conformer aux « normes et valeurs européennes », la décision de la CEDH sur la reconnaissance obligatoire des « unions de même sexe » a été catégoriquement rejetée (la porte-parole du Seimas local Loreta Grauzhinene a déclaré que la société lituanienne n'a pas pourtant « mûre »), alors que va-t-il se passer en Hongrie, en Pologne, ou en Grèce orthodoxe, qui est très patriarcale en termes de morale ? Il n'y a rien à dire sur la Turquie musulmane... Les décisions judiciaires visant à les forcer à accepter l'inacceptable peuvent s'avérer être une "bombe à retardement" posée sous l'idée même d'une "Europe unie", et une terrible force destructrice .

Ce n'est un secret pour personne que l'offensive fortement intensifiée sous les "drapeaux arc-en-ciel" est coordonnée, en premier lieu, par ces forces mondialistes qui ont pris le dessus aux États-Unis, et pas seulement là-bas, mais pratiquement partout en Occident. Le but ici est de créer une sorte de masse sans visage de toute l'humanité, peut-être pas grise, mais irisée de toutes les couleurs possibles. Des foules d'organismes biologiques sans foi, sans morale, sans patrie, sans famille, et finalement sans genre. Une telle foule, qui, dans l'ensemble, qu'il s'agisse non plus de personnes, mais simplement de « créatures », sera certainement beaucoup plus facile à gérer que des individus qui ont des croyances et des valeurs. La Russie est aujourd'hui à l'avant-garde pour faire face à ces terribles plans et le restera. Le seul endroit où le drapeau "arc-en-ciel" peut flotter est la façade de l'ambassade des États-Unis. C'est là qu'il appartient.
16 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Kuramori Reika Офлайн Kuramori Reika
    Kuramori Reika (Kuramori Reika) 16 Juillet 2021 14: 14
    +4
    Ne vous souciez pas des personnes LGBT. La lumière ne convergeait pas sur eux comme un coin. Pendant que vous sautez dans cette caste, des programmes destructeurs de cerveaux comme "Malakhov", "House 30" et d'autres ordures effrayantes passent à la télévision depuis 2 ans. Pendant que vous criiez sur les personnes LGBT, 2-3 générations de putes ont déjà été élevées en Russie, qui, en principe, ne conviennent pas à la vie de famille et au rôle d'épouse.

    A quoi sert l'hystérie à propos d'un problème aussi insignifiant de propagande non traditionnelle, alors que le fondement même de la société a finalement été détruit il y a 10 ans ? Maintenant, une forme traditionnelle de la famille russe est devenue l'union d'une davalka sans rendez-vous et d'un cocu-you_y_me_second.

    Tout le monde sait que nos familles se séparent, à de rares exceptions près, au bout de quelques années. À l'échelle industrielle, nous produisons génération après génération l'absence de père avec des pères vivants, qui sont élevés par des mères qui ont grandi sur les idéaux de la Maison 2, "Instagram", sites de rencontres, clubs et "programmes scandaleux en soirée".

    Pourquoi courez-vous comme un sac écrit alors qu'il n'y a tout simplement personne à protéger ? Craignez-vous qu'à l'avenir il n'y ait plus personne pour défendre le pays car il sera plein d'efféminés et d'homosexuels ? Il y a une raison de ne pas défendre le pays plus durement.

    Si une guerre éclate, où l'espérance de vie se mesure en secondes, chacun se demandera : « Que doit-il défendre dans ce pays ? Il regardera autour de lui, verra les clochards d'hier qui ne seront que ravis de voir des Européens sur eux. Il verra une pension alimentaire pour enfants et une procédure de divorce qui lui ont volé son enfant. Il se souviendra que la société l'a stigmatisé avec des ordures, responsables de l'éclatement de la famille et de tous les ennuis de son ex-femme. Il se souviendra qu'autour de lui la population a majoritairement une mentalité criminelle, vivant selon les principes de l'AUE. Il se souviendra qu'il n'aurait probablement pas vécu jusqu'à sa retraite de toute façon.

    Et après avoir regardé autour de lui, il comprendra qu'il n'a rien à défendre et enverra la défense du pays en enfer et la jettera dans un pays voisin. Oui, tout le monde ne le fera pas, mais 10 à 15 % des plus intelligents de la réserve de mobilisation, le futur état-major moyen.

    Et ici, vous vous battez avec des personnes LGBT et toutes sortes de monstres.
    1. Eduard Aplombov Офлайн Eduard Aplombov
      Eduard Aplombov (Eduard Aplombov) 18 Juillet 2021 02: 03
      +3
      Je suis d'accord avec l'exception que même formellement il faut se battre, même si le prix de ces déclarations de bureau est négligeable avec ce qui se passe sur nos médias et télé, sur Internet
      aussi cynique que cela puisse paraître, le monde a besoin de la guerre, elle nettoie et dégrisé les sociétés, même au prix de nombreuses vies, sinon cette avalanche de propagande pédéraste et de dupes ne peut être arrêté
      comme dit Boulgakov à travers les lèvres d'un héros - Alors feu ! Le feu avec lequel tout a commencé et avec lequel nous terminons tous !
      hélas ..
    2. kurilovaleksei1941 Офлайн kurilovaleksei1941
      kurilovaleksei1941 (Alexey Kurilov) 18 Juillet 2021 08: 24
      +2
      dans un pays voisin ? En Ukraine ou quoi ? Alors sors maintenant, personne ne tient
  2. aciériste Офлайн aciériste
    aciériste 16 Juillet 2021 14: 15
    -2
    Le sujet est méchant. Et inacceptable pour nous. Il vaudrait mieux publier le nom complet de qui pousse ce sujet en général, pour comprendre l'appartenance à nos ennemis. Même si je sais déjà qui est qui. Même sur notre site, certaines ont hâte de rencontrer des hommes.
  3. depuis Severodonetsk Офлайн depuis Severodonetsk
    depuis Severodonetsk 16 Juillet 2021 15: 18
    +5
    J'ai une GRANDE question pour les dirigeants de la Russie - pourquoi respectons-nous les lois, les décisions, etc. ces structures internationales où il n'y a pas de représentants de la Russie ? Qui a exactement pris les décisions pour exécuter des décisions antirusses illégales et politiquement motivées ?... ACL ? Est-ce une trahison de l'État envers la patrie ?
    1. Ulysse Офлайн Ulysse
      Ulysse (Alexey) 16 Juillet 2021 21: 34
      +2
      J'ai une GRANDE question pour les dirigeants de la Russie - pourquoi respectons-nous les lois, les décisions, etc. ces structures internationales où il n'y a pas de représentants de la Russie ?

      À quelle direction russe avez-vous une question ?
      La constitution a été adoptée sous Eltsine.

      Sous Medvedev, même un représentant russe a été nommé à la CEDH, dont vous ne connaissez même pas le nom.
      Un clown dont le mandat expire et il ne vivra probablement pas en Russie.

      L'année dernière, la constitution a été amendée et nous ne sommes plus obligés de répondre aux souhaits de structures étrangères qui vont à l'encontre de nos intérêts nationaux.

      PS

      Sergey Mikhailovich Shakhrai est un homme d'État et juriste russe, docteur en droit, professeur, l'un des auteurs de la Constitution de la Fédération de Russie.

      Essayez de trouver l'adresse de cette trahison et crachez-lui au visage.
      De nous deux.
  4. RFR Офлайн RFR
    RFR (RFR) 16 Juillet 2021 20: 33
    +3
    Toute la télévision, presque tous les théâtres, toute la pop est gomosyatina, elle a tout occupé en catimini et attend un signal pour une percée ... Et les autorités se livrent complètement et y contribuent ... Seulement, cela n'arrive pas, toutes les personnes normales se lèveront et le cola leur sera jeté dans la gorge, créatures...
  5. andrei.yack0wl Офлайн andrei.yack0wl
    andrei.yack0wl (Andrey Yakovlev) 16 Juillet 2021 22: 44
    +6
    Maintenant accepte les arc-en-ciel, et puis ils diront, soyons tolérants envers les cannibales (si quelqu'un veut vraiment manger un voisin, qu'il tue et mange, c'est son droit) alors nous serons tolérants envers les pédophiles, les maniaques, les violeurs Peut-être la communauté européenne des droits de l'homme des talibans Vous serez invité chez vous, le vol sera payé, le pistolet sera présenté et votre front sera remplacé.
  6. Khaertdinov Radik Офлайн Khaertdinov Radik
    Khaertdinov Radik (Radik Khaertdinov) 17 Juillet 2021 10: 34
    +5
    Strasbourg, c'est Sodome et Gomorrhe ! Qu'il rassemble et enregistre toutes ces lesbiennes gays et autres... Là, ils ont leur place !
  7. Alexandre K_2 Офлайн Alexandre K_2
    Alexandre K_2 (Alexandre K) 17 Juillet 2021 12: 30
    -6
    Peut-être que les dirigeants russes trouveront d'autres problèmes à résoudre d'urgence, ou tous les problèmes ont-ils déjà été résolus et il ne reste que les personnes LGBT ?
  8. shiva Офлайн shiva
    shiva (Ivan) 17 Juillet 2021 12: 34
    +3
    J'ai vu l'opinion que la lutte pour les droits de la minorité LGBT s'apparente à la lutte pour les droits des femmes (comme au début du 20e siècle) ou à la lutte contre l'esclavage et autres inégalités noires (blm la dernière vague) et est tout à fait juste pour lui-même. Je suis d'accord que se battre pour les droits des chiens, des Noirs et des Chinois à visiter les saloons est une pression sociale naturelle dans une société en développement saine.
    Les militants LGBT disent aussi - nous ne faisons pas de propagande, nous nous battons pour l'égalité des droits sociaux. (Par exemple, une famille homosexuelle ne peut pas obtenir une hypothèque préférentielle et obtenir un capital maternité). Encore une fois, je suis d'accord qu'avec le temps, la présence de caractéristiques sexuelles primaires ne sera plus un argument dans les files d'attente pour les prestations. Une jupe longue restera dans l'histoire, comme Domostroy, et une unité sociale ne doit pas nécessairement être composée de deux personnes - un écrivain de science-fiction a écrit que l'optimum est de 3m3zh.
    Mais encore une fois, je voudrais attirer votre attention sur le fait qu'il s'agit de tendances sociales dans une société en développement et en évolution. Bien sûr, l'évolution a aussi des impasses, qui meurent ensuite. Mais c'est de cela dont nous parlons - une société tolérante après des millénaires d'intolérance raciale / religieuse / nationale / sexuelle / de voisinage - c'est soit une transition vers une nouvelle étape et la naissance d'une super-société (Morlocks) soit un rot de évolution (eloi). ;)
    Il a également été avancé que le machisme a un double standard : les habitants de l'île de Lesbos ont le droit à la vie et Sodome doit être détruite. Sur l'un des sites payants du contenu pertinent, ils ont décidé de suivre le chemin d'Hollywood - un acteur sur deux (et surtout une actrice) est de couleur sombre, avec une coupe étroite des yeux et toujours une transe d'un volumineux construction tolérante. Et si auparavant il était simplement esthétique d'admirer les figures de Vénus et de nymphes de silicone entrelacées dans une aisance grecque, maintenant que vous regardez l'écran, qui est tout occupé par une partie ischiatique de la cellulite noire en sueur avec un processus pendant - vous comprenez immédiatement - c'est venu...
    (Ne supprimez pas le commentaire, administrateurs, écrivez ce qui ne va pas - je le corrigerai)
  9. Le commentaire a été supprimé.
  10. Marciz Офлайн Marciz
    Marciz (Stas) 17 Juillet 2021 17: 28
    -4
    Oui, dans votre armée...... ils s'en tiennent aux conscrits russes menant au suicide !!!
  11. koulak Офлайн koulak
    koulak (Sergey G) 17 Juillet 2021 17: 34
    0
    Regardez de plus près la photo. Rue vide. RP.
  12. baunti Markoni Офлайн baunti Markoni
    baunti Markoni (baunti markoni) 17 Juillet 2021 22: 19
    +3
    La calvitie du cerveau vient de la douce Europe. Certains pervers en promeuvent d'autres... les valeurs européennes. Très drôle.
  13. Canich-dotoshnii Офлайн Canich-dotoshnii
    Canich-dotoshnii 22 Juillet 2021 09: 17
    +1
    Да давно надо уже послать эту гей Европу вместе с ЕС и ЛГБТ туда, куда Макар телят не гонял.
    Наложить санкции на судей Европейского суда за вмешательство в дела России.
    Но граждане вражеских государств из правительства и Госдумы не позволят это сделать.