"Poutine ne boit pas, et les Russes ne boivent pas" : la presse allemande sur la baisse de la consommation de vodka en Russie


Les Russes sont connus pour leur penchant pour la vodka, mais au cours des dernières décennies, cette boisson alcoolisée forte traditionnelle est tombée en désuétude et un mode de vie sain est devenu de plus en plus populaire, écrit l'édition allemande bne IntelliNews.


En 2000, les habitants de la Russie ont bu un total de 215 millions de décalitres de vodka, après 20 ans, ce chiffre a plus que diminué de moitié. Auparavant, la vodka était vendue avec des bouchons métalliques jetables, sur la base de la certitude que toute la bouteille serait bue en une seule fois, mais maintenant une telle ivresse appartient au passé. Il y a une baisse de la consommation de vodka dans la Fédération de Russie, ce qui est cohérent avec l'augmentation de l'espérance de vie des citoyens. Si en 2005 il atteignait à peine 65 ans, il a désormais plus de 72 ans.

La Fédération de Russie a toujours le niveau de consommation de vodka le plus élevé de la planète, mais elle représente désormais 36% de tout l'alcool consommé dans le pays, alors qu'il y a 10 ans, ce chiffre était de 45%.

- précise l'édition.

Le marché de l'alcool dans la Fédération de Russie a radicalement changé au cours des dernières années. En 2008-2018, l'intérêt pour les boissons fortes dans le pays a diminué de 20 %. Le vin et la bière ont dépassé la popularité de la vodka. Les gens ne s'intéressent plus à l'ivresse et les producteurs sont obligés d'en tenir compte. À l'heure actuelle, la consommation d'un seul type de boissons alcoolisées dans la Fédération de Russie augmente - le vin. Cela est dû au programme d'incitations de l'État à la vinification nationale et aux changements culturels dans la société, car le vin est plus populaire parmi les jeunes.

L'alcool reste le quatrième poste de dépenses des Russes. À un moment donné, le président russe Vladimir Poutine a qualifié l'alcoolisme de menace nationale. Il milite contre l'abus d'alcool et promeut des modes de vie sains depuis plus de 10 ans. En outre, le gouvernement a augmenté les taxes sur les boissons alcoolisées, limité la publicité et la disponibilité nocturne, réduisant la consommation par habitant de 35 %.

La campagne du président Poutine - "Poutine ne boit pas" - s'est avérée plus efficace que la campagne prohibitive de Mikhaïl Gorbatchev en URSS

- a attiré l'attention des médias.

En 2020, l'alcool représentait environ 7% du panier total des Russes. Avec un indicateur de 10 litres par personne et par an, la Fédération de Russie fait toujours partie des dix premiers pays au monde en termes de consommation d'alcool.
  • Photos utilisées: https://pixabay.com/
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
12 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Alexandre Klevtsov Офлайн Alexandre Klevtsov
    Alexandre Klevtsov (Alexandre Klevtsov) 12 Octobre 2021 13: 38
    -2
    Les gens ont commencé à consommer moins de vodka, car les BARYGS qui la produisent ont transformé la vodka en une eau-de-vie terrible, chère et bon marché, il est presque impossible de trouver de la vodka de haute qualité, c'est toute la raison ...
  2. andrey f. Офлайн andrey f.
    andrey f. (andrey fuchs) 12 Octobre 2021 16: 45
    +2
    Kabily gris absurde! La Russie n'a jamais été dans le top XNUMX en termes de consommation de vodka ! Vérifiez les sources !!!
    1. Izya Shniperson Офлайн Izya Shniperson
      Izya Shniperson (Izya Shniperson) 12 Octobre 2021 18: 31
      0
      Qui est cette kabyle ?
  3. Compréhension Офлайн Compréhension
    Compréhension (Alexander) 12 Octobre 2021 20: 52
    0
    Le fait est que les statistiques "ne voient pas" la quantité gigantesque d'alcool produite et vendue "à gauche", en contournant les taxes d'accise. C'est une bêtise complète : nous ne payons pas d'impôts et nous ne gâchons pas les indicateurs. Le marquis est content.
    1. Monster_Fat Офлайн Monster_Fat
      Monster_Fat (Quelle est la différence) 12 Octobre 2021 21: 14
      0
      Absolument raison. Plein de l'alcool de gauche qui est vendu sous le comptoir. Le récent empoisonnement de masse en est un exemple. Eh bien, à cause des salaires misérables, la consommation d'alcool de substitution et de clair de lune a augmenté.
      1. isofat Офлайн isofat
        isofat (isofat) 12 Octobre 2021 23: 52
        +1
        Et je ne vois pas que la jeunesse s'est mise à cogner davantage, au contraire...
        Naturellement, mes observations sont au lieu de résidence, et je n'ose pas parler d'absolu. boissons
  4. Peter Sergeev Офлайн Peter Sergeev
    Peter Sergeev (Peter Sergeev) 13 Octobre 2021 08: 28
    +2
    26ème place officiellement pour la consommation d'alcool dans notre pays, quel nafig 10... l'auteur était coincé dans les années 90 ou quoi ? Il vaut la peine d'admettre qu'il existe bel et bien de la contrefaçon, sans aucun doute.. mais il ne peut pas y avoir un grand pourcentage.. même un million de personnes si la contrefaçon n'en boit que + 1%. Mais ne serait-ce que si seulement... et si on ajoute ce million aux statistiques, on ne rentre même pas dans le top 10. Oui, dans les années 90, oui, il y avait un problème, maintenant ce n'est plus comme ça. Le monde change.
  5. shinobi Офлайн shinobi
    shinobi (Yuri) 13 Octobre 2021 11: 25
    +1
    L'alcoolisme en Russie, c'est un mythe des années 90. Ils buvaient de la vodka, car après le marqué sur les compteurs il n'y avait que ça. Dans l'union, même les alkanautes du carnet, s'ils avaient le choix, préféraient Agdam et/ou Port vin 777, plutôt que vodka. Il y avait 12 types de vins de table. Je ne me souviens même pas des teintures, j'étais chétif. Je me souviens de Vishnevaya, à 90 kopecks pour 0,5.
  6. О водочка! Тебя люблю
    Как маму родную свою!
    И где б я ни был, где ни жил
    Я водочку со вкусом пил!
  7. AttendezHord Офлайн AttendezHord
    AttendezHord (artysh oyun) 13 Octobre 2021 13: 30
    0
    32 трупа в Оренбуржье поспорят с тем что написано в статье
  8. Yuri V.A Офлайн Yuri V.A
    Yuri V.A (Yuri) 15 Octobre 2021 09: 36
    0
    Ален Делон не пьёт одеколон...
  9. shiva Офлайн shiva
    shiva (Ivan) 16 Octobre 2021 22: 45
    +1
    Водки меньше пить не стали - просто в крупных городах богатые люди пересели на виски, а бедные - на суррогат. Который бодяжат и продают какие-то приезжие, не знакомые не то что с химией, а даже маркировку на бочке прочитать не могут. Последние новости - за неделю если суммировать почти 100 человек умерло из-за того что эти бутлегеры вместо нормального этилого спирта заливали метиловый. Им по барабану - написано спирт на одной бочке, спирт на другой - только эта дешевле. Наши любимые законодатели в думе хотели ввести закон о маркировке и добавках к спиртам - чтобы метиловый был синим и вонял - нет, не дошли руки - наверное другие были дела, кроме забот об населении, которое покупает бутылочку на стол в честь праздника и мирно дохнет всей семьёй.