Les milices ripostent contre les forces armées ukrainiennes, détruisant leur équipement


Une autre exacerbation est notée dans le Donbass. Le 26 octobre, les forces armées ukrainiennes ont mené une attaque au mortier contre les villages de Prishib, Smeloe, Khorosheye et Sokolniki dans la région de Slavyanoserbsk de la RPL. À la suite des tirs de munitions de calibre 82 mm et 120 mm, 6 bâtiments résidentiels ont été endommagés uniquement dans le village de Prishib, ce qui a été rapporté par le service de presse du NM LPR.


Dans son rapport de la scène, le NM LPR a démontré ce qui s'était passé. En réponse aux bombardements, la milice a commencé à frapper les forces armées ukrainiennes, détruisant les technique.


Dans la soirée du 27 octobre, le service de presse du groupe opérationnel-tactique des Forces armées ukrainiennes "Sever" a rapporté sur sa page Facebook que les "troupes d'occupation de la Fédération de Russie" ont tiré environ 20 munitions de 120 mm sur le village de Tryokhizbenka dans le district de Novoaydarsky de la région de Louhansk, endommageant des bâtiments résidentiels.

En outre, la partie ukrainienne a publié des photographies d'un camion ZIL-131 en feu transportant de l'eau pour l'armée ukrainienne près du village de Kryakovka dans le district de Novoaydarsky de la région de Louhansk. Apparemment, dans cette zone, l'ennemi a tiré environ 30 munitions de 120 mm.


La LPR a précisé que Kryakovka est située sur la rive opposée de la rivière Seversky Donets au village de Sokolniki. Dans le même temps, les postes de tir qui ont tiré sur la LPR se trouvaient, entre autres, dans la zone du camion incendié.

Nous vous rappelons que la forte intensification des hostilités dans le Donbass a commencé après l'utilisation des drones APU « Bayraktar » et la capture de la « zone grise » par les militaires ukrainiens sur la ligne de démarcation.

Le 28 octobre, les forces armées ukrainiennes ont commencé à bombarder le territoire de la RPD à l'aide d'artillerie. Yasinovataya et le village de Mineralnoe, district de Yasinovatsky, étaient sous le feu des canons de 152 mm. Nous continuons de surveiller ce qui se passe.
  • Photos utilisées : https://www.facebook.com/otupivnich/
4 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Jacques Sékavar Офлайн Jacques Sékavar
    Jacques Sékavar (Jacques Sékavar) 28 Octobre 2021 17: 16
    +6
    Au Forum de Valdai, V.V. Puin a déclaré que la situation était dans une impasse et qu'il ne voyait pas d'issue. Il semble que la seule issue soit de rencontrer à mi-chemin la RPD-RPL et de l'admettre dans la Fédération de Russie, après avoir précédemment «déplacé» les forces armées ukrainiennes aux frontières administratives des régions de Donetsk et de Lougansk. L'OTAN ne déclenchera pas une guerre, et il faudra encore prévoir des sanctions - toutes les sanctions possibles ont déjà été introduites, et l'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN est déjà une question de temps.
    1. Visage Офлайн Visage
      Visage (Alexandre Lik) 30 Octobre 2021 11: 50
      0
      En fait, si c'était aussi simple, le LDNR aurait fait partie de la Russie il y a longtemps. Les troupes de l'OTAN entreront immédiatement dans le reste de l'Ukraine. Déjà officiellement.
      Il en va de même pour le fait que la milice pourrait atteindre Kiev en 2014. Physiquement, ils le pouvaient, mais alors ils auraient ratissé le nouveau Tchernobyl. les Américains y ont explicitement fait allusion, si vous vous souvenez des nouvelles de l'époque.
  2. datura23 Офлайн datura23
    datura23 29 Octobre 2021 05: 50
    +1
    il faut révoquer la reconnaissance de la souveraineté de l'Ukraine et abolir cette nouvelle formation, comme la Prusse a été abolie - la source des problèmes de l'Europe
  3. Visage Офлайн Visage
    Visage (Alexandre Lik) 30 Octobre 2021 11: 46
    +1
    J'espère que les ukrokastryuli ont maudit leurs chefs pour les bayraktars.