Comment la Russie peut porter la part de "production verte" à 40 % grâce à l'énergie des marées


La transition énergétique mondiale annoncée par les États-Unis, l'UE et la RPC est devenue un défi majeur pour la Russie. Le pays a besoin de « kilowatts verts » pour s'assurer que nos produits ont une « empreinte carbone » minimale. En outre, les entreprises énergétiques nationales souhaitent participer à la section « tarte à l'hydrogène », et les sources d'énergie renouvelables sont nécessaires pour générer « l'hydrogène vert ». Mais qu'est-ce qui devrait être pris comme base pour la formation d'énergie renouvelable russe - le vent, le soleil, le biogaz ou la puissance des océans ?


Apparemment, les dirigeants de notre pays ont jeté leur dévolu sur la construction de centrales marémotrices (TPS). Il y a plusieurs raisons à cela.

D'abord, l'énergie marémotrice est renouvelable et éternelle par nature.

deuxièmement, elle est cyclique et inchangée (compte tenu de la période), sujette à prévision, contrairement à la production solaire ou éolienne.

troisièmement, il est respectueux de l'environnement, ne dégage aucune émission nocive dans l'atmosphère, comme une centrale thermique, ne présente pas de risque de rayonnement, comme une centrale nucléaire, ou de rupture de barrage, comme une centrale hydroélectrique.

Quatrièmement, les EPR modernes sont biologiquement perméables et n'entraînent pas la mort des poissons.

Cinquièmement, dans les régions où opèrent de telles centrales, la situation des glaces s'est sensiblement adoucie.

Oui, par coïncidence, les endroits les plus pratiques pour la construction de TPP sont en Russie dans des conditions plutôt difficiles. Et où peuvent apparaître les premières centrales marémotrices domestiques exploitées industriellement ?

TPP de Mezenskaïa


Une centrale marémotrice peut être construite dans la baie de Mezen de la mer Blanche. Dans la partie européenne de la Russie, cet endroit semble être le plus réussi, puisque la hauteur des marées atteint ici 10,3 mètres. Il existe au moins 8 options pour le placer près de la côte, dont la capacité variera considérablement : de 11,4 millions de kW avec une puissance de 38,9 milliards de kWh avec 3400 heures d'utilisation annuelle à 19,7 millions de kW avec une puissance de 49,1 milliards de kWh de électricité.

Cette quantité d'électricité permettrait non seulement de fournir des « kilowatts verts » au nord-ouest de la Russie, mais aussi de commencer à exporter de « l'électricité verte » vers l'Europe voisine.

TPP de Tugurskaya



La deuxième centrale marémotrice pourrait apparaître sur la côte de la mer d'Okhotsk dans le territoire de Khabarovsk, ce qui prédit une pénurie d'électricité d'ici 2025. Le projet TPP dans la baie de Tugursky a été élaboré à l'époque soviétique, mais a été abandonné après l'effondrement de l'URSS. La capacité de la station, située à 600 kilomètres de Khabarovsk et à 900 kilomètres du Japon, est estimée à 9 GW. La hauteur moyenne de la marée n'est ici que de 4,74 mètres, mais la pression de l'eau relativement faible permettra l'installation de plus de 1 XNUMX unités de faible puissance. Les autorités régionales espèrent utiliser l'énergie marémotrice pour produire de « l'hydrogène vert », a expliqué le gouverneur Degtyarev :

Le projet est grand, jusqu'à présent, nous considérons tout attentivement. Mais s'il vole, et je suis sûr qu'il vole, alors nous produirons, je pense, un quart de l'hydrogène mondial, d'ici 2030.

TPP de Penjinskaïa


Cette centrale électrique a le potentiel de devenir la plus cyclopéenne du monde. Son emplacement est la baie de Penzhinskaya dans la partie nord-est de la baie Shelikhovsky de la mer d'Okhotsk. La hauteur moyenne des marées ici est de 9 mètres, mais elles peuvent augmenter périodiquement, atteignant un niveau de 12,9 mètres, c'est-à-dire le plus haut de l'océan Pacifique. Chaque jour, 20 à 30 fois plus d'eau y coule que par l'embouchure du fleuve Amazone. Cela permet de construire 2 tronçons du TPP à la fois - Sud et Nord. La capacité de la section Nord est provisoirement estimée à 21,4 GW, et la production annuelle moyenne à 50 milliards de kWh. La section sud est infiniment plus puissante : 87,7 GW et 190-205 milliards de kWh par an, respectivement.

Les chiffres sont, bien sûr, fantastiques. Assez pour l'autoconsommation en Extrême-Orient, et pour la production d'"hydrogène vert", et l'électricité excédentaire elle-même peut être exportée vers la Chine voisine ou vers le Japon, probablement via un câble sous-marin. En général, grâce au TPP, nous pourrons recevoir environ 40 % de la production totale actuelle, et toute cette énergie sera « verte ». Cependant, toute cette splendeur a son revers, qui doit également être dit.

La construction d'un TPP coûte cher, très cher. C'est une énorme quantité de travail, des équipements de haute technologie modernes et la construction d'infrastructures adjacentes seront nécessaires. En particulier, la section nord de la centrale marémotrice de Penzhinskaya est estimée à 60 milliards de dollars et la section sud à 200 milliards de dollars. Argent colossal. À un moment donné, même l'URSS ne pouvait pas le tirer. Mezhenskaya et Tugurskaya ont l'air plus modestes, mais ils coûteront également un joli centime. En d'autres termes, sans investissement étranger sérieux, même l'État peut ne pas être en mesure de tirer de tels projets.

À cet égard, une question naturelle se pose : comment exactement et combien de temps les fonds investis seront-ils remboursés ? Exporter de l'hydrogène ? Mais jusqu'à présent, ils n'en parlent que, et il n'y a toujours pas de véritable marché de vente, il n'y a aucun moyen d'évaluer la demande pour déterminer l'offre. Et comment exporter ? Liquéfier et expédier par pétrolier ? Ensuite, vous devrez également construire une usine avec un terminal GNL. Dans l'ensemble, c'est une histoire très difficile, longue et financièrement difficile.

Néanmoins, si les autorités russes souhaitent que le pays respecte les normes « vertes » modernes, de tels projets nécessitent une étude approfondie afin de tirer une conclusion adéquate et d'attirer les investisseurs intéressés.
38 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Jacques Sékavar Офлайн Jacques Sékavar
    Jacques Sékavar (Jacques Sékavar) 6 novembre 2021 15: 34
    +1
    Il ne suffit pas d'annoncer, il faut le faire. L'énergie « verte » a besoin de subventions de l'État, que toutes les entités gouvernementales ne peuvent pas se permettre, surtout si elles disposent de sources d'énergie traditionnelles, ce qui remet en cause l'efficacité de l'énergie « verte » à l'échelle mondiale.
    Comme base, chaque enseignement public prendra ce qu'il a - le vent, le soleil, le biogaz, la puissance des océans, ou une combinaison de ceux-ci. L'Islande a des sources thermales, sur la côte de Chukotka le vent est jusqu'à 50 m / s, et au Kamchatka, dans la baie de Penzhinskaya, les marées atteignent 17 mètres de hauteur et ils voulaient le reconstruire à l'époque de l'URSS, mais le problème est de savoir qui en a besoin là-bas - il n'y a pas de consommateurs, et construire une ligne de transport d'électricité d'une longueur de milliers de kilomètres était considéré comme non rentable, la mer Noire possède d'énormes réserves de méthane, qui remonte périodiquement à la surface et il y a l'occasion de l'utiliser. Dans les régions du nord, il est théoriquement possible d'utiliser la différence de température entre la surface et les couches profondes de la terre. Alternativement, une station solaire lunaire ou spatiale dont le miroir est focalisé sur une station de réception terrestre. Les options sont nombreuses et différentes, mais seule l'énergie nucléaire reste réelle, dont les émissions, comme l'a dit Vladimir Poutine lors du forum de l'énergie, sont inférieures à celles du soleil.
    1. Cyril Офлайн Cyril
      Cyril (Cyril) 6 novembre 2021 19: 18
      -3
      Les options sont nombreuses et différentes, mais seule l'énergie nucléaire reste réelle, dont les émissions, comme l'a dit Vladimir Poutine lors du forum de l'énergie, sont inférieures à celles du soleil.

      C'est la comparaison la plus stupide. Naturellement, les émissions sur le Soleil sont plus puissantes, car le Soleil lui-même est des millions de fois plus gros que l'ensemble de l'énergie atomique de la Terre. Mais les victimes de Tchernobyl et de Fukushima n'en ont ni chaud ni froid.

      L'humanité en tant qu'espèce a évolué en tenant compte du niveau de rayonnement solaire sur Terre. Ce niveau est plus ou moins le même dans le passé prévisible et dans un avenir prévisible. Mais les centrales nucléaires n'étaient pas incluses dans les "plans" d'évolution. Par conséquent, la comparaison est la plus stupide.
      1. isofat Офлайн isofat
        isofat (isofat) 6 novembre 2021 19: 48
        0
        Citation: Cyril
        C'est la comparaison la plus stupide. Naturellement, les émissions sur le Soleil sont plus puissantes...

        Cyril, personne n'imaginait que, ne se limitant pas à des mesures sur Terre, vous monteriez l'étoile elle-même. rire
        1. Cyril Офлайн Cyril
          Cyril (Cyril) 6 novembre 2021 20: 29
          -1
          Isophat, ouvrez les yeux et lisez-les, et n'effectuez aucune autre action. Ce n'est pas moi qui ai comparé l'énergie nucléaire au Soleil, mais Poutine - si les propos de Jacques Sekavar sont vrais, et Poutine l'a vraiment dit.

          Apprenez non seulement à lire, mais aussi à être conscient de ce que vous avez lu.
          1. isofat Офлайн isofat
            isofat (isofat) 6 novembre 2021 20: 35
            0
            Oh bien Cyril, peut arriver à n'importe qui. Ne t'en fais pas. rire

            Et soyez conscient ! Avez-vous besoin de beaucoup de temps pour cela? hi
            1. Cyril Офлайн Cyril
              Cyril (Cyril) 6 novembre 2021 22: 32
              -1
              Allez Cyril, tout le monde peut arriver.

              Oui, quelque chose vous arrive tout le temps. Toujours un carlin dans une flaque d'eau.

              Ne t'en fais pas. en riant

              je ne m'inquiète pas pour toi

              Et soyez conscient !

              Je suis constamment occupé avec ça, contrairement à toi.

              Avez-vous besoin de beaucoup de temps pour cela?

              Beaucoup moins que toi.
              1. isofat Офлайн isofat
                isofat (isofat) 6 novembre 2021 23: 56
                0
                J'ai oublié de te remercier pour ta bonne humeur, merci Kirill! Rien ne peut me gâcher aujourd'hui. rire
          2. Miffer Офлайн Miffer
            Miffer (Sam Miffer) 6 novembre 2021 23: 27
            +3
            si les propos de Jacques Sekavar sont vraiset Poutine l'a vraiment dit.

            C'est loin d'être le fait que les propos de Jacques Sekavar soient vrais, et que Poutine l'ait vraiment dit.
            Jacques Sekavar peut ici attribuer au camarade Lénine ses riches pensées et citations comme la vérité ultime.
      2. boriz Офлайн boriz
        boriz (boriz) 7 novembre 2021 18: 33
        -1
        J'ai compris ces paroles de Poutine de telle sorte que les émissions de l'énergie nucléaire sont inférieures à celles de l'énergie solaire, c'est-à-dire des panneaux solaires.
        1. Cyril Офлайн Cyril
          Cyril (Cyril) 7 novembre 2021 20: 14
          0
          Et quel type d'émissions de rayonnement les panneaux solaires ont-ils ? O_o
          1. boriz Офлайн boriz
            boriz (boriz) 8 novembre 2021 00: 48
            -1
            Et qui a parlé de radiation émissions ? Je voulais dire les émissions de carbone. Maintenant on se souvient peu des radiations, ils ont peur de l'effet de serre au point de convulsions.
            Ils signifiaient des émissions de produits chimiques (y compris de carbone) pendant la production, l'exploitation et l'élimination des panneaux solaires. Pendant le fonctionnement, il y a aussi des émissions dues à l'instabilité des panneaux solaires. Pour compenser l'instabilité, il faut soit allumer des sources d'énergie thermique (de plus, dans un mode anormal du fait de l'urgence d'allumage), soit installer des batteries, et ce sont aussi des émissions lors de la fabrication et de l'élimination. Et les émissions ne sont pas seulement basées sur le carbone, mais pire.
  2. aciériste Офлайн aciériste
    aciériste 6 novembre 2021 16: 52
    -4
    Apparemment, les dirigeants de notre pays ont jeté les yeux sur la construction de centrales marémotrices (TPS).

    Comment nous aimons "se montrer". Et tout cela aux dépens du peuple ! Alors, nos oligarques, ont-ils construit quelque chose pour le pays et le peuple à partir de zéro ? Et comment cette énergie verte affectera-t-elle le bien-être de la population et du pays ? Selon la loi, deux fois par an, les tarifs sont augmentés pour l'électricité, l'eau, le gaz ! Bien que déjà maintenant, nous n'avons rien à voir avec cette énergie électrique ! Les communistes ont mis en place une centrale thermique, une centrale hydroélectrique, une centrale nucléaire, et l'industrie s'est effondrée, et il n'y a nulle part où mettre la capacité.

    la centrale est estimée à 60 milliards de dollars, et le Yuzhny - à 200 milliards de dollars

    Coût de la centrale nucléaire d'Akkuyu - 22 milliards de dollars
    Centrale nucléaire de la Baltique - 6,23 milliards de roubles Euro.
    Centrale nucléaire de Koursk -2 - 200 millions. frotter.
    Le coût de la construction de l'unité de puissance n° 4 avec un réacteur à neurones rapides BN-800 à la centrale nucléaire de Beloyarsk a été estimé à 145,6 milliards de roubles, rapporte TASS.
    Nous n'avons nulle part où mettre plus d'argent, juste pour construire un PES ! Sens? Poutine a reçu l'ordre, et il est heureux d'essayer: "Qu'est-ce qui vous plaira sssss?"
    1. Visage Офлайн Visage
      Visage (Alexandre Lik) 6 novembre 2021 20: 31
      0
      Et tu as renversé beaucoup d'oligarques ?
  3. Marzhetsky En ligne Marzhetsky
    Marzhetsky (Sergey) 6 novembre 2021 20: 04
    +1
    Citation: sidérurgiste
    Nous n'avons nulle part où mettre plus d'argent, juste pour construire un PES ! Sens?

    produire des kilowatts verts pour que les produits d'exportation aient une faible empreinte carbone
    1. aciériste Офлайн aciériste
      aciériste 7 novembre 2021 22: 33
      -2
      Vous êtes comme Poutine, que voulez-vous s'il vous plaît ! Ne vous en foutez pas de ce sentier !! A quoi bon pour nous ???? Pourquoi craignez-vous qu'il y ait moins de milliardaires dans l'entourage de Poutine ? Prix, tarifs, salaires, pensions - qu'est-ce que nous obtenons de cette trace ???? Vous mettez votre cerveau dans la bonne rangée et arrêtez de courir après un blizzard sur le sentier !! Ne te soucie pas de tes morceaux !! Les gens, les gens, quand vivront-ils comme aux États-Unis et dans l'UE ? C'est ce qui devrait vous exciter, pas les traces... !!!
      1. Marzhetsky En ligne Marzhetsky
        Marzhetsky (Sergey) 8 novembre 2021 17: 47
        +1
        Nous avons donc une économie tournée vers l'exportation. Pourquoi les gens vivront-ils si les ventes dans l'UE, la Chine et les États-Unis sont fermées sous ce prétexte ? Il n'y aura ni pensions ni salaires, et les tarifs seront tels que les gens ne pourront pas se permettre les importations.
        PS
        et ce ne sont pas "mes pistes", ne soyez pas impoli avec moi.
        1. aciériste Офлайн aciériste
          aciériste 9 novembre 2021 11: 53
          -1
          J'adore vos articles. Vous abordez les bons sujets, apportez des faits, vos arguments et explications. Mais dans cet article, au lieu d'une conclusion, vous avez posé trop de questions. Décidant apparemment de faire une conclusion aux lecteurs dans leurs commentaires. J'ai apporté mes faits et j'ai tiré ma conclusion.

          Pourquoi le peuple vivra-t-il,

          C'est ainsi que je le prouve constamment. Et tu me réponds, à propos des "empreintes". Et ces pistes sont les vôtres. Sauf toi, personne ne s'en souvient, et personne n'en a besoin.

          Il n'y aura pas de retraites, pas de salaires

          Et c'est généralement un argument qui tue ! Il s'avère que nous n'avons pas beaucoup de « Patrie ». Maintenant, j'attendrai votre article avec des arguments sur la façon dont "nous avons une économie orientée vers l'exportation" affecte nos retraites - les salaires. Et si nous n'avons pas de « traces », de combien ces retraites et salaires vont-ils augmenter ?

          ne sois pas impoli avec moi

          OOOOO !!! Comme tu es douce. Seulement c'est ma vérité, pas l'impolitesse. Mais la vérité est qu'elle est toujours au bord de l'impolitesse, parce que c'est inconfortable. Comment être impoli, vous lisez ce qu'ils m'écrivent.
          Et si j'ai bien compris, vous êtes POUR la construction du TPP ? Pourquoi alors tant de questions en fin d'article ?

          mais en sélection naturelle
          Poutine est meilleur, peu importe !
  4. Visage Офлайн Visage
    Visage (Alexandre Lik) 6 novembre 2021 20: 29
    0
    L'industrie énergétique russe dans son ensemble est déjà la plus avancée et la plus propre au monde. Mais les projets du PSE sont formidables. Vous avez juste besoin de commencer petit. De la même mer Blanche.
    Vous pouvez également inviter la Chine, la Corée du Sud à participer. Je suis sûr qu'ils seront d'accord avec plaisir. Cela aurait été possible pour le Japon, mais seulement avec un changement radical de politique et la désoccupation du pays des Américains.
  5. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 6 novembre 2021 21: 06
    -3
    Donc déjà écrit à ce sujet et à propos de ces stations ici.

    L'argent, c'est l'obscurité. Le timing est génial. Le plan d'affaires est encore stupide.

    Si la Chine maîtrise la fusion froid/chaud, tout cela s'envolera dans le tuyau...
  6. shiva Офлайн shiva
    shiva (Ivan) 6 novembre 2021 23: 03
    +2
    Messieurs, j'ai déjà écrit sur toutes ces technologies vertes, je le répète un peu :
    1. Brûler des combustibles fossiles - l'idée la plus stupide d'utiliser des matières premières chimiques précieuses - tout, de l'asphalte à la vodka, est fabriqué à partir de pétrole.
    2. Brûler le méthane des dépôts marins est utile, car en soi il est beaucoup plus dangereux que le dioxyde de carbone en termes d'effet de serre
    3. L'énergie nucléaire est belle, mais les processus naturels d'obtention de chaleur à partir de la désintégration radioactive naturelle sont accélérés d'un million de fois - nous accélérons l'effet de serre.
    4. Les éoliennes sont normales, mais les composites sont nécessaires pour leur production, le recyclage de ces composites - est-ce correct si vous devez dépenser 1 kW d'énergie sale pour obtenir 2 kW d'énergie éolienne nette en un an ?
    5. Les panneaux solaires - et comment ils affaiblissent l'effet de serre - en gardant toute l'énergie solaire au sol - ce sont les mêmes œufs, seulement de profil.
    6. Stations spatiales pour collecter l'énergie solaire - vous seriez préoccupé par la façon dont l'excès de chaleur de la surface de la terre peut être contrôlé dans l'espace, sinon le réchauffement climatique avec de telles idées vertes nous rendra verts et la toundra aura des tropiques.
    7. Des sources géothermiques - surtout - des volcans et une énergie tellement gratuite d'une telle puissance que maman ne s'inquiète pas, les technologies sont plutôt faibles - des alliages survivant à des températures élevées, bref - pour obtenir cette énergie gratuite plus tard, il faut dépenser un peu de réalisme beaucoup maintenant.
    8. Les stations marémotrices sont également de l'énergie gratuite qui n'affecte pas le bilan énergétique de la terre - mais encore une fois, la contribution initiale est importante.
    Le vert dans le bon sens du terme n'est possible qu'avec la coopération de tous les pays dans des conditions similaires au socialisme. Ce n'est pas possible sous le capitalisme. Car il est moins cher de chauffer un chum ou une villa de banlieue en brûlant de la merde ou de l'huile que d'installer une éolienne valant 100 chums ou une centrale marémotrice valant 1000 50 villas. Je me fiche que dans XNUMX ans nous mourrons tous, mais maintenant mon cul est chaud.
    Et tous ces sommets mondiaux sur le climat sont une tentative de vendre un âne mort pour un million de dollars - pour résoudre leurs problèmes aux dépens des autres.
  7. Miffer Офлайн Miffer
    Miffer (Sam Miffer) 6 novembre 2021 23: 14
    +1
    C'est une énorme quantité de travail, des équipements modernes de haute technologie et la construction d'infrastructures adjacentes seront nécessaires.

    Et on ne sait pas très bien qui exactement va réaliser ce travail, travailler sur cet équipement et construire l'infrastructure. Aussi, n'oublions pas les 10 shoigu-burgs en Sibérie, ils sont aussi dans des plans grandioses :))

    Si je ne me trompe pas, 47% du territoire de la Russie est occupé par des forêts. Il y a aussi de la tourbe, une sorte d'agriculture. Le traitement des déchets de bois, la production de biocarburant obtenu à partir de tourbe, de déchets de bois et de déchets agricoles sont les plus adaptés à la Russie.
    1. shiva Офлайн shiva
      shiva (Ivan) 6 novembre 2021 23: 49
      0
      Hélas, mon ami ! Brûler des ordures ou brûler du caca est une empreinte carbone. Émissions de CO2, ou peut-être y aura-t-il quelque chose de plus brutal, selon le guano que nous brûlons.
      Oui, nous pouvons brûler des ressources renouvelables - le même caca est produit par le renne en grande quantité. C'est mieux que de brûler du charbon, qui finira bêtement dans 100 ans.
      Mais tout de même - c'est le rejet dans l'atmosphère du CO2 que la flore verte de notre planète a si durement transformé en oxygène.
      1. Miffer Офлайн Miffer
        Miffer (Sam Miffer) 7 novembre 2021 00: 11
        +4
        Je ne suis pas du tout sûr que le CO2 ait un impact fort sur l'environnement et surtout le climat.
        1. shiva Офлайн shiva
          shiva (Ivan) 7 novembre 2021 00: 24
          0
          Imaginez ce qu'est une ville, même petite à l'échelle de la terre - quelques centrales thermiques, un tas de voitures - bref, un feu de forêt, constant depuis une vingtaine d'années. Est-ce une anomalie pour la terre ? Oui!
          Et la métropole - oui, vous pouvez la voir depuis l'espace, elle brille comme un immense feu. Anomalie? Oui!
          Une grande ville est similaire dans ses émissions à un petit volcan.
          Ne croyez-vous pas que les gens ont sali la planète avec leurs émissions ? Et changé le climat ?
          Je me souviens de la façon dont mon père a pêché en hiver en novembre - c'est-à-dire que les réservoirs étaient déjà dans la glace - où trouverez-vous au moins de la neige aujourd'hui dans la région de Moscou? Il pleut devant la fenêtre.
          Les moustiques ne dorment pas. Les bourgeons des arbres gonflent - en novembre ! La nature devient folle, pourquoi ?
          Anecdote dans le sujet - il y a deux planètes dans l'espace, eh bien, et une conversation :
          - Bonjour, petite sœur, comment vas-tu ?
          - Oui c'est nul, les gens sont excités. Tout le temps, ils forent quelque chose, le font exploser, me grattent dans tous les endroits impudiques.
          - T'inquiète, petite soeur, j'ai aussi eu des gens... passés...
          1. Miffer Офлайн Miffer
            Miffer (Sam Miffer) 7 novembre 2021 05: 01
            +2
            Ne croyez-vous pas que les gens ont sali la planète avec leurs émissions ? Et changé le climat ?

            Vous n'interférez pas avec la pollution de la planète avec le climat.
            Ils ont sali quelque chose, mais êtes-vous sûr que cela a changé le climat ?
          2. aciériste Офлайн aciériste
            aciériste 9 novembre 2021 12: 21
            -1
            comment mon père est allé pêcher en hiver en novembre - c'est-à-dire que les étangs étaient déjà dans la glace

            Ce n'est pas un argument sérieux. La cyclicité existe. Vous souvenez-vous du défilé du 7 novembre 1941. Un temps similaire a eu lieu les 5 et 6 novembre 2016 dans la région de Moscou. 75 ans ont passé.

            Cette année le temps d'automne
            Je suis resté longtemps dans la cour
            L'hiver a attendu, la nature a attendu.
            La neige n'est tombée qu'en janvier.....


            (Pouchkine A.S.)
        2. shiva Офлайн shiva
          shiva (Ivan) 7 novembre 2021 00: 38
          0
          Et avec toute notre influence - nous sommes maintenant entre deux périodes glaciaires, qui sont causées à la fois par l'activité solaire et le mouvement de la terre - il y a 20000 1000 ans il faisait froid, puis il s'est réchauffé, il y a XNUMX ans - ils appellent l'optimum climatique, puis il a recommencé à faire plus froid - nous nous déplaçons à nouveau selon l'ère glaciaire selon les normes de la terre, mais ensuite des gens sont apparus - et glissant vers le glacier s'est transformé en réchauffement climatique - alors la nature est devenue folle. Et que se passera-t-il ensuite - personne ne s'engage à prédire ...
      2. aciériste Офлайн aciériste
        aciériste 7 novembre 2021 22: 35
        -2
        Votre logique est correcte et vous ne méritez pas un moins.
  8. shiva Офлайн shiva
    shiva (Ivan) 7 novembre 2021 00: 02
    +2
    En ce qui concerne l'énergie verte, les experts ont commencé à rédiger des recommandations, ayant en quelque sorte réussi l'USE.
    Ou payé par des sociétés qui font la promotion de leur produit. Encore une fois, je le répète - les panneaux solaires sont destructeurs, ils sont pires que même le méthane qui brûle, qui, en plus des dépôts dans l'océan, pète activement tous les mammifères, y compris vous et moi. Et le méthane est pire que le dioxyde de carbone - il renforce l'effet de serre. Interdire les vaches, les cochons et les gens de pets ? Légalement, au niveau de l'ONU ? Et Greta Tumberg en tant qu'activiste la plus importante - serons-nous les premiers à remplir les embouteillages ?
    1. Marzhetsky En ligne Marzhetsky
      Marzhetsky (Sergey) 7 novembre 2021 08: 34
      +1
      Pauvre fille, cette Greta, maintenant partout dans le monde, ils se souviendront toujours d'elle avec un mot méchant.
  9. Alexeï Davydov Офлайн Alexeï Davydov
    Alexeï Davydov (Alexey) 7 novembre 2021 08: 54
    0
    C'est parfait. Cependant, il ne vous semble pas qu'au lieu de « gâteaux », la Russie doive d'abord se fournir en « pain » de manière élémentaire.
    Qui fera tout ça ? Puissance? Des oligarques ? Personnes?
    Pensez-vous que maintenant ils peuvent faire quelque chose différemment de ce qu'ils font toujours ?
  10. Le commentaire a été supprimé.
  11. boriz Офлайн boriz
    boriz (boriz) 7 novembre 2021 18: 59
    0
    Le PSE, malheureusement, présente le même inconvénient que les autres sources d'énergie renouvelables. Il s'agit de la fréquence de production d'électricité.
    Bien qu'il y ait des avantages : le facteur d'utilisation de la capacité installée est plusieurs fois supérieur à celui des sources éoliennes et solaires. Et il n'y a pas de grande consommation de ressources pour la mise à jour et l'élimination constantes des équipements. Et la fréquence de production d'énergie est prévisible (contrairement au vent et au soleil).
    De même, les TEC sont étroitement liés à la géographie. A l'endroit où se sont développées les conditions naturelles de leur construction.
    Que faire de cette énergie folle dans la région de Penzhinskaya Bay ? La perte de transmission sera inacceptable. Il n'y a pas non plus très sismique. Et qu'y a-t-il pour compenser les fluctuations de la production d'énergie ? Vous pouvez bien sûr essayer de brûler l'hydrogène généré, mais avec sa combustion, il y a de gros problèmes techniques et environnementaux.
    Et il n'y a pas de marché pour l'hydrogène énergie actuellement, et ce ne sera peut-être pas dans un avenir proche. Les pays ne seront pas à la hauteur de l'exotisme. Tout le monde se précipitera vers les centrales à charbon, à gaz et nucléaires.
    Peut-être que dans notre pays, il y aura des ressources gratuites pour de telles expériences (si notre économie est déconnectée du dollar). Mais tout de même, ce ne sera qu'un ajout aux centrales nucléaires, au charbon, au gaz, aux centrales hydroélectriques.
    En général, la seule base réelle pour l'énergie dans un avenir proche est le ZNC. Les carburants sont utilisés depuis des milliers d'années. Il est possible, sans hâte, d'évoquer l'énergie thermonucléaire.
  12. Rinat Офлайн Rinat
    Rinat (Rinat) 7 novembre 2021 22: 21
    -1
    L'auteur ne sait apparemment pas que le secteur énergétique russe se compose déjà à 40 % de centrales hydroélectriques et de centrales nucléaires exemptes d'hydrocarbures. L'introduction du PSE rattrapera ce pourcentage à 50-70%.
    1. Marzhetsky En ligne Marzhetsky
      Marzhetsky (Sergey) 8 novembre 2021 18: 01
      0
      Les centrales nucléaires ne sont pas encore vertes dans l'UE
      1. Rinat Офлайн Rinat
        Rinat (Rinat) 12 novembre 2021 20: 52
        0
        "L'énergie verte" sur les panneaux et les éoliennes n'a pas non plus une pureté totale, car lors de leur fabrication et de leur élimination après une panne, elles ont une longue empreinte carbone. De plus, les vertyaks et les panneaux ont So xnj une telle énergie ne peut être qualifiée de "verte" que de manière conditionnelle.
  13. Trshch Poutine ! Piquez, plis, à vos imbéciles pour vous calmer ! Qu'est-ce que... l'énergie verte avec une industrie développée ? C'EST UNE UTOPIE ! Et toutes sortes de PESY sont des jouets pour les imbéciles !
  14. BSB Офлайн BSB
    BSB (Boris Babitski) 9 janvier 2022 19: 48
    0
    Une source inépuisable d'électricité créée par la nature sont les océans du monde avec des anions et des cations. L'utilisation définit l'invention : "Un procédé pour générer de l'électricité à partir de courants marins sous-marins (y compris le flux et le reflux) et un dispositif pour sa mise en œuvre", brevet RF n° 2735039. Les ions guidés par des aimants sont un courant électrique continu qui peut être converti en courant alternatif . Et pas de turbines hydrauliques rotatives mécaniques sous-marines. C'est à la compréhension et à la mise en œuvre.
  15. BSB Офлайн BSB
    BSB (Boris Babitski) 30 janvier 2022 20: 59
    0
    Une source inépuisable d'électricité créée par la nature est l'océan mondial avec des anions et des cations. L'utilisation définit l'invention : "Procédé de génération d'électricité à partir des courants marins sous-marins (y compris les flux et reflux) et un dispositif pour sa mise en œuvre", brevet RF n° 2735039. Les ions guidés par des aimants sont un courant électrique continu qui peut être converti en courant alternatif courant. Et pas de turbines rotatives mécaniques sous-marines. Il s'agit de réfléchir et de mettre en œuvre.