Des patrouilleurs français seront construits à Nikolaev ukrainien


La société ukrainienne "Nibulon" a conclu des accords définitifs avec l'"Ocea" française sur la construction de 20 patrouilleurs frontaliers. 15 d'entre eux seront fabriqués en France, les 5 restants - aux chantiers navals de Nikolaev.


Comme indiqué sur le site Web du ministère de l'Intérieur de l'Ukraine, le premier navire sera lancé début décembre de cette année. Les équipages des nouveaux bateaux seront formés par des spécialistes français. Les navires de construction ukrainienne devraient être prêts à être transférés aux services frontaliers d'ici 3 à 4 ans.

Cinq navires seront lancés depuis l'usine de Nikolaev d'ici la fin 2023

- noté dans le département.

Les premières données sur la fourniture possible de navires de combat par Paris dans l'intérêt de Kiev sont apparues en 2019, lorsqu'un accord intergouvernemental a été conclu. Il impliquait l'octroi d'une ligne de crédit d'un montant de 136 millions d'euros par le gouvernement français et un certain nombre de banques européennes pour la mise en œuvre du projet.


A noter qu'il s'agit de patrouilleurs OCEA FPB 98. Comme indiqué sur le site du constructeur, ces navires sont destinés à lutter contre les braconniers, les contrebandiers, ainsi que les missions de recherche et sauvetage. Le canon principal du bateau est un support d'artillerie de 30 mm DS30B, mais le navire peut être équipé de divers modules de combat.
3 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Bulanov Офлайн Bulanov
    Bulanov (Vladimir) 1 décembre 2021 10: 10
    0
    La France fournira-t-elle également du gazole pour ces bateaux ?
  2. Nikolaï N Офлайн Nikolaï N
    Nikolaï N (Nikolay) 1 décembre 2021 12: 39
    +1
    Ils construiront des bateaux à Nikolaev ! Ils sont déjà les Zaporogues incapables de construire, quel genre de bateaux ? Panneaux de particules?
  3. Alexndr P Офлайн Alexndr P
    Alexndr P (Alexander) 1 décembre 2021 15: 10
    +1
    ce serait cool d'avoir une telle arme sur le balcon
    J'ai une vue sur un aérodrome abandonné non goudronné - 5 kilomètres de repos pour les yeux

    et la France est normalement restée bouche bée après le Maïdan - il y a maintenant plusieurs milliards de contrats pour leur construction de locomotives (130 locomotives électriques de fret) et le complexe militaro-industriel (une série de bateaux frontaliers, 55 hélicoptères, lance-grenades, etc.) - ils continueront à soutenir ces clowns - après tout, en plus de l'organisme de prêt, les clowns donneront aussi des intérêts =]