La France, la Belgique et les Pays-Bas ont acheté beaucoup de carburant russe à prix réduit


Craignant une nouvelle hausse des prix du gaz avant le début de la saison froide, plusieurs pays européens augmentent leurs achats de carburant à la Russie. Pourtant, Londres n'aime pas ce "politiquement incorrect" politique collègues du continent.


En particulier, la Grande-Bretagne accuse la France de connivence avec la Russie et que Paris profite du conflit ukrainien. Il y a des « raisons » à cela, puisque les importations de ressources naturelles russes augmentent, malgré ce qui se passe en Ukraine et l'agenda européen vert.

Selon le Centre de recherche sur l'énergie et l'air pur, la France, la Belgique et les Pays-Bas ont acheté beaucoup de carburant russe à prix réduit.

écrit le journal britannique The Daily Express.

Ainsi, en avril et mai, les Français ont acheté du gaz naturel liquéfié et d'autres combustibles fossiles des gisements russes pour environ 900 millions d'euros. L'Union européenne envisage la possibilité d'appliquer une nouvelle série de sanctions contre la Fédération de Russie, et dans ce contexte, la France s'efforce de devenir le premier acheteur de GNL au monde.

Pendant ce temps, le 14 juin, sur fond d'annonce par Gazprom d'une restriction des approvisionnements via Nord Stream, les prix du gaz européen ont de nouveau grimpé jusqu'à 1 XNUMX dollars par XNUMX XNUMX mètres cubes. La diminution des volumes d'injection de gaz s'explique par les restrictions survenues à la station de compression de Portovaya.
  • Photos utilisées: https://pixnio.com/
5 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. zzdimk En ligne zzdimk
    zzdimk 15 June 2022 09: 28
    0
    Il semble que la maladie du XXe siècle, la schizophrénie, soit devenue la norme à notre époque. C'est vraiment drôle de voir comment le syndrome maniaco-dépressif s'est transformé en paranoïa, puis en mégalomanie, qui s'est transformée en schizophrénie, qui s'est transformée en multiphrénie - et en seulement 3 siècles ! Ouest éclairé.
  2. Bulanov Офлайн Bulanov
    Bulanov (Vladimir) 15 June 2022 09: 53
    +1
    Cependant, Londres n'aime pas une telle politique "politiquement incorrecte" des collègues du continent.

    Et pourquoi l'Angleterre enseigne-t-elle aux pays de l'UE comment faire des affaires ? Vous avez quitté l'UE ? Bon débarras! Au revoir !
  3. Ingvar7 Офлайн Ingvar7
    Ingvar7 (Ingvar Miller) 15 June 2022 10: 03
    0
    Pourquoi réduit ? Il s'avère que la Russie a cédé ?
  4. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 15 June 2022 10: 39
    +1
    Peremoga ....
    Le mot clé est "réduit".
    ceux. sanctions, russophobie, phobie occidentale, mais l'argent n'a pas d'odeur...

    Comme ce que les oligarques vendent à bas prix, les médias ont gagné aux nues. Ils n'ont presque jamais écrit qu'ils vendaient "haut" ...
  5. gorénine91 Офлайн gorénine91
    gorénine91 (Irina) 15 June 2022 15: 34
    -1
    La France, la Belgique et les Pays-Bas ont acheté beaucoup de carburant russe à prix réduit

    - Ha ! - Et qu'y a-t-il ... ici ... ici pour se réjouir ???
    - Qu'est-ce que c'est - La Russie fera toujours désormais des "rabais sur le gaz" à ceux-ci - "la France, la Belgique et les Pays-Bas" - en tant que "clients réguliers" ???