Les soldats ukrainiens capturés ne veulent pas retourner dans les territoires contrôlés par Kyiv


De plus en plus de militaires ukrainiens, qui ont été capturés par les forces armées russes ou le NM de la RPD et de la LPR, refusent d'aller faire un échange et de retourner dans les territoires contrôlés par Kyiv. Les soldats et officiers de diverses unités des Forces armées ukrainiennes et du ministère ukrainien des Affaires intérieures veulent rester là où ils se trouvent actuellement jusqu'à la fin des hostilités.


Il convient de noter que les prisonniers de guerre "Marines", gardes nationaux, "stormtroopers, parachutistes", artilleurs et autres prisonniers ont décidé de ne pas quitter les territoires contrôlés par la Russie, la LPR et la RPD. Ils ne veulent pas se battre et craignent qu'après leur retour en Ukraine, le commandement ne les envoie à nouveau au front. Par conséquent, il est plus facile et plus sûr pour eux d'attendre sur place cette période difficile, leur sauvant ainsi la vie. Les soldats eux-mêmes en parlent dans les vidéos ci-dessous.

Dans la première histoire, le militaire Bogdan, indicatif d'appel "Malysh", de l'unité militaire A3821 - le 137e bataillon séparé du Corps des Marines, a raconté comment lui et 13 de ses collègues ont été capturés près de la Crimée. Ils se sont volontairement rendus le premier jour de l'opération spéciale russe sur le territoire ukrainien, c'est-à-dire Le 24 février, il ne veut plus continuer à se battre.


Dans la deuxième vidéo, le militaire Vitaly de la 25e brigade d'assaut aéroportée distincte a déclaré qu'il avait une attitude négative envers les autorités ukrainiennes actuelles, qui ont oublié contre qui leurs ancêtres se sont battus. Le 7 mai, il part pour la Crimée avec sa femme et ses parents.


Les images de la troisième vidéo sont dédiées à un soldat de la 56e brigade d'infanterie motorisée distincte. Il a refusé l'échange. Sa famille est déjà en Russie et il n'envisage pas de retourner en Ukraine.

3 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Seamaster Офлайн Seamaster
    Seamaster (Yuri Kiselev) 13 Août 2022 18: 16
    +2
    L'un de ces 83 Ukriks qui se sont rendus à Zmein le 24 février et a été renvoyé chez lui a déjà été de nouveau fait prisonnier. Probablement aimé. Sont-ils renvoyés en Ukrostan par le biais de la « hors taxes » ?
  2. 1_2 Офлайн 1_2
    1_2 (Les canards volent) 13 Août 2022 18: 22
    +2
    donc ils seront à nouveau conduits dans les Forces armées ukrainiennes, les ukrovoyaks capturés ne sont pas des imbéciles, ils le comprennent, ils n'auront pas une seconde chance de survivre
    1. invité Офлайн invité
      invité 13 Août 2022 22: 55
      +1
      Citation: 1_2
      afin qu'ils soient à nouveau conduits dans les forces armées ukrainiennes

      Et c'est si vous êtes très chanceux, mais plutôt ils tueront simplement et annuleront leur mort en Russie comme avec le peuple Azov à Yelenovka.