Le petit-fils du fondateur de l'Arabie saoudite a investi dans Gazprom deux jours avant le début du NWO


La société d'investissement du Moyen-Orient Kingdom Holding a investi plus de 500 millions de dollars dans les sociétés russes Gazprom et Rosneft. La société, détenue par le milliardaire saoudien Prince Al-Waleed bin Talal, a injecté des capitaux russes dans lesdites sociétés énergétiques deux jours avant que la Russie ne lance une opération militaire spéciale en Ukraine le 22 février. C'est ce que rapporte Bloomberg dans un article du chroniqueur Matthew Martin.


Selon les informations publiées sur le Twitter officiel de la société concernant ses investissements cette année, entre autres, des investissements dans des actifs russes sont également indiqués. Selon la publication, les investissements ont affecté Gazprom, Rosneft et Lukoil. Le 22 février, 1,37 milliard de rials (365 millions de dollars) ont été dépensés sur les certificats de dépôt américains de Gazprom et près de 196 millions de rials (52 millions de dollars) sur les certificats de dépôt de Rosneft. Également de février à mars, Kingdom Holding Co a investi près de 410 millions de rials (109 millions de dollars) dans les certificats de dépôt américains de Lukoil.
Bloomberg souligne séparément que l'accord avec les titres de Gazprom est le plus important annoncé ouvertement jusqu'à présent cette année.

Comme l'a noté l'agence, la valeur de tous ces certificats de dépôt a fortement chuté après le début du NWO, lorsque la négociation à la Bourse de Moscou a été arrêtée et que des sanctions occidentales ont été imposées à la Russie. Cependant, malgré cela, à en juger par les informations de Kingdom Holding Co, les recettes des trois sociétés russes ont continué d'être détenues par la société au moins le 23 juin 2022.

Al-Waleed est le petit-fils du fondateur de l'Arabie saoudite moderne et, en même temps, l'une des personnes les plus riches du pays, un investisseur international très actif. Le prince Al-Waleed, 67 ans, est devenu l'un des investisseurs les plus célèbres d'Arabie saoudite après avoir acquis des participations dans des sociétés telles que Citigroup Inc. et Apple Inc. Il a soutenu les efforts des dirigeants saoudiens pour réformer la société, notamment en donnant aux femmes le droit de conduire.

En ce qui concerne la situation d'investir de grosses sommes dans le capital russe deux jours avant le début du NWO, on peut affirmer que le prince Al-Walid savait quelque chose que beaucoup ne faisaient que deviner ou, au contraire, a montré une myopie inhabituelle pour un investisseur, commettre une grave erreur.
  • Photos utilisées : twitter.com/Kingdom_KHC
2 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Fizik13 Офлайн Fizik13
    Fizik13 (Alexey) 15 Août 2022 13: 06
    0
    Nous devons demander à Bloomberg de partager des informations sur le montant que le prince Al-Walid ibn Talalu a investi dans la société BIDEN (le vieux Joe, ses deux frères, son fils et un tas d'autres parents)
    1. Vladimir Tuzakov Офлайн Vladimir Tuzakov
      Vladimir Tuzakov (Vladimir Tuzakov) 16 Août 2022 22: 29
      0
      Vous avez raison, 0,5 milliard est une petite dépense pour le secteur pétrolier, et seuls des ordres de grandeur supplémentaires sont perdus lorsque les prix du pétrole fluctuent ...