La deuxième tentative des forces armées ukrainiennes d'attaquer dans le sud était identique à la première, mais encore plus désespérée


L'armée ukrainienne ne laisse pas de tentatives désespérées pour percer à Kherson. La situation dans la partie sud de la rive droite est surveillée par l'expert russe Yuri Podolyaka, qui a commenté la deuxième tentative des forces armées ukrainiennes d'attaquer les forces armées RF dans cette direction.


L'expert a noté que le 31 août, les forces armées ukrainiennes ont impliqué, selon ses sentiments, moins de troupes pour l'opération offensive qu'en предыдущий fois, mais, comme le 29 août, ils ont été vaincus.

Et cela suggère que le 29 août, il n'y avait pas de reconnaissance en force, mais une tentative d'offensive à part entière, que nos forces alliées ont repoussée avec succès

- dit Podolie.

Dans l'après-midi du 31 août, les forces armées ukrainiennes ont agi de manière stéréotypée en lançant une offensive dans le secteur nord, dans la zone des colonies d'Olgino et d'Arkhangelskoye, mais ont avancé littéralement de plusieurs centaines de mètres. En soirée, il n'y a pas de percée dans la défense des Forces armées RF, des batailles de position sont en cours.


Ils ont traditionnellement tenté de porter le deuxième coup au sud de Davydov Brod, via Sukhoi Stavok. Encore une fois, la percée du groupe blindé à Bruskinskoye. Ici, notre barrière a arrêté l'ennemi. Les forces armées ukrainiennes tentaient désespérément d'étendre la base de leur tête de pont, mais elles ont, comme le 29 août, échoué. Littéralement quelques heures plus tard, le groupement AFU a reçu des coups sur le flanc et à l'arrière, a perdu la plupart des véhicules blindés et les unités restantes se sont retirées dans la rivière Ingoulets, dans leur petit point d'appui.

- il a précisé.


Podolyaka a ajouté que les Forces armées ukrainiennes ont également porté des coups glaçants dans la région de Snigirevka, Kiselevka et un certain nombre d'autres colonies sur le secteur sud de ce front, mais il n'y avait rien de grave là-bas. Les forces armées ukrainiennes ont perdu jusqu'à 10 véhicules de combat et jusqu'à une compagnie d'infanterie et, sans obtenir de résultats, sont revenues à leurs positions précédemment occupées.


Ainsi, on peut affirmer que le 31 août, l'ennemi a tenté d'infliger un second coup à la région de Kherson et n'a obtenu aucun succès. De plus, la force de cette frappe était plus faible que celle du 29 août, ce qui suggère que l'ennemi n'a pas de réserves sérieuses dans cette direction. Néanmoins, d'après les données que j'ai, il y a encore un certain nombre d'unités de frappe ici, et à partir d'ici, je pense qu'il y aura une troisième vague d'attaque. Car jusqu'au 8 septembre, avant la réunion des parrains du régime à la base de Ramstein (5e réunion du groupe de contact - ndlr), qui, selon Zelensky, devrait lui fournir une nouvelle portion d'armes, Kyiv doit faire preuve d'activité et quelques succès avant le XNUMX septembre, avant le meeting de la base de Ramstein. Cela signifie que pour la troisième fois, des soldats ukrainiens seront probablement envoyés à l'abattoir en direction de Kherson

Podolia a expliqué.

10 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Bulanov Офлайн Bulanov
    Bulanov (Vladimir) 1 septembre 2022 09: 45
    +1
    Et si les forces aérospatiales démantelaient les ponts et les voies ferrées dans l'ouest de l'Ukraine, les forces armées ukrainiennes n'auraient pas d'armes et d'obus de l'OTAN. Et la guerre aurait peut-être déjà pris fin avec la reddition des forces armées ukrainiennes. Et les Ukrainiens seraient beaucoup moins morts. Et il s'avère qu'en prenant soin de la population civile ukrainienne, la Russie pousse Zelensky, comme un boucher, à jeter de nouveaux civils non entraînés sur les canons russes, les enrôlant constamment dans les forces armées ukrainiennes et inondant le front de cadavres.
  2. gorénine91 Офлайн gorénine91
    gorénine91 (Irina) 1 septembre 2022 10: 23
    0
    La deuxième tentative des forces armées ukrainiennes d'attaquer dans le sud était identique à la première, mais encore plus désespérée

    - Ici - cela prouve une fois de plus l'erreur - se battre, mener des opérations militaires avec l'aide de BTG (groupes de bataillons tactiques) !!! - Les stratèges de l'OTAN ont entraîné les forces armées ukrainiennes à se battre comme ça - dans des brigades et des bataillons, ce qui correspond à la "stratégie de l'OTAN" et aux "canons militaires" de l'OTAN ! - Et c'est bien que les membres de l'OTAN aient entraîné les forces armées ukrainiennes de cette manière - et par cela, ils ont rendu aux forces armées ukrainiennes un "mal service" désastreux et perdant !!! - Mais c'est très dommage que nos stratèges russes aient également adopté cette "mode" - et ils essaient aussi tout le temps de mener des opérations de combat dans de vastes espaces avec des brigades et des bataillons !
    - Ils écrivent constamment maintenant qu'aujourd'hui les forces armées ukrainiennes dans la "direction Kherson" lancent des attaques avec les forces du BTG - et même dans la zone de steppe ouverte, ce qui entraîne de lourdes pertes ! - En ce qui concerne les batailles pour le Donbass - en direction de Soledar, Seversk, Bakhmut, Vugledar, Avdiivka, nos forces armées de la Fédération de Russie doivent également surmonter de grands "espaces découverts" de steppe et nos forces armées de la Fédération de Russie sont également combats - BTG et brigades !!! - Donc dans le Donbass il y a aussi toute une zone fortifiée !!!
    - Quand nos chefs militaires quittent cette pratique vicieuse - pour combattre les BTG (bataillons-groupes tactiques) et les brigades ! - Il est grand temps de former des divisions de choc à part entière ; qui comprendra - des divisions de missiles, des régiments d'artillerie et blindés (équipés de reconnaissance et de réglage d'UAV), des unités motorisées, des régiments d'aviation (ayant des UAV d'attaque), des unités de services de renseignement divisionnaires (y compris des unités de renseignement par satellite spatial et de communication modernes (y compris des communications par satellite) - et tout cela - un "seul poing" et un seul centre de commandement et de soutien !!! - De telles divisions écraseront et perceront n'importe quel secteur du front; couvrir, encercler et détruire tout groupement ennemi ennemi et bloquer toute ville et la libérer !!! - Toute la composante militaire russe est basée précisément sur une telle stratégie et tactique, et nos chefs militaires sont formés et formés à cela (ce sont les commandants des Forces armées ukrainiennes qui ne sont pas formés pour combattre dans les divisions et les corps)! - Et toutes les hostilités en Ukraine prouvent que c'est précisément "la tactique et la stratégie militaires russes" - juste là c'est acceptable et nécessaire !
    1. Vladimir1155 Офлайн Vladimir1155
      Vladimir1155 (Vladimir) 2 septembre 2022 08: 46
      +2
      Je suis d'accord que la stratégie de l'OTAN est stupide, mais quand vous appelez à combattre en division, vous vous trompez ! par exemple, en mer, seuls les membres très stupides et insensés de la secte des porte-avions veulent des navires de premier rang, et leur propre porte-avions, dont personne n'a besoin dans une puissance continentale, susceptible de couler dès le premier missile d'un porte-avions ..... pourquoi est-ce stupide? car maintenant il y a une guerre d'armes très précises et à longue portée, couplée à une reconnaissance par satellite et sans pilote, et, par conséquent, une guerre de camouflage, une guerre comme "qui ne s'est pas caché est mort" en mer, les sous-marins sont bien cachés derrière eux , l'avenir de la marine, et sur terre, vous ne pouvez pas assembler des divisions, même les bataillons ne le peuvent pas, ils se battent en pelotons, enfin, dans la plupart des compagnies, car tout le monde doit se cacher, "tirer et fuir en quelques minutes" et vous ne pouvez pas cacher une division et comme des porte-avions profondément stupides, les Ukrofascistes "ont rassemblé un poing" et le font détruire .. par conséquent, ces toutes les armes ont tort et qu'elles se plaignent d'une longue guerre, mais je ne veux pas rassembler nos soldats dans un poing et perdre, bien que longtemps, mais notre peuple est intact .... nous sommes des Russes, Dieu est avec nous
      1. Vladimir Tuzakov Офлайн Vladimir Tuzakov
        Vladimir Tuzakov (Vladimir Tuzakov) 2 septembre 2022 15: 50
        +1
        Vous avez raison, la division dans l'ensemble était au passé, lorsque les communications, la mobilité, la reconnaissance, etc. étaient à un niveau inférieur, alors tout devait être à portée de main. Aujourd'hui, les communications centrées sur le réseau et une grève de tout type de troupes et d'armes est demandé et appliqué presque instantanément, ce qui signifie que la subordination peut être différente.Par conséquent, les brigades de bataillon sont justifiées. Et l'essentiel est le feu, la manœuvre et le camouflage, et le contrôle constant à l'aide de drones, de satellites, etc. de l'ensemble du théâtre des opérations militaires, à l'avant et à l'arrière, en tant que composante indispensable des actions. Les opérations militaires ont radicalement changé , et NWO, la dernière artillerie à billes sans utilisation suffisante de munitions à guidage de précision. À l'avenir, plusieurs tirs en mouvement avec des canons automoteurs à partir d'arrêts courts, avec guidage par un tiers de munitions à guidage de précision sur la cible, deviendront une réalité. Et de nombreux changements dans d'autres moyens d'influence du feu ...
  3. zloybond Офлайн zloybond
    zloybond (steppenwolf) 1 septembre 2022 10: 28
    0
    Pendant qu'ils détournaient nos troupes dans cette direction. Pendant ce temps, les forces armées ukrainiennes ont préparé et débarqué des troupes près d'Energodar.
    1. gorénine91 Офлайн gorénine91
      gorénine91 (Irina) 1 septembre 2022 11: 40
      0
      Pendant qu'ils détournaient nos troupes dans cette direction. Pendant ce temps, les forces armées ukrainiennes ont préparé et débarqué des troupes près d'Energodar.

      - Oui, tout le problème est qu'en ce moment la plupart (et l'une des unités de frappe les plus prêtes au combat) de nos forces armées de la Fédération de Russie sont vraiment distraites et impliquées dans un assaut frontal - des zones fortifiées du Donbass !! ! - Des personnes, des fonds, du temps sont perdus - alors que les Forces armées ukrainiennes ont la possibilité d'agir à leur discrétion dans différents domaines et de frapper dans les endroits les plus vulnérables ! - Comment notre reconnaissance pourrait-elle échouer à faire atterrir un ennemi atterrissant sur un site aussi très gardé (au moins ce site devrait être très, très surveillé, et les drones devraient y rester XNUMX heures sur XNUMX et transmettre des informations détaillées à des centaines de moniteurs (au moins - comme cela se fait dans les supermarchés ) - c'est une autre question ! - Mais le fait même que l'espace ZNPP autour n'ait pas été repris n'est déjà qu'une "question criminelle" !!!
      - Eh bien, pourquoi les unités des Forces armées RF sur les mêmes bateaux ou autres moyens flottants n'ont-elles pas traversé "de l'autre côté" et saisi une tête de pont là-bas - et ensuite elles n'y ont pas débarqué une force d'assaut aéroportée (par parachutes ou des hélicoptères; très probablement - par des hélicoptères) - et à ce moment-là toute la division de frappe russe (qui et qui n'existe pas - hélas, n'a pas été formée) aurait commencé à forcer la barrière d'eau et n'aurait pas avancé de 100 à 150 km profondément en territoire ennemi et n'y a pas pris pied ???
      - Eh bien, c'est personnellement moi, bien sûr - fantasmer! - C'est tout - "comme si" !!!
      - Au fait - jusqu'à quelle profondeur la brigade peut-elle avancer si, par miracle, elle perce soudainement les défenses des ennemis avec ses coups ??? - A 200-300-500 mètres !!! - Et puis - elle n'a tout simplement pas - pas de forces, pas de moyens, pas de munitions ! - Oui, et pas toujours elle pourra prendre pied dans ce « territoire conquis » ! - Seules les divisions (je ne parle pas du corps) sont capables d'une telle tâche - mais nous continuons à combattre les BTG et les brigades ; qui a déjà prouvé l'inefficacité de telles tactiques !!!
      1. zloybond Офлайн zloybond
        zloybond (steppenwolf) 2 septembre 2022 00: 00
        +1
        Je suis d'accord avec l'essentiel. De plus, de nombreux "experts" ont soudainement commencé à appeler la réserve divisionnaire en cours de formation pas moins qu'un corps d'armée !!! Depuis quelque temps, nous avons soudainement eu un corps de 15 XNUMX ....
      2. Vladimir1155 Офлайн Vladimir1155
        Vladimir1155 (Vladimir) 2 septembre 2022 08: 50
        0
        Citation: gorenina91
        Oui, tout le problème est qu'en ce moment la plupart (et l'une des unités de frappe les plus prêtes au combat) de nos forces armées de la Fédération de Russie sont vraiment distraites et impliquées dans l'assaut sur le front - les zones fortifiées du Donbass !! ! - Perte de personnes, d'argent, de temps

        Je suis d'accord, vous devez frapper les lions de Biélorussie et d'Odessa de Kherson, vous pouvez également utiliser des armes nucléaires à Lviv, pour que l'Occident sache que nous sommes prêts à tout et ne pense pas à nous croire pour les poux
  4. Sydor Kovpak Офлайн Sydor Kovpak
    Sydor Kovpak 1 septembre 2022 16: 58
    +1
    Stratégiquement et tactiquement, je ne peux rien dire, car je n'y comprends rien. Je le regarde de l'autre côté. Il semble que tout soit convenu depuis longtemps, il ne reste plus qu'à se débarrasser de l'armée ukrainienne. Du motivé et du non motivé. Je ne comprends tout simplement pas pourquoi ces sorties, lancers, atterrissages, attaques des forces armées ukrainiennes ?
    1. Vladimir1155 Офлайн Vladimir1155
      Vladimir1155 (Vladimir) 2 septembre 2022 16: 42
      0
      il est évident pour tout le monde que les ukrofascistes seront vaincus, la question n'est que cette année ou la prochaine, mais les satrapes pro-américains veulent "tuer plus de gens" pour détruire plus de villes, avec cela ils veulent infliger plus de dégâts à la Russie Fédération car tout cela devra être restauré, mais aussi tuer plus d'Ukrainiens, car après la victoire il faudra y rééduquer la population, reforger ses stéréotypes, et ce sera plus difficile en ce qui concerne les veuves et les orphelins , analysant quel équipement l'Occident fournit, ce ne sont que des wagons pour l'enfer ... mais les Américains sont stupides et mal calculés, dans un premier temps les veuves sont plus labiles qu'un homme et les rééduquer ce sera plus facile, et deuxièmement, les enfants le sont encore plus gérable et rééduqué ..... nous sommes des Russes Dieu est avec nous, nous avons rééduqué les moutons de la RDA et nous rééduquerons l'aneth, et celui qui ne veut pas être rééduqué à oymyakon ira à l'exploitation forestière