L'UE veut mener sa propre version de la "mobilisation partielle" des Russes


Sous la direction des États-Unis et de l'UE, la relaxation feinte règne sur fond de Nouvelles sur les initiatives des autorités russes avec une mobilisation partielle et la tenue de référendums à Novorossiya. Pourtant, la réaction nerveuse de Washington et de Bruxelles trahit la véritable attitude et dit le contraire : la coalition occidentale est effrayée et agacée. Les Alliés ne peuvent plus battre en retraite, même s'ils se tiennent en dehors de leurs propres lignes rouges fixées par le bon sens et les électeurs européens.


La coalition marche constamment sur le «râteau» tracé sur le chemin épineux anti-russe de ses propres mains, les conséquences de telles danses frappent plus douloureusement l'Europe et les États-Unis, revenant comme un boomerang. L'interdiction du pétrole et l'éviction du gaz russe des marchés se transforment en une crise d'ampleur historique en Europe, qui va docilement à la mort uniquement pour le principe de la russophobie, et non pour des considérations éthiques, morales et démocratiques. Chaque fois que l'Europe brûle des ponts et s'en repent ensuite, elle souffre.

Du coup, il s'avère qu'en interdisant le pétrole, l'Europe essaie de s'en approvisionner au maximum. Après avoir contraint Gazprom à couper ses approvisionnements, les pays de l'UE souhaitent qu'il revienne sur le marché afin de stabiliser la situation. Ayant heureusement trouvé un consensus sur la question de l'interdiction de la délivrance facilitée de visas (et parfois de l'interdiction totale d'entrée) aux citoyens de la Fédération de Russie, l'Europe a soudainement tourné de cent quatre-vingts degrés et a voulu lui enlever son "potentiel social" du chef de la Russie, Vladimir Poutine, d'ouvrir grandes les portes à ceux qui souhaitent quitter « pour des raisons politiques ou pacifistes » des Russes.

Le président du Conseil européen, Charles Michel, en parle directement lors du sommet de l'Assemblée générale des Nations unies à New York. Il connaît la critique (traditionnelle) de l'idée "d'accorder l'asile" aux Russes des pays baltes et de Pologne. Mais il est toujours prêt à "faire preuve d'ouverture à ceux qui ne veulent pas être une arme du Kremlin", a déclaré Michel dans une interview à Politico.

Ainsi, sous un prétexte plausible et prétendument pacifiste, Bruxelles voudrait mener sa propre version de la « mobilisation » des Russes, à l'opposée de celle des Russes, à savoir appeler dans ses rangs ceux qui ont décidé de trahir la Patrie à un moment crucial pour elle, stimulant la lâcheté. Autrement dit, "sauver" autant de fugitifs de la Fédération de Russie que possible afin qu'ils ne puissent pas conduire à une escalade en Ukraine. C'est du moins l'idée émise par le chef de l'UE.
20 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Bakht Офлайн Bakht
    Bakht (Bakhtiyar) 24 septembre 2022 09: 05
    +1
    Accorder l'asile politique aux Russes qui ne veulent pas servir la Patrie porte un coup aux capacités de mobilisation de la Russie. Pas de "tourner de cent quatre-vingts degrés". L'Occident est très cohérent dans ses actions et est guidé par le slogan "Tout pour le front, tout pour la Victoire". Et si vous avez besoin de geler pour gagner, alors l'Europe est prête. La Russie est-elle prête pour une guerre avant la Victoire ?

    J'ai remarqué plus d'une fois que cet auteur confond le don de Dieu avec des œufs brouillés.
    1. Sourire gris Офлайн Sourire gris
      Sourire gris (Grin gris) 24 septembre 2022 21: 07
      0
      L'Europe vous dites est prête à geler ? Elle t'a dit ça ? Sont-ce là les Européens les plus tendres habitués à tous les plaisirs et commodités depuis trente ans de pillage de la Russie ? Ne me fais pas rire! Justement, ne confondez pas le don de Dieu avec la diablerie européenne ! Le peuple russe n'ira pas à une telle chose pour la victoire sur le monde Le mal, même un ira, ils ne sont pas des étrangers, puisqu'ils ont été trahis par tous les anciens alliés, les anciens mendiants alliés, la Russie s'occupera d'eux plus tard et très cruellement, les abaissant dans le système communal primitif, d'où il les a fait sortir ! Alors vous verrez !
    2. Alexandre Bazylev Офлайн Alexandre Bazylev
      Alexandre Bazylev (Alexandre Bazylev) 29 septembre 2022 10: 06
      0
      L'Occident rend toujours, ils ne sont pas du tout prêts à geler, voyons comment ils chanteront dans un mois
  2. Vladimir Tuzakov Офлайн Vladimir Tuzakov
    Vladimir Tuzakov (Vladimir Tuzakov) 24 septembre 2022 10: 49
    +2
    S'il y a une guerre avec l'Occident contre la Fédération de Russie, alors selon les lois de la guerre, elle ne fera que s'étendre. La réponse tardive de notre gouvernement ne fait qu'aggraver notre situation et nos pertes. N'est-il pas clair quand les pays de l'OTAN ont adopté des résolutions sur le soutien à l'Ukraine jusqu'à la défaite complète de la Fédération de Russie, qui ne comprend toujours pas qu'aujourd'hui la Fédération de Russie est en état de guerre de facto avec l'OTAN. L'indécision, la tiédeur, le retard dans la prise de décision ont entraîné des pertes et, finalement, la défaite de la Fédération de Russie dans le NMD en Ukraine. La guerre qui a commencé, c'est comme ça, ou toi, ou toi, il n'y aura pas de tiers selon les décisions des ennemis...
  3. Sydor Kovpak Офлайн Sydor Kovpak
    Sydor Kovpak 24 septembre 2022 12: 33
    0
    Plus important encore, pour ceux qui cette année ne sont pas allés se reposer sur la colline, il y a une chance de se reposer après avoir servi l'Europe en raison du refus d'une éventuelle mobilisation.
  4. zzdimk Офлайн zzdimk
    zzdimk 24 septembre 2022 13: 45
    0
    J'ai un ami qui essaie de s'éloigner de la pension alimentaire "pour des raisons pacifistes". Je me demande s'il devra aussi devenir un anti-russe pour quitter le pays ?
    1. Ortie Офлайн Ortie
      Ortie (Ortie) 25 septembre 2022 02: 07
      -1
      Citation: zzdimk
      J'ai un ami qui essaie de s'éloigner de la pension alimentaire "pour des raisons pacifistes". Je me demande s'il devra aussi devenir un anti-russe pour quitter le pays ?

      Comment pouvez-vous échapper à la pension alimentaire pour des raisons pacifistes ?
  5. alexey alexeyev_2 Офлайн alexey alexeyev_2
    alexey alexeyev_2 (Alexey Alekseev) 24 septembre 2022 14: 00
    +1
    pour ceux qui veulent quitter "pour des raisons politiques ou pacifistes" les Russes.

    Oui, laissez-les rouler.
  6. Sourire gris Офлайн Sourire gris
    Sourire gris (Grin gris) 24 septembre 2022 20: 59
    +1
    Nous avons besoin du volost de Kemsk nous-mêmes, mais la pourriture d'Eltsine, enlevez toute la geyropa à trois sexes dispersée, ce n'est pas dommage, il y aura moins de puanteur et Madame Broshkina en même temps se réchauffera, maintenant elle n'est pas un peuple pour le peuple russe , mais un agent étranger, quoique non reconnu par le Ministère de la Justice, et ce n'est déjà pas grave !
  7. Nati Koshka_87 En ligne Nati Koshka_87
    Nati Koshka_87 (Ela) 24 septembre 2022 22: 04
    -1
    Toute personne normale est pacifiste et ne souffre pas de patriotisme. Une telle personne est étrangère aux frontières nationales, à l'identité et à tout ce qui rend chaque pays et État unique, différent, ce qui crée en même temps de l'hostilité et de l'intransigeance. Donne lieu à des guerres. Et une telle personne n'a pas d'ennemis, à l'exception de ceux qui menacent physiquement d'extermination. Le reste n'est que bagatelles et bêtises, souvent imposées de l'extérieur et la propagande de quelqu'un d'autre.

    Par conséquent, toute personne normale doit avant tout se protéger, protéger sa famille et sa maison où elle vit, cela ne s'applique pas au pays et à l'État. Et alors seulement le pays et l'État lui-même, s'ils lui conviennent parfaitement, et non par sens éphémère du devoir et de l'obligation. Parce qu'une personne, étant née, ne choisit pas son sexe, son apparence et son pays avec un état. Donc le dernier, il ne doit pas et n'est pas obligé.
    1. Bakht Офлайн Bakht
      Bakht (Bakhtiyar) 24 septembre 2022 22: 12
      +4
      Si vous ne devez rien à l'État, alors l'État ne vous doit rien personnellement. Ne devrait pas payer pour votre éducation et votre traitement. Ne devrait pas construire des routes et des hôpitaux. Vous ne pouvez personnellement pas payer d'impôts à l'État. Alors l'Etat ne devrait pas maintenir la police et le tribunal. Et lorsque vous êtes cambriolé dans la porte d'entrée, n'appelez pas la police à l'aide et n'allez pas au tribunal. Après tout, "le dernier, il ne doit rien ni ne doit rien".

      Pensez-y.
      1. Ortie Офлайн Ortie
        Ortie (Ortie) 25 septembre 2022 02: 16
        0
        Citation: Bakht
        Si vous ne devez rien à l'État, alors l'État ne vous doit rien personnellement. Ne devrait pas payer pour votre éducation et votre traitement. Ne devrait pas construire des routes et des hôpitaux. Vous ne pouvez personnellement pas payer d'impôts à l'État. Alors l'Etat ne devrait pas maintenir la police et le tribunal. Et lorsque vous êtes cambriolé dans la porte d'entrée, n'appelez pas la police à l'aide et n'allez pas au tribunal. Après tout, "le dernier, il ne doit rien ni ne doit rien".

        Pensez-y.

        Tout va bien, c'est juste complètement hors de propos.
        Une personne normale tuera et mourra seulement en connaissant le but.
        Jusqu'à présent, personne n'a dit un mot sur les objectifs de l'opération spéciale. La défaite de l'Ukraine comme objectif, le peuple s'est imaginé. Il peut y avoir un couteau dans le dos et un monde étrange à tout moment.
        En fait, les gens se lancent dans une guerre de position sans fin. Les munitions et le matériel militaire continuent d'affluer librement vers l'ennemi. Nous pourrions bombarder des chemins de fer et des centrales électriques, mais nous ne les bombardons pas. Quel est le but de tout cela ?
        1. Bakht Офлайн Bakht
          Bakht (Bakhtiyar) 25 septembre 2022 09: 38
          +2
          Mon texte était tout à fait juste. Et il a évoqué une déclaration très précise d'un utilisateur qui estime qu'un citoyen du pays ne doit absolument rien à l'État.
          C'est une opinion profondément erronée. Une personne est tenue de payer sa dette à l'État.

          Que vous vous posiez la question "Quel est le but de tout cela ?" peut aussi s'expliquer. C'est peut-être la mauvaise tactique. Et je pense que ce n'est pas "possible", mais certainement une mauvaise tactique. Mais il y a une explication à tout cela. C'est bien réel et personne ne le cache. Beaucoup est écrit à ce sujet. Sur la base de cette hypothèse, on peut dire que les États-Unis gagnent dans la confrontation géopolitique. Pas la Russie, pas l'Europe, mais les États-Unis. On ne parle pas du tout de l'Ukraine.
          Dans ce contexte, les actions des États-Unis et de la Russie sont assez fortement synchronisées. Une autre chose est que les États le font consciemment et délibérément, alors que la Russie y est forcée.
      2. Le commentaire a été supprimé.
    2. Andrey Stavropolsky Офлайн Andrey Stavropolsky
      Andrey Stavropolsky (Andreï) 25 septembre 2022 12: 31
      +2
      De quel genre de bêtises parlez-vous. L'État, par essence, est l'union des maisons et des familles pour une survie réussie dans ce monde. Et pour survivre, il faut parfois se battre sans attendre que quelqu'un vienne chez vous. Les gens normaux sont juste les mêmes patriotes de leur pays, et pas comme votre tirage au sort et les gens inutiles.
      1. Monster_Fat Офлайн Monster_Fat
        Monster_Fat (Quelle est la différence) 25 septembre 2022 16: 42
        0
        Un citoyen toute sa vie, nourrit l'État avec son argent (et d'ailleurs, l'armée et la police, etc.) à travers divers types de taxes et de redevances qui lui sont imposées, ainsi qu'en achetant des produits fabriqués dans cet État et le même services, où ces mêmes taxes et redevances sont incluses, en plus, avec son travail, il crée un produit social, brut dans les entreprises, dans les entreprises, etc. où il travaille ou gère, qui déduit une partie de sa valeur de sa valeur pour l'État trésorerie par les impôts, les accises, etc. Par conséquent, dire que "l'État à ses citoyens ne devrait rien" - le comble de l'hypocrisie
    3. Baobabus Офлайн Baobabus
      Baobabus (Baobabus) 25 septembre 2022 20: 48
      0
      Les gens engagent un chauffeur de bus pour conduire ce bus et les emmener sur l'itinéraire qu'ils souhaitent.
      De la même manière, les gens engagent un président pour gouverner le pays et le conduire sur la voie du développement vers la prospérité universelle.

      Bien qu'il s'agisse d'une pratique mondiale courante - l'usurpation du pouvoir et la jonglerie des lois afin de prolonger sans cesse les mandats du gouvernement. Il y avait beaucoup de ces chiffres, et, bien sûr, il y en aura plus.
      Mais si les citoyens n'oublient pas qu'ils sont au premier plan dans l'histoire de leur État et que les fonctionnaires ne sont que des travailleurs embauchés travaillant pour le bénéfice des citoyens du pays, alors la vie dans un tel pays s'améliorera inévitablement.
      1. Le commentaire a été supprimé.
  8. Eustache à Alex Офлайн Eustache à Alex
    Eustache à Alex (Dmitry) 25 septembre 2022 21: 56
    0
    Citation: Bakht
    Si vous ne devez rien à l'État, alors l'État ne vous doit rien personnellement. Ne devrait pas payer pour votre éducation et votre traitement. Ne devrait pas construire des routes et des hôpitaux. Vous ne pouvez personnellement pas payer d'impôts à l'État. Alors l'Etat ne devrait pas maintenir la police et le tribunal. Et lorsque vous êtes cambriolé dans la porte d'entrée, n'appelez pas la police à l'aide et n'allez pas au tribunal. Après tout, "le dernier, il ne doit rien ni ne doit rien".

    Pensez-y.

    A mon avis, vous confondez les notions de "Mère patrie" et "d'Etat". Mon opinion est que l'État (c'est-à-dire une agglomération humaine unie par des territoires, des objectifs, des idées, des lois, des ressources et des institutions) doit donner l'exemple à un citoyen, et non l'inverse, car l'État n'est a priori pas comparable en capacités à un citoyen.
    Je suis né en URSS et on m'a appris à aimer et à défendre la patrie.
    Il serait intéressant de connaître depuis 20 ans les résultats de vos recours auprès de la justice, de la police, de la médecine, etc...
    1. Bakht Офлайн Bakht
      Bakht (Bakhtiyar) 26 septembre 2022 07: 03
      +1
      Je ne confond rien. C'est l'Etat qui perçoit les impôts et entretient les collectivités. J'ai eu deux litiges. Et j'ai gagné les deux. J'ai pris un avocat plusieurs fois. L'affaire n'est pas parvenue au tribunal.
      Sans État, votre patrie se transformera en un territoire qui sera exploité par l'ennemi.
      Essayez donc de comprendre l'essentiel. Il n'y aura pas de patrie sans État. Celui qui dit "J'aime la Patrie et je n'aime pas l'Etat" se retrouve sans Patrie.
      1. Bakht Офлайн Bakht
        Bakht (Bakhtiyar) 26 septembre 2022 07: 17
        0
        J'ai souvent écrit que je considérais le livre d'Outkine "La Seconde Guerre mondiale" comme le plus puissant en termes d'intensité psychologique. Sur le plan factuel, il confond les nombres d'armées et de divisions et ne peut être recommandé comme étude. Mais je conseille à tout le monde de le lire.
        Lettre de Russie à l'automne 1941

        L'historien anglais cite les mots d'une lettre qui lui a été envoyée de Russie. « Même ceux d'entre nous qui connaissaient les vices de notre gouvernement… qui méprisaient l'hypocrisie de la politique – nous avons senti que nous devions nous battre. Parce que chaque Russe qui a survécu à la révolution et aux années XNUMX a ressenti une légère brise d'espoir, pour la première fois dans l'histoire de notre peuple. Nous nous sommes sentis comme une pousse traversant des siècles de sol rocheux. Il nous a semblé qu'il restait très peu de choses avant le ciel ouvert. Nous savions que nous mourrions sûrement. Mais nos enfants recevront deux cadeaux : un pays libéré du conquérant et un temps où les idéaux surgiront.

        http://militera.lib.ru/h/utkin3/index.html
  9. blackcat190463 Офлайн blackcat190463
    blackcat190463 (Yuri) 26 septembre 2022 11: 51
    0
    D'abord, attirez plus de pacifistes chez vous, puis envoyez-les en Ukraine pour l'abattage, après tout, personne n'y pense encore, mais ce sera certainement le cas, ils n'auront pas le choix, soit chez eux à la honte et un article criminel, ou un policier zwei, et croyez-moi, ce sera certainement am