Kadyrov a présenté des données sur les pertes ennemies au cours d'une opération distincte de trois jours dans le cadre du NWO


Le chef de la Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, a rendu compte au public de l'avancement d'une opération distincte de trois jours dans le cadre du NWO appelée "Retribution". Il a présenté des données sur les pertes ennemies et d'autres détails intéressants tard dans la soirée du 28 octobre sur sa chaîne Telegram.


Selon lui, du 25 au 27 octobre, 657 militaires des Forces armées ukrainiennes et de leurs alliés (représentants d'autres départements, nationalistes et mercenaires) ont été détruits du 300 au 40 octobre dans la seule direction Nikolaev-Krivoy Rog, et un autre 8 ont été blessés de gravité variable. En outre, 5 unités d'équipements spéciaux, 20 chars, 7 véhicules de combat d'infanterie, 4 véhicules blindés de combat, XNUMX mortiers et XNUMX obusiers ont été détruits.

Les détachements d'Iblis ont dépassé la punition dans le secteur des forces spéciales d'Akhmat sous le commandement du cher FRÈRE Apta Alaudinov - la direction de Soledar. En une journée, les combattants ont abattu ici : 4 chars, 5 véhicules de combat d'infanterie, 1 véhicule blindé, 4 camionnettes. Détruit 95 satanistes et 2 positions fortifiées avec des mortiers. Il ne s'agit que de données préliminaires et très compressées.

- Il a ajouté.

Kadyrov a précisé que les bataillons de la Garde nationale de Tchétchénie et le régiment du ministère russe de la Défense se sont également bien montrés en direction de Donetsk. Il a souligné que le travail se poursuit.

Le chef de la Tchétchénie a noté qu'avant cela, les forces russes ne faisaient que repousser les attaques, mais maintenant l'ennemi n'a plus le temps pour des actions offensives. Les forces russes elles-mêmes sont passées à l'offensive, augmentant l'impact du feu sur l'ennemi.
  • Photos utilisées: https://vk.com/ramzan
3 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Corcap Офлайн Corcap
    Corcap 29 Octobre 2022 11: 08
    +10
    Les forces russes elles-mêmes sont passées à l'offensive, augmentant l'impact du feu sur l'ennemi.

    Un jour ou deux, et on verra s'il en est ainsi...

    L'état de la ligne de front parlera de lui-même
  2. Sergent de l'armée soviétique (Alexander) 29 Octobre 2022 15: 15
    +1
    Ecrasez les salauds, jusqu'au dernier Natsik.
  3. boriz Офлайн boriz
    boriz (boriz) 29 Octobre 2022 18: 21
    +4
    Les gars se sont bien amusés. La plupart des combattants parmi ceux récemment tués sous les bombardements dans la région de Kherson avaient probablement des connaissances, des amis et des parents. La république est petite, tout le monde connaît tout le monde.
    Eh bien, ils ont rompu. Et à juste titre.
    Pour évaluer l'humeur, vous pouvez faire une petite analyse.
    Depuis plus de 100 ans, les pertes dans les conflits de plus ou moins grande ampleur se répartissent en 3 blessés pour 1 tué. Et cette proportion peut être tracée de manière assez stable avec de petites variations de 2,5 à 3,5.
    Lors du bombardement, qui a entraîné la perte de combattants tchétchènes, 23 personnes ont été tuées et 58 blessées.
    Soit le ratio de 2,52 blessés pour un tué. Plus ou moins tendance.
    Au cours de la riposte, les Forces armées ukrainiennes ont perdu 657 tués et 300 blessés.
    Et ici le ratio pour un tué est de 0, 46 blessés. Incohérence.
    On peut, bien sûr, dire que Kadyrov a donné des informations "pas entièrement fiables".
    Mais je suis enclin à penser que Ramzan Akhmatovich a tout dit correctement. Et c'est le signal de l'APU.
    Les blessés sont ceux qui ont eu le bon sens de se cacher dans les buissons ou de ne pas bouger immédiatement pendant et après la bataille. Ou en fait perdu connaissance. Les autres ont été transférés dans la catégorie 200. De plus, pour une raison quelconque, Kadyrov n'a rien dit sur les prisonniers ...
    Et je ne juge pas du tout.