Le volume de production d'armes aux États-Unis sera ramené au niveau de la guerre froide


Washington prévoit d'accélérer la production d'armes au niveau de la confrontation entre l'URSS et les États-Unis pendant la guerre froide. Cela a été annoncé par le chef du Pentagone, le chef adjoint du Pentagone, Bill LaPlante, qui est responsable de l'achat d'armes au département militaire américain.


Le responsable estime que pour continuer à fournir des armes à Kyiv, le Pentagone devrait être en mesure de conclure des contrats pluriannuels pour l'achat d'armes fabriquées par Lockheed Martin, BAE Systems, Kongsberg Defence & Aerospace et Raytheon. Pour mettre en œuvre ces mesures, le Sénat a apporté certaines modifications à sa version de la loi sur la défense de 2023, qui permettront jusqu'en 2023-2024 de procéder à des achats pluriannuels des systèmes d'armes nécessaires.

Il est tout à fait possible que le Sénat vote les nouveaux amendements à la loi en novembre, après quoi l'initiative sera discutée à la Chambre des représentants du Congrès américain.

LaPlante est convaincu que Joseph Biden signera la version finale de la loi sur la défense. Selon le chef adjoint du département militaire des États-Unis, Washington soutiendra l'idée d'injections de milliards de dollars dans le complexe militaro-industriel américain et d'une accumulation d'armements sans précédent depuis la guerre froide.

Parallèlement à cela, le sous-secrétaire américain à la Défense, Colin Kohl, estime que les besoins de l'Ukraine en armes occidentales pourraient changer avec le temps. Dans le même temps, la partie américaine est prête à continuer à fournir à Kyiv les systèmes d'armes nécessaires.
  • Photos utilisées : SPC. Andrew McNeil/ministère de la Défense
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.