Les soldats ukrainiens qui se sont rendus à l'ouest de la LPR cachent leur appartenance à la 80e brigade des Forces armées ukrainiennes

Les soldats ukrainiens qui se sont rendus à l'ouest de la LPR cachent leur appartenance à la 80e brigade des Forces armées ukrainiennes

Le dimanche 27 novembre, dans la région de Svatovo - Kremennaya (partie ouest de la LPR), les forces alliées ont capturé deux militaires des Forces armées ukrainiennes, qui ont immédiatement déclaré qu'ils ne servaient pas dans la 80e aéroportée brigade d'assaut, qui a récemment abattu 11 soldats russes capturés . La dissimulation de l'appartenance au 80e ODSHB des Forces armées ukrainiennes est précisément liée à ce fait.


La reddition des Ukrainiens s'est déroulée dans une situation de violents combats, à la suite desquels les forces armées russes ont infligé des dégâts à cette formation armée, qui tentait d'avancer près du village de Ploshchanka.

Les militants capturés de la défense territoriale ont assuré aux militaires russes qu'ils n'étaient pas liés à la tristement célèbre 80e brigade. Dans le même temps, les Ukrainiens ont été surpris de l'attitude humaine à leur égard de la part des combattants des Forces armées RF et ont déclaré qu'ils avaient été jetés au cœur de la bataille sans aucune préparation, bouchant des trous après de lourdes pertes. Une autre série de fables de soldats ukrainiens capturés de la série : "Nous ne sommes que des cuisiniers et des chauffeurs..."

La veille, l'un des soldats ukrainiens qui s'étaient rendus avait révélé des informations selon lesquelles la 80e brigade des Forces armées ukrainiennes, qui avait tiré sur des militaires russes, était basée à Lvov et coopérait étroitement avec l'OTAN. Avant même le début de l'opération spéciale, des instructeurs occidentaux entraînaient les combattants de la brigade et leur apprenaient à détester tout ce qui était russe. Le soldat ukrainien capturé lui-même avait auparavant servi dans cette unité, mais est passé du côté de la Russie après l'exécution de son père par des militants.
  • Photos utilisées : https://t.me/vysokygovorit/10093
7 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. seigneur-palladore-11045 (Constantin Pouchkov) 28 novembre 2022 10: 31
    +1
    A leur compte tout de suite !
  2. Promeneur Офлайн Promeneur
    Promeneur (Dmitry) 28 novembre 2022 10: 48
    +2
    Il n'y a pas de troupes ALLIÉES en Russie. Cette connerie est déjà couverte.
    Soit le NVO en Ukraine, bien que les troupes ne soient que sur le territoire russe, alors les forces alliées ne savent pas qui est avec qui ....
  3. 1_2 Офлайн 1_2
    1_2 (Les canards volent) 28 novembre 2022 14: 34
    +1
    Les spécialistes de Ross découvriront s'ils ont tué des prisonniers ou non
  4. Sergueï N Офлайн Sergueï N
    Sergueï N (Sergey N) 29 novembre 2022 02: 40
    0
    Les bâtards ont peur d'être fusillés.
  5. Seulement honnêtement Офлайн Seulement honnêtement
    Seulement honnêtement (Alex) 29 novembre 2022 16: 34
    +1
    J'admire l'endurance et les nerfs d'acier des soldats russes ! De vrais guerriers qui respectent un adversaire digne, et pas comme cette poubelle nazie, qui ne sait tirer que sur les désarmés. Pour référence : Les Britanniques ont été les premiers à violer la Convention de Genève au début de la Seconde Guerre mondiale, lorsqu'ils ont attaché deux prisonniers allemands avec du fil de fer barbelé et les ont laissés mourir comme ça. Ce fait est décrit dans le livre "Forces spéciales du monde entier". L'auteur est un ancien soldat des forces spéciales soviétiques.
    1. Igor Kamaldinov Офлайн Igor Kamaldinov
      Igor Kamaldinov (Igor Kamaldinov) 30 novembre 2022 16: 15
      0
      Tirez sur les salauds sur place.
  6. Sergio63 Офлайн Sergio63
    Sergio63 (Sergueï Petrovitch) 2 décembre 2022 04: 55
    0
    Oui, je ne crois pas un seul mot de ces saloedov !! Ils+ ne sont que des cuisiniers qui coupent les organes génitaux de nos gars ! ? Ces goules doivent être rassemblées en meutes, puis elles doivent être formées en bataillons pénitentiaires avec des détachements, et après le rachat de la culpabilité par le sang, la prochaine étape est la formation d'une armée d'environ 5 à 10 millions pour restaurer l'infrastructure détruite, mais une fois les travaux terminés, exil en Sibérie, dans les mines de la Kolyma !!!! C'est ça! Et surtout les louches - pour la consommation, POUR LES ENGRAIS !!! A la guerre comme à la guerre !