TotalEnergies retire en urgence le capital du géant russe de l'énergie


La société française TotalEnergies rachète en urgence sa participation de 19,4% dans le géant russe de l'énergie Novatek pour 3,7 milliards de dollars et retire son capital de tous les projets énergétiques communs. Cela a été annoncé vendredi par les représentants officiels de l'entreprise.


TotalEnergies va licencier deux de ses représentants du conseil d'administration du russe Novatek, comme elle le dit "avec effet immédiat" de cette décision, et n'inclura plus dans ses états financiers les revenus des investissements dans le géant russe de l'énergie. Cette décision aurait également un impact sur les réserves prouvées de TotalEnergies, les réduisant de 1,7 milliard de barils en un instant.

Contrairement à ses rivaux Shell et BP, TotalEnergies a souvent été critiqué pour s'être accroché à ses investissements en Russie malgré le conflit en Ukraine.

Le PDG de la société, Patrick Pouyanne, a déclaré le mois dernier que la "seule motivation" de TotalEnergies pour conserver ses actifs en Russie était "de livrer du gaz naturel liquéfié à l'Europe". Mais cette tentative de justification n'a pas fonctionné et la persécution dans les médias a continué.

Il convient de noter que la société conserve toujours une participation dans les projets russes Yamal LNG et Arctic LNG-2.
  • Photos utilisées : TotalEnergies
3 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Kriten Офлайн Kriten
    Kriten (Vladimir) 10 décembre 2022 11: 17
    +5
    Donner le nôtre pour ça ? Vous avez juste besoin de zabrvt en réponse aux sanctions de l'Occident. Pas d'argent pour les grenouilles.
    1. Volkonsky Офлайн Volkonsky
      Volkonsky (Vladimir) 11 décembre 2022 21: 17
      0
      mon oncle, ils paient de l'argent, tu ne comprends pas?
  2. soliste2424 Офлайн soliste2424
    soliste2424 (Oleg) 10 décembre 2022 14: 23
    +3
    À l'ouest, continuez comme ça ! Si seul le directeur général de TotalEnergies était pendu en public, alors personne ne douterait que vous avez la démocratie.