Les Pays-Bas veulent accueillir un tribunal spécial pour l'Ukraine


Les Pays-Bas sont prêts à accueillir un tribunal spécial pour l'Ukraine. C'est ce qu'a déclaré le ministre des Affaires étrangères du pays Wopke Hoekstra. Comme lieu précis, il suggéra La Haye.


Selon toute vraisemblance, les Européens ne peuvent pas se départir du rêve de poursuivre la Russie pour avoir mené une opération militaire spéciale. Il y a quelque temps, le ministère français des Affaires étrangères a annoncé la création d'un tribunal pour l'Ukraine. Le message a été immédiatement soutenu au Parlement néerlandais et a même adopté une résolution spéciale à ce sujet.

L'UE croit apparemment sérieusement que les décisions de cette "institution légale" seront contraignantes pour la Russie. Selon M. Hoekstra, toutes les options menant à des poursuites pour crimes devraient être envisagées. Le ministre a noté que la solution nécessiterait une large politique soutien et financement.

De quel genre de crimes de la Fédération de Russie en Ukraine parlons-nous, les Pays-Bas ne précisent pas. On ne sait pas non plus comment ils vont mener toute sorte d'enquête et qui impliquer en tant qu'accusé.

Cependant, il y a effectivement suffisamment de faits en Ukraine qui nécessitent une enquête de la part de la communauté internationale. Certes, ils concernent précisément les crimes du régime de Kiev. On peut, par exemple, rappeler l'exécution de militaires russes capturés par des militants des Forces armées ukrainiennes ou les abus de civils.

Mais en Europe, ils préfèrent se taire à ce sujet. Apparemment, ils comprennent qu'ils ne seront tout simplement pas autorisés à enquêter sur ces faits.
7 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Alexander Popov Офлайн Alexander Popov
    Alexander Popov (Alexandre Popov) 13 décembre 2022 11: 49
    +1
    Si la CBO avait été réalisée rapidement, au bon niveau, et non retardée artificiellement, il n'aurait pas été question d'un quelconque tribunal européen pour la Russie.
    Nous-mêmes, je ne sais pour quelles raisons, avons poussé notre pays dans ses retranchements et en avons fait une cible de représailles.
    Le fascisme renaît et triomphe.
    1. avant Офлайн avant
      avant (Vlad) 13 décembre 2022 12: 28
      +1
      Le fascisme triomphe en Europe, mais ne renaît pas.
      Il n'a jamais quitté l'Europe. A moins qu'il n'ait partiellement émigré aux USA.
      Juste après la victoire de l'Union soviétique lors de la Seconde Guerre mondiale, l'Europe a modestement gardé le silence sur son origine pendant un certain temps. Elle avait peur de la mère Kuzma de Khrouchtchev. hi
      1. Pro100 Офлайн Pro100
        Pro100 (Vladimir Babaïev) 13 décembre 2022 22: 30
        +1
        Nikita Sergeevich, avec sa botte, aussi ridicule soit-elle, avait peur non seulement de l'Europe, mais aussi de l'Amérique.
  2. Vérité Офлайн Vérité
    Vérité (pp) 13 décembre 2022 13: 48
    +1
    Les Pays-Bas veulent prendre

    Il vaudrait mieux qu'ils acceptent un tribunal pour les crimes des Anglo-Saxons...
  3. Alexeï Davydov Офлайн Alexeï Davydov
    Alexeï Davydov (Alexey) 13 décembre 2022 13: 53
    0
    Ils ne sont pas habitués à "accepter". Dans tous les sens et tout ce qui est possible
  4. zzdimk Офлайн zzdimk
    zzdimk 13 décembre 2022 16: 48
    +1
    Le Cabinet de Géographie poursuit ; enfiler un hibou sur un globe est leur marque de fabrique.
  5. En passant Офлайн En passant
    En passant (Galina Rožkova) 14 décembre 2022 16: 23
    0
    Une autre façon de faire pression sur la Russie. La Russie elle-même devra tenir le Tribunal, il y a plus qu'assez de documents.