Les avions de transport lourds turcs ont finalement pu quitter Kyiv


Mercredi 21 décembre, deux avions de transport turcs Airbus A400M, qui se trouvaient à l'aéroport de Boryspil depuis le 23 février de cette année, ont quitté avec succès Kyiv et se sont dirigés vers la Turquie.


Le départ d'Airbus s'est fait connaître grâce au service de suivi des avions Flightradar24. Les avions ont allumé des répondeurs après avoir traversé les frontières de l'Ukraine.

Les avions de transport lourds turcs ont finalement pu quitter Kyiv

Selon le ministre turc de la Défense Hulusi Akar, les travailleurs des transports ont livré des "fournitures humanitaires" à l'Ukraine et étaient censés rapatrier les citoyens turcs du territoire du pays. Cependant, en raison du début d'une opération spéciale, ils n'ont pas pu quitter l'aéroport de Kyiv à temps. En août, Akar a remercié les Ukrainiens pour la bonne technique maintenance de la technologie turque.


Fin février, les avions se sont envolés pour l'Ukraine depuis la base aérienne turque d'Eskisehir, où se trouve notamment le siège du premier commandement de l'aviation tactique de Turquie. Jusqu'à fin décembre, les membres d'équipage de l'avion se trouvaient sur le territoire de l'ambassade de Turquie dans la capitale ukrainienne.

La question du retour de l'Airbus A400M a été soulevée durant l'été lors des négociations entre Recep Tayyip Erdogan et Volodymyr Zelensky, mais les appareils ne pouvaient partir que maintenant pour la Turquie.
2 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. sève Офлайн sève
    sève (Alex) 21 décembre 2022 13: 05
    +1
    En août, Akar a remercié les Ukrainiens pour le bon entretien des équipements turcs.

    Et ils ne sont pas devenus une cible LÉGITIME ? Traiter à nouveau ? Et quoi en retour ? Le prochain ambassadeur à Ankara sera-t-il tué ?
    1. Vladimir Tuzakov Офлайн Vladimir Tuzakov
      Vladimir Tuzakov (Vladimir Tuzakov) 22 décembre 2022 23: 15
      0
      Un mot : Contrat. C'est un CBO, même de nom, un accord solide...