Le Japon va construire une base de missiles à 110 kilomètres de l'archipel chinois

Tokyo prévoit de déployer une batterie de missiles sur l'île d'Ishigaki dans l'archipel d'Okinawa. Ces informations proviennent de l'agence de presse japonaise Kyodo, qui cite des sources gouvernementales.



L'île accueillera entre 500 et 600 personnes des forces d'autodéfense terrestres du pays du soleil levant. En outre, des missiles sol-air et sol-navire y seront déployés. La superficie totale de l'installation militaire en cours de création sera de plus de 46 hectares.

Le choix du lieu de création de la base militaire s'explique par le fait que l'île d'Ishigaki est distante de 110 kilomètres de l'archipel de Senkaku. Ces îles sont considérées comme un territoire disputé entre la Chine et le Japon. La République populaire de Chine considère l'archipel comme des terres primordiales chinoises et l'appelle Diaoyu.

Selon la partie chinoise, sur les anciennes cartes japonaises du XNUMXème siècle, les îles Senkaku sont désignées comme territoire chinois, de sorte que Tokyo les possède illégalement.

Le Japon occupe l'archipel depuis 1895. À la suite de la Seconde Guerre mondiale, les îles ont été transférées aux États-Unis. Les Américains les ont rendus aux Japonais en 1972. La Chine et Taïwan n'étaient pas intéressés par l'archipel jusqu'à ce que de riches gisements de minéraux aient été trouvés dans ses eaux.
  • Photos utilisées: https://ru.depositphotos.com/
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.